Souscrire à un crédit à l’étranger : comment faire ?

Finance et ImmobilierSouscrire à un crédit à l'étranger : comment faire ?

Faire un crédit à l’étranger, sans sortir de chez soi, c’est possible ! En effet, certains organismes de prêt permettent aux personnes non ressortissantes d’obtenir un crédit, directement via leur site internet et généralement après un contact téléphonique. Il suffit de contacter l’organisme et de fournir les documents nécessaires. Souscrire un crédit à l’étranger : comment faire et quelles précautions prendre ?

Est-il possible de souscrire un crédit à l’étranger ?

Même si cette démarche est peu connue, faire un crédit à l’étranger est tout à fait possible. Certains organismes, comme Locafrique, sont spécialisés dans les prêts. Ainsi, si vous êtes Français, résident en France, rien ne vous empêche de contracter un crédit au Sénégal, directement via Internet. L’objectif de cette démarche est de bénéficier d’un prêt avec un meilleur taux ou d’en obtenir un alors que notre situation ne le permet pas dans notre pays de résidence.

Est-il possible de souscrire un crédit à l'étranger ?
Source : shutterstock.com

Quels crédits sont possibles ?

Vous pouvez souscrire à toute une série de crédits depuis l’étranger comme : le crédit dit classique, le crédit à la consommation, la location de véhicule avec option d’achat, etc. Vous trouverez forcément le crédit adapté à vos besoins.

Comment s’y prendre ?

On ne pense pas vraiment à chercher les offres de crédit au-delà des frontières lorsqu’on songe à souscrire à un prêt. Pourtant, c’est une option à envisager, car elle présente des avantages dans certains cas. Tout d’abord il est important de préciser qu’il ne faut pas se déplacer pour faire un crédit à l’étranger. Toutes les démarches peuvent s’effectuer depuis chez vous, à l’aide d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette.

Il suffit de vous rendre sur la plateforme d’un organisme de prêt et de vous renseigner sur le type de  crédit souhaité (crédit à la consommation, crédit auto, crédit professionnel, etc). Dans la plupart des cas, vous serez contacté par téléphone afin de faire le point avec un conseiller. Cette prise de contact téléphonique est essentielle puisqu’elle permet d’avoir plus d’informations et de valider la demande de crédit.

Puis, il convient d’envoyer les documents nécessaires par mail ou via le site. Cette procédure est simple, à condition de trouver un moyen de communiquer avec votre conseiller. En effet, la plupart des plateformes sont rédigées dans la langue du pays qui accorde le crédit. Ainsi, soit vous devez parler la langue du pays (ce qui n’est pas toujours évident ou il faut alors trouver un traducteur), soit vous devez trouver un pays qui cible les clients francophones (ce qui est souvent le cas avec certains pays d’Afrique comme le Sénégal). Renseignez-vous au préalable pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Comment s'y prendre ?
Source : shutterstock.com

Quelles précautions prendre ?

Faire un crédit à l’étranger présente des risques supplémentaires. C’est pourquoi il est fondamental de bien vous renseigner sur certains points :

  • La réglementation en vigueur dans le pays : lorsque vous souscrivez à un crédit à l’étranger, vous devez vous soumettre à la loi en vigueur dans ce pays et non dans votre pays de résidence. Dans le cas où l’organisme se trouve dans un pays de l’Union Européenne, vous avez de grandes chances de ne pas avoir de surprise. Néanmoins, les pays hors UE ont des normes divergentes des pays européens. Veillez donc à trouver toutes les informations nécessaires quant au droit de rétractation, à l’évolution du taux d’intérêt, la possibilité de solder le crédit avant la fin de l’échéance, etc.
  • Les coûts et les clauses particulières : lisez bien toutes les clauses du contrat. Effectivement, parfois, certains coûts inhérents au prêt ne sont pas inclus dans le tarif qui vous est présenté. De plus, si vous empruntez hors de la zone euro, pensez au taux de change qui peut concrètement changer la donne. Enfin, il est possible qu’en fonction de votre situation, l’organisme vous demande des garanties supplémentaires (assurance emprunteur, par exemple).

Faire un crédit à l’étranger est une solution alternative pour faire des économies au niveau des taux d’intérêt. En revanche, il est essentiel de bien se renseigner sur la fiabilité de l’organisme de prêt (avis client, date de création, immatriculation de l’entreprise, etc.). Le prêt contracté dans un pays étranger se démocratise au vu des difficultés croissantes liées à l’emprunt en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -