High TechRéseaux sociauxTyrannie des réseaux sociaux : les standards de beauté affectent aussi les...

Tyrannie des réseaux sociaux : les standards de beauté affectent aussi les jeunes hommes

L’ère numérique a transformé notre rapport à la beauté. Les réseaux sociaux, en particulier, diffusent en boucle des images idéalisées du corps et du visage, créant une pression invisible sur les individus pour se conformer à des normes souvent irréalistes. Si les femmes sont les principales victimes de cette tyrannie visuelle, un phénomène tout aussi inquiétant touche de plus en plus les jeunes hommes : le “looksmaxxing”.

Looksmaxxing : les dérives d’une masculinité toxique

Derrière ce terme se cache une véritable obsession pour l’apparence physique, encouragée par des milliers de publications sur TikTok et Instagram. Sous le hashtag looksmaxxing, on retrouve des conseils pour sculpter une mâchoire carrée, considérée comme un symbole de virilité, atteindre un taux de masse grasse corporelle infime, ou adopter des pratiques douteuses comme le “mewing” pour modifier la structure du visage.

@tatakiii

Replying to @Chris 🇨🇩☝🏾 Une mâchoire carrée on en a tous rêvé, mais à quel prix ?! 😬 @Diana Janeiro #mewing #trend #visage

♬ original sound – TATAKI

Découvrez également : Le business du fitness sur les réseaux sociaux

Ces injonctions à la perfection physique ne se limitent pas à l’aspect esthétique. Elles encouragent également des comportements néfastes pour la santé mentale et physique des jeunes hommes.

D’après les experts, la pression à se conformer à ces normes irréalistes peut engendrer des troubles de l’image corporelle, tels que la dysmorphie musculaire, des troubles alimentaires, une baisse de l’estime de soi, et même des conduites à risque comme la prise de stéroïdes ou la chirurgie esthétique excessive.

Un miroir grossissant qui déforme l’image de soi

Le looksmaxxing participe à la propagation d’une masculinité toxique, centrée sur la force physique et l’hyper-virilité. Cette vision stéréotypée exclut ceux qui ne correspondent pas à ce moule, les marginalisant et les fragilisant psychologiquement.

En outre, les réseaux sociaux créent un environnement artificiel où la comparaison est permanente. Exposés à des images retouchées et irréalistes, les jeunes hommes se sentent constamment jugés et en décalage avec leur propre apparence.

Le “like” devient la validation ultime de leur valeur, les poussant à se modifier pour obtenir l’approbation virtuelle d’autrui.

Voir plus : Comment grâce à Tik Tok ce film français est devenu incontournable sur Netflix ?

Briser le silence et sensibiliser aux dangers

Face à ce phénomène alarmant, il faut briser le silence et sensibiliser les jeunes hommes aux dangers du looksmaxxing. L’éducation aux médias et à l’esprit critique est essentielle pour leur permettre de déconstruire les diktats des réseaux sociaux et de développer une vision plus saine et plus réaliste de la beauté.

Il est nécessaire de leur apprendre à décrypter les images retouchées, à identifier les messages toxiques et à cultiver une estime de soi basée sur leurs propres valeurs et qualités, plutôt que sur des critères superficiels.

Encourager une masculinité plurielle et inclusive

Il est temps de briser les codes de la masculinité toxique et de célébrer la diversité des corps et des visages masculins.

Promouvoir une masculinité plurielle et inclusive, qui valorise l’empathie, la sensibilité et l’intelligence émotionnelle, est essentiel pour le bien-être des jeunes hommes et pour l’évolution de notre société.

Lire aussi : Comment surveiller le compte Instagram de son enfant ?

La tyrannie des standards de beauté ne doit pas affecter les jeunes hommes. En luttant contre le looksmaxxing et en promouvant une vision positive de la masculinité, nous pouvons contribuer à leur épanouissement personnel et à leur bien-être mental et physique.

Lire la suite  Découvrez une nouvelle messagerie instantanée pour les plus jeunes
A lire
Partages