Quelles youtubeuses ont créé leurs marques en 2018 ?

Publié par Yohan le mars 15, 2019 | Maj le mars 15, 2019

image d'une youtubeuseLes youtubeurs et youtubeuses (des personnes qui se filment et parler à leurs communautés d’abonnés sur la plateforme de vidéos Youtube) sont connus des marques depuis des années.

Leur influence considérable, et qui ne décroît pas, peut pousser des milliers d’abonnés à acheter les mêmes produits que ceux qu’ils montrent dans leur vidéo. D’ailleurs, en marketing, ils sont souvent regroupés sous le nom d’influenceurs et les marques hésitent rarement avant d’acheter des mises en avant de leurs produits pour des montants pouvant atteindre cinq chiffres.

Mais, contrairement à l’image qu’aiment donner les médias, les youtubeuses ne sont pas un groupe d’adolescentes attardées qui se contentent de s’amuser sans réfléchir. Celles qui réussissent le mieux ont même des instincts qu’aucun entrepreneur ne renierait.

Ainsi, certaines d’entre elles ont décidé d’aller plus loin. Et si, au lieu de promouvoir une marque tierce contre une rémunération, elles créaient leurs propres marques pour une réussite plus abondante sans autre outil publicitaire que leurs vidéos ? Le pas a été franchi pour quelques-unes d’entre elle.

Natoo et sa marque de bijoux

La youtubeuse Natoo a déjà dépassé plusieurs fois le cadre de la plateforme Youtube en étant invité sur des plateaux de télévision. Pour se diversifier encore davantage, elle a sorti pour Noël 2018 une gamme de bijoux appelée Snowball.

Si les chiffres des ventes n’ont pas été dévoilés, nul doute que de nombreuses jeunes filles en ont voulu et qu’ils trônent désormais dans leur boite à bijoux posée dans leur chambre.

Chaque accessoire était vendu aux alentours des 30€.

TheDollBeauty a lancé sa marque de vêtements

TheDollBeauty est moins connu du public de profanes. Pourtant, si on cumule les abonnés de ses comptes Youtube et Instragram, elle réunit plus de 3 millions de personnes. Rares sont les marques à pouvoir jouir d’une telle audience sur ses propres réseaux sociaux !

Spécialisée dans le lifestyle, elle a sorti en fin d’année dernière une gamme de vêtements. Pour le moment, ce sont principalement des t-shirts et des sweatshirts. L’originalité de ces habits est qu’ils ont tous une inscription d’une expression dite souvent par TheDollBeauty comme « Yo wassup ».

Les prix sont raisonnables puisqu’ils sont compris entre 20 et 30€.

Sananas propose du maquillage

Sananas affole les compteurs avec plus de 4 millions de fans cumulés. Sa spécialité n’est pas rare sur Youtube puisqu’elle fait des vidéos beauté avec beaucoup de conseils liés au maquillage.

Mais, son dynamisme et la qualité de ses contenus ont su séduire le grand public. La plupart des vidéos sont vues plus de 200 000 fois et certaines approchent même le million de lectures.

C’est tout naturellement que pour lancer sa marque, Sananas a opté pour les produits de maquillage. Elle a choisi de commercialiser tous ses accessoires sur Amazon. Découvrez-en plus sur cet article de Voici.

 

Est-ce un phénomène de mode ou une vraie révolution des influenceuses ? Si le potentiel commercial de ces jeunes femmes est indiscutable, gérer sa propre marque est un travail très difficile demandant du temps et du savoir-faire. Si un partenariat avec de grosses enseignes semble être à la portée de toutes, la création d’une entité risque de créer quelques déconvenues et quelques belles histoires. Tendance à suivre !

 

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *