7. Kogustaki Mucize : ce film Netflix qui fait parler de lui

Culture 7. Kogustaki Mucize : ce film Netflix qui fait parler de lui

Depuis quelques mois, le Covid-19 a pris de plus en plus d’ampleur sur le plan mondial. l’État a donc instauré des règlements pour faire bloc au Coronavirus. Depuis lors en plein confinement, le public s’ennuie et est donc avide de s’occuper par tous les moyens. C’est ainsi qu’il découvre le nouveau film turc sorti par Netflix mi-mars. Quelques jours après sa sortie, ce film nommé 7. Kogustaki Mucize connait un grand succès. Il se hisse d’ailleurs parmi les films les plus suivis par les Français. Découvrez ce qu’il y a à savoir sur ce fameux film qui fait parler de lui !

À propos 7.kogustaki Mucize

Le film turc 7. Kogustaki Mucize a été très apprécié des français sur Netlfix, qui ont d’ailleurs contribué à faire la publicité de ce dernier sur les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs sur ces derniers qu’ils ont procédé à la traduction du film en français. Il faut avouer que ce film émouvant, de par son histoire, a touché la plupart de ceux qui l’auraient suivi. Il a même été dit que si vous ne versez pas des larmes en suivant ce film, on ne peut plus rien faire pour vous.

7.kogustaki Mucize dont la traduction littérale est le miracle de la cellule 7 relate l’histoire de Mémo et de sa fille Ova. Atteint d’une maladie mentale, ce père entretient une relation fusionnelle avec sa fille. Cette dernière se voit bouleverser, lorsque Mémo est arrêté pour l’assassinat de la fille d’un officier de police très haut gradé. Il est mis en prison dans la fameuse cellule 7 où il apprend peu à peu à développer des relations sociales avec les autres détenus. Pendant ce temps, la douce fillette se fait un devoir de prouver l’innocence de son père. Durant les deux heures de diffusion, le sort s’acharne sur cette famille. Ce qui a le don d’émouvoir les abonnés.

Une inspiration de fait réel

7.Kogustaki Mucize s’est inspiré d’un autre film nommé 7beonbangui Seonmul. Celui-ci est sorti au cours de l’année 2013. Il reçoit un panel de prix dans son pays la Corée du Sud. Si cette histoire est une fiction, il faut reconnaître qu’elle s’inspire en fait d’une histoire vraie. En effet, en 1978, Jeon Won-Seob un Sud-Coréen détenant une librairie est accusé du viol suivi du meurtre d’une fillette de 9 ans.

Cette dernière n’est autre que la fille d’un policier haut gradé de la ville de Chuncheon. Il fut donc mis en prison où il clame haut et fort son innocence. Il va même dire des aveux concernant sa maltraitance et la falsification des preuves prouvant sa culpabilité. Après son procès, il fut condamné à la perpétuité, mais en 1987, il bénéficie d’une liberté conditionnelle. Dès sa sortie de prison, il consacre sa vie au Christ et devient pasteur. Heureusement, à l’âge de 74 ans soit en 2008, son innocence fut prouvée après 36 ans de combat acharné pour laver sa réputation.

Une histoire touchante

Cette histoire a touché la plupart des Sud-Coréens. Cela principalement parce qu’elle vient rappeler l’importance de l’amour. D’ailleurs, les abonnés ayant suivis ce film peuvent aisément la comparer à leurs propres expériences et principalement à l’amour que leur portent les membres de leur famille. Le réalisateur sud-coréen est touché et surpris par le succès prépondérant que le film a connu. Il est surtout étonné de réaliser que plusieurs adaptations ont été faites à travers le monde. 7.kogustaki Mucize a été diffusé en 2019, ce film a connu plus de succès que les autres films apparus la même année en Turquie. Pour information, une version indienne a aussi vu le jour et une autre indonésienne est en cours de préparation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici