Électricité : va-t-on vers une augmentation vertigineuse de sa facture d’électricité ? Que disent les fournisseurs d’énergie ?

MaisonÉnergieÉlectricité : va-t-on vers une augmentation vertigineuse de sa facture d'électricité ?...

S’il y a un sujet qui inquiète actuellement, c’est bien l’augmentation de la facture d’électricité. Quelle proportion cela va prendre ? Qu’en est-il réellement et à quoi faut-il s’attendre ? Des réponses à ces questions vous seront proposées dans cet article.

Les premières solutions avancées par rapport à cette augmentation des prix de l’électricité

C’est maintenant officiel, il y aura augmentation de la facture d’électricité dès le premier trimestre 2023. Plus précisément, dès le mois de février de l’année prochaine, une augmentation de 15 % sera constatée. C’est le premier ministre Élisabeth Borne qui officialise la nouvelle le mercredi 14 septembre dernier. Une telle annonce peut faire paniquer ; cependant, en chiffres réels, cela équivaudra à une hausse de 20 € par facture. C’est grâce au bouclier tarifaire mis en place que cela s’avère possible. Sans cela, une hausse de 15 % aurait dû faire monter la facture d’au moins 180 € par mois. Ainsi, la solution du bouclier temporaire est étendue sur l’année prochaine pour certains usagers. Cela comprendra, selon elle, tout ce qui est ménages, copropriétés, logements sociaux, petites entreprises et les plus petites communes. Un chèque énergie exceptionnelle sera même proposé aux ménages les plus vulnérables.

Les premières solutions avancées par rapport à cette augmentation
Source : shutterstock.com

La position des fournisseurs d’énergie face à cette hausse

Bien souvent, face à une augmentation de la facture, on cherche à savoir si un appareil consomme trop. Cette fois-ci, la hausse sera généralisée. Une des causes avancées derrière est l’arrêt temporaire de 32 réacteurs nucléaires français. À noter que la France compte au total 56 réacteurs nucléaires. L’arrêt de plus de la moitié est dû en grande partie à un manque de maintenance et des problèmes de corrosion. Le fournisseur historique EDF est alors tenu de les remettre en état, ce qui représente encore un chantier non négligeable. De l’autre côté, il y a l’envolée des prix du gaz. Les fournisseurs alternatifs ne sont pas calqués sur le tarif réglementé. Si vous êtes donc souscrit à ce type de prestataire, attendez-vous à une hausse pouvant atteindre les 50 % sur la facture. Rassurez-vous, il existe le principe de réversibilité qui vous permet de retourner auprès d’un fournisseur comme EDF. Ces derniers ont des tarifs réglementés.

Tout ce que cela implique

La première solution qui viendrait à l’esprit serait de réduire sa consommation d’électricité. Ce qui est évidemment une excellente chose. Néanmoins, c’est une hausse qui sera inévitable, quelle que soit la consommation. Face à ce qui est en train de se mettre en place, il est normal que la TURPE (Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité) évolue. Pour rappel, cette taxe sert à financer la maintenance et la modernisation du réseau. Fort heureusement, auprès des fournisseurs historiques, vous aurez le choix en termes de prix. D’un côté, vous avez les tarifs réglementés par les pouvoirs publics et de l’autre les offres de marché. Comme dit plus haut, la mise en place de nouveaux dispositifs comme les chèques énergie exceptionnelle est aussi envisagée. La valeur de cette dernière dépendra essentiellement de la situation de chaque foyer. Cela pourra aller de 100 à 200 €.

Tout ce que cela implique
Source : shutterstock.com

Les solutions alternatives pour faire face aux augmentations des prix de l’énergie

Mis à part les solutions proposées par le pouvoir public, vous pouvez aussi agir pour arranger la situation. Par exemple, vous avez les solutions innovantes des panneaux solaires qui sont d’excellentes alternatives à l’électricité. En matière d’installation, vous pourrez aussi revoir les performances énergétiques de votre habitation. Il est plus que temps d’adopter des solutions modernes comme l’usage d’isolants thermiques. Dans tous les cas, commencez par faire un point sur votre consommation. Faites le calcul entre ce que vous payez de manière générale et déduisez l’énergie qui vous est utile au quotidien. Cela vous permettra de déterminer les installations nécessaires. Pensez aussi à adopter de nouvelles habitudes : pas de surchauffage ni de veille inutile des appareils, entretien régulier… Ces petits gestes au quotidien, malgré la hausse, vous permettront de réaliser quelques économies.

Camille Ogier
Rédactrice depuis 3 ans maintenant, j’écris notamment sur des thématiques culture, lifestyle et high tech. J’aime beaucoup ce qui touche à la décoration.