Le business du fitness sur les réseaux sociaux

High Tech Réseaux sociaux Le business du fitness sur les réseaux sociaux

Si l’engouement pour la pratique du fitness (entendu largement comme la pratique « d’activités physiques ») n’a pas attendu le développement des réseaux sociaux, l’apparition du fitness sur la toile s’est produite il y a seulement quelques années.

La popularisation du fitness sur les réseaux sociaux a-t-elle donné naissance à un véritable business autour du physique et de l’apparence ? On vous dit tout !   

L’arrivée du fitness sur les réseaux sociaux

Si l’on retrace l’histoire des réseaux sociaux, les années 2000 constituent le tournant majeur vers une société connectée. En effet, aborder l’avènement des réseaux sociaux, les plus influents dans le monde, nécessite de préciser la date de leur création. Le mastodonte du réseau social, Facebook, a été crée en février 2004, suivi par le géant Twitter le 21 mars 2006 puis Instagram le 6 octobre 2010 et Snapchat le 16 septembre 2011. Youtube, la célèbre plateforme de partage de vidéos a quant à elle, vu le jour le 14 février 2005.

Rapidement, des personnes éloignées à des milliers de kilomètres vont pouvoir discuter, échanger, partager des photos et regarder des vidéos grâce à la multiplicité des nouveaux réseaux sociaux.

Si Facebook s’est imposé avec son concept où chacun à son « mur » et peut partager des écrits, des photos ou des vidéos, Instagram est devenu le leader de la diffusion et du partage des photos d’un continent à l’autre notamment grâce à l’utilisation des hashtags.

Ces hashtags, pour les moins connectés, permettent de cibler un centre d’intérêt à l’aide d’un mot clé et d’attirer ainsi des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt. Progressivement, les mots clés rendent possible l’élargissement de l’audience des utilisateurs. Que l’on soit à Paris, Londres, Tokyo ou Los Angeles, avec un compte public, on peut partager son évolution, ses entraînements, son régime alimentaire, etc…

La mise en avant de soi s’installe dans le quotidien et se fait sur tous les réseaux sociaux : on montre son évolution sur sa page Facebook, on partage ses entraînements sur Youtube et on publie la photo de son assiette sur Instagram sans oublier d’ajouter le hashtag « healthyfood ». C’est ainsi que le fitness émerge et prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux.

Qui sont ces influenceurs qui se sont fait un nom sur Instagram ?

Qu’ils soient passionnés de sport, amateurs de musculation, adeptes de culturisme, ou coach sportifs, ils ne sont pas devenus des influenceurs du jour au lendemain. Avant même que des perspectives commerciales se dessinent sur Instagram, ils étaient les sportifs à la recherche de performance, de dépassement de soi ou tout simplement d’épanouissement, désireux de faire partager leur mode de vie.

Ils ont commencé à se démarquer avec des noms « fit », comme la jolie @fitbyclem puis avec des hashtags dont ils sont à l’origine, on pense à celui de « Alex & PJ » (@alexandrevillani @pjcabrières) : « #OnMangePropreOnS’entraineSale ».

https://www.instagram.com/p/CALZB4nl1eO/

Ces particularismes leur ont permis de sortir du lot parmi tous les sportifs que l’on rencontre sur Instagram et de se donner peu à peu une véritable identité, et ainsi fédérer une communauté.

Au fil du temps, les communauté de ces sportifs ont pris de l’ampleur au point que l’on parle désormais d’« influenceurs ». Ils deviennent des personnes influençant les habitudes de consommation de leur communauté.

Le développement de leur propre business

Rapidement, certains ont compris que ce statut d’influenceur auprès de leur communauté pouvait leur permettre d’en tirer profit. C’est ainsi que les hashtags comme celui de Alex et PJ « #OnMangePropreOnS’entraineSale » est devenu un leitmotiv commercialisé qu’il est possible de retrouver sur les t-shirts vendus par Bodytime, le site en ligne d’Alex et PJ (bodytime.fr).

D’autres influenceurs fitness se sont lancés dans l’édition et la commercialisation de leur propre livre de cuisine, avec des recettes « healthy ». C’est le cas de @thibault_geoffrey, l’entraîneur au 488 000 abonnés qui a vendu plus de 200 000 exemplaires de son livre « Mes recettes healthy ». Pour retrouver ses 80 recettes saines et faciles à faire, vous pouvez le retrouver sur Amazon.

