Savez-vous parler le Belge?

Publié par Jerome le août 17, 2018 | Maj le octobre 24, 2018

Vous l’aurez certainement remarqué, le français de Belgique est quelque peu différent de celui parlé en France… Que ce soit pour mieux comprendre vos collègues de l’autre côté de la frontière, pour passer incognito lors de vos prochaines vacances, ou simplement pour le gag et la curiosité, voici un dictionnaire très condensé du français-belge!

J’en aurais certainement oublié donc n’hésitez pas à compléter la liste dans les commentaires 😀

Gastronomie Belge

Au rayon cuisine, on trouve déjà tout un tas de différences linguistiques qui font souvent sourire. Ainsi le fameux chicon, un des légumes favoris des Belges, qui n’est autre qu’une endive.

En Belgique, on a parfois la gastronomie violente. Pistolets (petits pains allongés et croustillants) et mitraillettes (baguette garnie de fritures et de frites, très bon pour la ligne!, qu’on achète dans une friterie, baraque à frites ou fritkot selon la région) font parties des classiques. Comme le cercueil, mélange de bière et de coca, ou le plus joyeux tango, mélange de bière et de grenadine. Au rayon pain, on retrouve aussi la couque, qui est pour certains belges une petit pain ovale et mou, pour d’autres un biscuit, ou un petit gâteau, ou encore une viennoiserie… et oui, même entre nous, on n’est pas d’accord!

Une gosette désigne un chausson aux pommes, un cramique est une brioche aux raisins, un craquelin une brioche au sucre. Et quand on vous propose une praline, il s’agit simplement d’un chocolat fourré!

A savoir aussi si vous devez donner un rendez-vous à quelqu’un : le matin on déjeune, le midi on dîne et le soir on soupe! Mais ça ne veut pas dire que vous serez au régime au soir! En parlant de soupe, si on vous propose du potage, dans certaines régions il s’agira en fait d’une ratatouille de pommes de terre avec un légume (le fameux potage de chicons de mon enfance!) En vous rapprochant de la capitale, on vous proposera plutôt cela sous le nom de « stoemp« .

On dit souvent qu’il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes, mais l’expression prend tout son sens en Belgique puisqu’un torchon est une serpillière. Si quelqu’un donne un coup de torchon, ça veut dire qu’il nettoie le sol tout simplement ! Un torchon de cuisine en Belgique, c’est tout simplement un essuie de cuisine, et une serviette désignera généralement un morceau de tissu pour s’essuyer la bouche. Le Sopalin est de l’essuie-tout, et une serviette pour se sécher les mains, c’est un essuie(-main). En toute simplicité !

Mais encore…

Maintenant qu’on a bien mangé, on peut penser à se faire belle en se faisant des crolles par exemples (autrement dit, des boucles dans les cheveux), après on ira faire guindaille ou guindailler (faire la fête). Pour se retrouve, on peut s’envoyer un SMS ou un message (« messââche » comme le prononceraient mes amis liégeois) sur son GSM (un texto sur son portable).

Tu sais…

En Belgique, on a une mauvaise manie, on utilise le verbe « savoir » au lieu de « pouvoir » selon les cas. « Tu sais me passer le sel? – Bah oui je sais!« , blague belge récurrente à prononcer avec un fort accent bruxellois. Bref, si votre collègue belge vous demande « Tu sais m’envoyer le Power Point de la réunion? », il ne veut pas juste savoir si vous savez le faire

On utilise aussi « tantôt » à outrance, le plus comique étant que parfois on utilise « tantôt » pour décrire une situation qui s’est déroulée plus tôt dans la journée, et d’autres fois pour se donner rendez-vous plus tard. « A tantôt! »

Quant à ce fameux « Une fois » qui nous colle à la peau, oui, on l’utilise souvent, mais pas pour ponctuer toutes nos phrases comme dans les blagues sur les Belges. On l’utilise un peu comme « tantôt » finalement. On dira par exemple sans s’en rendre compte « Une fois j’ai été à Berlin » ou « On ira manger dans ce resto une fois? » On pourrait presque traduire l’expression par « un jour… »

L'actualité des Médias

1 commentaires sur "Savez-vous parler le Belge?"
  1. Maggy HERFF [Neuvens ]

    LOLOLOLO tres contente de revoir ces expressions de ma langue d’enfance…..de bien loin! Nova Scotia Canada.

    Reply
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *