Le sponsoring de l’eSport est en constante augmentation

High TechLe sponsoring de l’eSport est en constante augmentation

En 2022, l’eSport est un secteur prometteur et en pleine expansion, avec une compétition entre les équipes de plus en plus acharnée. Analyse d’un phénomène internet unique qui n’a pas dit son dernier mot.

L’histoire de l’eSport

L’eSport tel qu’on le connaît est un phénomène relativement récent, apparu avec les jeux vidéo les plus compétitifs. En termes de dates, on pourrait parler de l’année 1997, et plus précisément du mois de mai qui a vu l’arrivée du tournoi Quake Red Annihilation. C’est, en effet, la date sur laquelle la plupart des joueurs s’accordent pour parler de la création de l’eSport.

Au fil des années, face au succès grandissant de certains jeux vidéo tels que Counter Strike, World of Warcraft, qui fait partie des meilleurs jeux MMORPG, ou encore Dota, de nouvelles compétitions ont commencé à apparaître, avec des récompenses de plus en plus grandes. Le niveau augmentant sans cesse au sein de ces compétitions, des équipes professionnelles sont apparues, réunissant parfois les meilleurs joueurs d’un pays, voire du globe.

Aujourd’hui, l’eSport peut être considéré comme l’une des industries les plus prometteuses au monde avec des revenus générés qui dépassent l’entendement. Des équipes très connues sont également parvenues à écrire leur nom dans l’histoire tels que Faze, Team Liquid, ou encore Astralis. Elles réunissent, de nos jours, des sportifs de haut niveau qui dédient littéralement leur vie à se perfectionner dans certains jeux vidéo, à la manière d’un joueur de football professionnel, par exemple.

Du fait du succès et de la démocratisation de l’eSport, une série télévisée appelée Noobees a été créée, racontant la vie de ses pratiquants.

Un secteur en pleine croissance

Avec l’avènement de plateformes de streaming comme Twitch, l’eSport a connu une explosion en termes de popularité dans les années 2010, notamment sur League of Legends, Call of Duty, Dota 2 et Counter Strike : Global Offensive.

En 2013, Twitch voit ainsi son nombre d’utilisateurs atteindre 45 millions. En 2014, The International (tournoi Dota 2) proposait pas moins de 10,900,000 $ en cashprize aux équipes gagnantes, plaçant ainsi Dota 2 en première position des jeux vidéo les plus généreux en termes de prix. C’est Starcraft II qui vient se placer en seconde position avec des récompenses presque semblables.

Plus récemment, l’évolution de l’eSport fut quelque peu entravée, bien que la majeure partie des tournois soit jouée en ligne, en distanciel. On retient cependant l’arrivée de Call of Duty dans la cour des grands, et Starcraft 2 qui devrait faire son grand retour grâce à un partenariat avec la Dreamhack et ESL.

En tout cas, une chose est sûre, l’eSport a de belles années devant lui, surtout avec les sponsorings qui n’arrêtent pas de voir le jour :

  • Coca-Cola et l’Overwatch League
  • Red Bull et le championnat européen de League of Legends
  • Twitch et le championnat américain de League of Legends

Certains sponsors préfèrent se concentrer sur les équipes plutôt que sur les compétitions. Pour imager cela, prenons l’exemple de la Team Liquid et tous ses sponsors :

  • Alienware
  • Coinbase
  • Verizon
  • Monster Energy
  • SAP
  • Honda
  • IMC Trading
  • Twitch
  • Jersey Mike’s Subs
  • Kingston FURY
  • HyperX
  • Huya
  • Secret Lab

Ninjas in Pyjamas

Ninjas in Pyjamas est une équipe suédoise créée en 2000 et spécialisée dans Counter Strike : Global Offensive, Rainbow Six, et anciennement League of Legends et Paladins. La team CS:GO se compose de Nicolas Gonzalez (Plopski), Nicolai Reedtz (dev1ce), Hampus Poser (hampus), Fredrik Sterner (REZ) et de Tim Jonasson (nawwk). Leur entraîneur est Björn Pers (THREAT). Pour la team Rainbow Six on retrouve Julio Giacomelli (julio), Murillo Muzi (Muzi), Joao Gomes (Kamikazer6), Gustavo Rigal (Psycho) et Gabriel Fernandes (Pino). Chaque joueur des deux sous-équipes possède un rôle bien défini lors des parties.

Ninjas in Pyjamas est surtout connu pour ses prouesses au sein de la franchise Counter Strike. Sur Counter-Strike premier du nom, l’équipe est parvenue à remporter la première place du CPL Dallas en 2000, du CPL London en 2001, du CP Berlin en 2001, du CPL World en 2001 et est arrivée seconde du World Cyber Games en 2006. Pour CS:GO, Ninjas in Pyjamas a remporté la DreamHack à sept reprises, ainsi que les Intel Extreme Masters XII et XI. On note aussi une victoire à la StarLadder i-League et à l’ESL One, compétition chérie par les équipes et dont la prochaine rencontre se déroulera à Stockolm en mai 2022.

L’équipe est sponsorisée par des partenaires de qualité, notamment Zilliqa, Tibber, GamerPay et Shinobi Sports. Le casino en ligne Betway a récemment signé un accord de partenariat avec la team. Ainsi, l’équipe possède maintenant sa propre machine à sous NiP CS:GO. Au programme, 5 rouleaux et 9 lignes de paiement sur le thème de CS:GO à la sauce NiP. Le slot, disponible en exclusivité sur le site de Betway Casino en Ligne, n’est pas uniquement réservé aux passionnés d’eSport, mais permettra aux fans de la team NiP de retrouver le plaisir des parties enflammées de leur équipe favorite.

Enfin, notons que la team possède, évidemment, son propre site web où elle commercialise de nombreux produits dérivés à son effigie. On retrouve donc des bouteilles réutilisables, des mugs, et même des chaussettes et T-shirts portant le logo de la team NiP. Le site intéressera principalement les fans de l’équipe qui souhaitent rester informés des dernières compétitions, mais également des récentes performances des Ninjas in Pyjamas au sein des différentes ligues eSport.

Aujourd’hui, nous savons donc que l’eSport, même s’il se démocratise, reste encore un marché de niche. Effectivement, les compétitions ne sont pas encore mainstream comme les Jeux olympiques ou la Coupe du monde de football. Mais cela devrait vite évoluer, notamment avec l’arrivée du metaverse, ce monde virtuel qui accueillera notamment les compétitions professionnelles de jeux vidéo. Ressembleront-ils à ce que nous avons pu voir dans le film Ready Player One ? Réponse dans quelques années.

Camille Ogier
Rédactrice depuis 3 ans maintenant, j’écris notamment sur des thématiques culture, lifestyle et high tech. J’aime beaucoup ce qui touche à la décoration.
- Advertisment -