D’autres encore ont choisi de vendre leur programme alimentaire ou leur programme sportif, certains à des prix très compétitifs. @Soniatlev, si vous ne la connaissez pas, fait partie des premières influenceuses à avoir créer son programme d’entrainement sur 12 semaines, le « Top Body Challenge » (pour plus de détails, ça se passe sur leur site). Forte de ses témoignages et de ses montages photos avant/ après, Sonia est devenue une influenceuse fitness incontournable. Vous pouvez d’ailleurs retrouver de nombreux avant/ après avec les hashtags #topbodychallenge ou #tbc.

On peut aussi citer la fitness mum @lucilejoseph_, coach sportive diplômée qui a lancé son site comprenant un programme sportif, le « bombshellbylucilejoseph », un programme alimentaire le « nutrishell e-book »  et une gamme de vêtements de sport.

Cette liste pourrait être largement complétée et est non exhaustive. Une grande majorité des influenceurs fitness sont devenus de véritables entrepreneurs qui gèrent leur page Instagram à la manière d’une véritable entreprise. C’est tout l’intérêt de la page professionnel que propose la plateforme. A l’aide de cet outil, tout peut être appréhendé : les diverses tranches d’âge, la localisation par pays des followers, l’impact de chaque publication ainsi que l’audience atteinte.

Instagram, réseau social ou réseau professionnel ?

Vivier du business du physique ?

Comme vous l’aurez compris, Instagram est devenu le vivier de prédilection des marques en tout genre qui ciblent les influenceurs à forte audience ou dotés d’une communauté active afin d’optimiser leurs ventes.

Ces influenceurs fitness qui se partagent ce qu’on appelle désormais le « fit-game » représentent une cible alléchante pour les marques de sport, de compléments alimentaires, de produits de beauté ou de bien-être. Leur silhouette sculptée représente un argument de vente permettant à ces influenceurs de mettre en avant les avantages ou les bienfaits des produits d’une marque. Les influenceurs fitness apparaissent comme des véritables modèles à suivre

So Shape, Natural Mojo, Herbal Life, Women’s best, Fittea, Foodspring sont autant de marques qui ont su tirer leur épingle du jeu de ce nouveau business fondé sur le culte du physique et du bien-être. Des milliers de marques se partagent la toile et les instagrameurs influents. Rémunération attractive, commissions, produits gratuits, tous les moyens sont déployés pour convaincre les influenceurs de conclure un partenariat avec elles.  

Certaines marques n’hésitent pas à adopter une stratégie commerciale toujours plus maîtrisée. Heure de publication, nombre de posts, code promotionnel progressif, tous les paramètres sont calculés par certaines marques afin de cibler une audience toujours plus importante.

View this post on Instagram

It's You Vs you ⚔️ #AARMY ____ Il y a 15 ans en arrière faire de la musculation était réservé aux personnes en échec scolaire ou en situation sociale précaire. . Les professeurs me riaient au nez quand je leur expliquais que la culture physique me permettrait de surmonter les épreuves de la vie car elle était pour moi un moyen d'extérioriser toute cette rage et de la mettre à profit dans quelque chose de productif, de concret et de salvateur pour moi. . En effet j'ai toujours vu le culturisme comme une philosophie de vie qui t'apprends la discipline, la régularité, la volonté, le dépassement de soi, le sacrifice, la récompense bref toutes ces choses que l'on peut transposer dans la vie de tout les jours et pour chaque personne qui veut exceller dans un domaine. . Ce qui est bien avec ce sport c'est que chaque chose a son importance. Si vous voulez tirer le meilleur de vous même vous devez vous investir à 1000% dans chaque paramètres. . Les détails nous rapproche de la "perfection" et la "perfection" n'est pas un détail. . Bien entendu c'était sans compter l'étroitesse d'esprit de mes interlocuteurs pour qui la musculation ne se résume qu'à soulever bêtement de la fonte en ingurgitant des tonnes de produits car pour eux faire la différence entre compléments et autres substances illicites est impossible car elle est similaire. . L'être humain préfèrera toujours détruire ce qu'il ne peut construire ou comprendre. Vous devez croire en votre rêve quitte à affronter le monde entier pour le défendre car ceux qui vous disent que c'est impossible le font car ils pensent qu'ils en sont incapable. . Tout ça pour vous Dire de : ☑️NE JAMAIS ABANDONNER. ☑️CROYEZ EN VOUS. ☑️N'ECOUTEZ PAS LES MÉDISANTS. ☑️NE VOUS DÉCOURAGEZ PAS. ☑️DONNEZ VOUS A FOND. . Encore une chose, n'oubliez pas : "Si personne ne vous ressemble alors MARCHER SEUL. Les lions n'ont que faire de l'avis des Moutons." 🔱🌊 ____ #JeSoisAntonao #NousSoimmesLAARMY ➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖➖ #health #fitness #fit #fitnessmodel #fitnessaddict #fitspo #workout #bodybuilding #cardio #gym #train #training #photooftheday #health #healthy #instahealth #healthychoices #active #strong #motivation #metz #fitnessPark

