MaisonÉnergieLa chaudière à condensation : est-ce un mode de chauffage économique ?

La chaudière à condensation : est-ce un mode de chauffage économique ?

Les chaudières à condensation font partie des chauffages de dernière génération au même titre que les radiateurs à inertie. Ainsi, les fabricants ont optimisé leur confort thermique et leur consommation énergétique. Ils cherchent d’ailleurs à limiter les gaspillages à travers le recyclage de l’énergie de la production d’eau chaude. Sur ce point, le système de chauffage permet déjà de faire des économies significatives. 

Une chaudière à condensation : qu’est-ce que c’est ?

La chaudière à condensation a été créée afin de remédier à la perte énergétique liée au chauffage de l’eau. Effectivement, les chaudières classiques n’exploitent pas la chaleur émise durant ce processus. Elles laissent tout simplement cette énergie s’échapper. Pourtant, il faudra encore utiliser du combustible pour préchauffer l’eau destinée à la plomberie sanitaire. Avec la hausse des prix de l’énergie, ce gaspillage est plus qu’inadmissible. 

À l’inverse, les chaudières à condensation récupèrent les fumées et les vapeurs générées par la combustion du gaz. Ces émissions seront ensuite refroidies pour obtenir de la vapeur d’eau qui sera à son tour condensée. L’idée est de recycler l’énergie thermique utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire. Cette solution permet à terme d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie sur le circuit de chauffage. 

Le principal intérêt du dispositif réside dans la température des fumées provenant du processus de combustion. Sur les chaudières classiques, la chaleur peut atteindre jusqu’à 200 ° dans les conduits d’évacuation (cheminée ou ventouse). Les modèles à condensation permettent ainsi de profiter de l’énergie inexploitée sur le chauffage classique au gaz ou au fioul. 

Une chaudière à condensation : qu’est-ce que c’est ? Pin
Source : shutterstock.com

Comment ça marche ?

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation repose sur un principe simple. Le dispositif récupère et renvoie l’énergie calorique des fumées de combustion vers le circuit de chauffage. Pour ce faire, il fait passer la vapeur à travers un échangeur de chaleur qui permet de chauffer l’eau. Le liquide servira ensuite à alimenter les différents équipements de chauffage de la maison. 

Lire la suite  Le pire choix de canapé pour votre intérieur en 2023

Grâce à ce système, la chaudière affiche un rendement pouvant dépasser 105 % du PCI (pouvoir calorifique inférieur). Elle nécessite toutefois un retour de chauffage assez froid pour fonctionner de manière optimale. De ce fait, le dispositif est souvent plus performant avec un plancher chauffant. Ce type de circuit est en effet caractérisé par un retour de chauffage moyen de 30 °C. 

À titre de comparaison, le retour peut atteindre les 50 °C sur les circuits de radiateurs classiques. Cette particularité peut limiter l’efficacité des chaudières à condensation. Néanmoins, il est envisageable de faire baisser les températures de départ et de retour sur les radiateurs. Cette technique permet d’assurer un confort thermique optimal. 

Avantages et inconvénients de la chaudière à condensation

La chaudière à condensation est le mode de chauffage le plus économique sur son segment. Il s’agit de son plus grand atout par rapport aux chaudières classiques. Ce dispositif permet concrètement de réduire la facture d’énergie de 30 % en recyclant la chaleur de combustion. Ainsi, il est également plus économique que la chaudière basse température qui fait baisser la facture d’environ 15 %. 

Consommant moins d’énergie, les systèmes à condensation sont des dispositifs plus écologiques. Ils permettent en effet de limiter l’usage d’énergie fossile et les rejets de gaz à effet de serre des ménages. De plus, ce type de chaudière couvre les besoins en matière de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Il fusionne donc deux postes de consommation énergétique importants au quotidien. 

Lire la suite  Quels sont les meilleurs poêles à bois du marché ?

D’autre part, les chaudières à condensation sont éligibles à diverses aides publiques. Le prix d’achat devient alors moins dissuasif pour les foyers. Ce type de chaudière continue toutefois d’utiliser des combustibles polluants, malgré ses performances améliorées. De plus, le matériel s’avère encombrant et requiert des travaux lors de l’installation. Enfin, il est plus pratique avec du gaz de ville qu’avec une citerne de propane. 

Avantages et inconvénients de la chaudière à condensation Pin
Source : shutterstock.com

Combien cela coûte annuellement ?

L’usage de chaudières à condensation implique des frais d’entretien, comme le fait d’installer une pompe à chaleur d’une puissance de 4 à 70 kW. D’ailleurs, la révision annuelle est obligatoire pour ce dispositif de chauffage central. Il est ainsi important d’anticiper ces dépenses dans le coût d’exploitation. Les tarifs en la matière varient entre 80 et 175 euros par an en fonction des intervenants et de l’installation. 

Sur ce type de système, il est vivement conseillé de souscrire un contrat d’entretien. Cette opération est en effet indispensable pour des raisons légales et sécuritaires. Ainsi, il vaut mieux travailler avec le même artisan certifié sur toute la durée de vie de l’équipement. Cette solution permet de gagner du temps, de réduire les tarifs et d’être sûr de l’efficacité du professionnel. 

Au niveau de la consommation, l’évaluation du coût annuel nécessite de prendre en compte différents facteurs comme :

  • La puissance de la chaudière (exprimée en Wh ou kWh) ;
  • La superficie du logement ;
  • La classe énergétique du bâtiment ;
  • La durée moyenne de fonctionnement du dispositif.

Il faudra également calculer le combustible réservé à la cuisson pour isoler la consommation de la chaudière. À titre indicatif, un logement de 30 m² utilise environ 4 000 kWh de gaz par an pour le chauffage, contre 4 900 euros pour tout usage. Il suffit de multiplier cette consommation par le prix du gaz ou du fioul pour estimer le coût annuel.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire

Plaquettes de parement en bois : créez une atmosphère chaleureuse à moindre coût

Les plaquettes de parement en bois constituent une solution...

La domotique au service de la sécurité : l’intégration des serrures connectées

Les nouvelles technologies transforment de plus en plus nos...

Moderniser un appartement ancien : comment réussir une décoration contemporaine ?

Moderniser un appartement ancien est un défi. Mais quoi...

5 idées bluffantes pour une décoration de Pâques qui en met plein la vue

Pâques est une période joyeuse où l’on célèbre le...

Découvrez 8 astuces de décoration pour une buanderie qui sort de l’ordinaire

La buanderie est souvent négligée lorsqu’il s’agit de décoration...
Partages