A post shared by N Λ O̶ 🌏🕋 (@antonao) on

Certains influenceurs prennent le contrepied de cette tendance et dénoncent les abus du business du fitgame français. C’est notamment le cas du coach de fitness tel qu’il se présente sur Instagram @Antonao qui exprime régulièrement son avis sur la question. On vous laisse jeter un œil à ce post qui remonte à 149 semaines soit environ trois ans:(a voir plus haut). Récemment encore, le 29 avril, il en parle dans un post consacré à ce sujet. Il explique que le fitness a changé et invite sa communauté à s’intéresser aux influenceurs qui innovent et qui proposent un contenu différent de ce qu’on trouve sur les réseaux de manière classique.

https://www.instagram.com/p/B_kpTd3Is7S/

L’influenceur se pose comme un sportif lucide et honnête envers sa communauté et n’hésites pas à pointer du doigt le paraître et le business qui s’imposent sur les réseaux sociaux et les liens entre personnes influentes qui en découlent.

View this post on Instagram

Avec les réseaux les gens ont tendance à regarder ce qu’ils ont de moins que les autres ( forme physique, followers, vacances, Argents, beauté du conjoint ou autres) les réseaux amplifient le manque de confiance des gens car ils se comparent aux Highlights ( Meilleurs moments) de la vie des personnes qu’ils suivent sur Insta et / ou qu’ils détestent parfois même les deux….dans le but de se rassurer ou de s’agacer….. . La génération actuelle veut qu’on soit quelqu’un par rapport à ce qu’ON PARAÎT et qui ON EST sur les réseaux….. on ne valorise pas l’humain mais le culte du MIEUX QUE…. ou PLUS QUE…. . On devrait apprendre à s’apprécier soi même et à être plus reconnaissant tout en cherchant à s’accomplir en repoussant ses propres limites afin de se surpasser et non dans le but de vouloir surpasser les autres…. . La rancoeur, la jalousie et l’envie sont des énergies destructrices qui empêchent la bonne énergie de créer sa propre destinée et d’améliorer son quotidien, son environnement et sa perception des choses …… sur les réseaux oubliés pas qu’une fois que vous retirer les « filtres » les êtres humains derrières ne sont pas forcément meilleurs que vous, ou ne sont pas forcément ce que vous percevez de ce qu’ils vous montrent. . AIMER LES GENS POUR CE QU’ILS SONT ET NON CE QU’ILS PARAISSENT OU VENDENT …. car certain(e)s sont devenus spécialisés pour vendre du rêve….. . La seule compétition c’est contre vous même, la seule comparaison devrait être de savoir si vous êtes meilleur que la veille, ou que l’année où la décennie passée…. . Si on arrêtait de se comparer aux autres pour être heureux mais qu’on appréciait ce que l’on A et en étant reconnaissant se serait pas un bon début ? Dites moi ce que vous en pensez dans les commentaires 👇🏻

A post shared by N Λ O̶ 🌏🕋 (@antonao) on

Si Instagram semble être devenu un véritable outil professionnel pour les utilisateurs qui en ont fait leur métier à part entière, la transmission et le partage de photos, de moments du quotidien et de bons plans, continuent d’attirer des followers toujours plus actifs envers les communautés auxquels ils s’identifient.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici