Sienne, l’autre joyau de la Toscane à l’ombre de Florence

LifestyleSienne, l'autre joyau de la Toscane à l'ombre de Florence

Sienne. Ce nom évoque la Toscane, la région qui a participé à donner sa langue et sa culture à l’Italie grâce aux œuvres de personnages illustres tels que Dante, Michel Ange, Catherine de Médicis, Léonard de Vinci, Pétrarque, etc. Sienne a un côté autant intimiste qu’illustre qui séduit chaque année de nombreux visiteurs malgré sa taille modérée. Partons main dans la main à la découverte du joyau sombre de Toscane.

Pourquoi visiter Sienne ?

Nombreuses sont les raisons que l’on pourrait citer. La première est qu’elle est située au cœur de la Toscane et est souvent une étape obligée lorsqu’on fait un circuit de la région. Abritant des lieux et monuments remarquables, elle est la rivale historique de Florence.

C’est en son sein qu’est née l’école siennoise qui parlera à tout amateur d’art. L’art siennois se caractérise par le goût du contraste de couleurs aimant opposer les couleurs chaudes et froides et l’attrait pour le gothique. D’ailleurs cette forte influence de l’école siennoise se cristallise en deux monuments emblématiques, la cathédrale de Sienne et le Palazzo Publico.

Au-delà de sa forte dimension artistique, la réputation de Sienne s’est étendue avec son événement phare dont les racines remontent déjà au moyen-Âge : le palio delle Contrade. (abrégé palio). Il s’agit d’une course de chevaux qui a lieu deux fois par an (le 2 juillet et le 16 août) et qui oppose les différents quartiers de la ville. Le gagnant obtient le palio qui est une bannière l’effigie de la vierge.

Les lieux incontournables à ne pas manquer

Le Duomo de Sienne

Archétype du gothique, le Duomo de Sienne domine la ville et en impose. Sa façade est tout en sculpture et en marbre coloré où le rose, le vert et le blanc alternent. À l’intérieur du Duomo s’étend un magnifique sol pavé représentant des scènes mythologiques et religieuses illustrant le salut menant au Christ. L’on peut également admirer en son sein une magnifique Chaire reposant sur quatre lions sculptés.

Le Duomo de Sienne
Source : 365 Focus Photography / Shutterstock.com

La Piazza del Campo – la Torre del Mangia – le Palazzo Pubblico

La Piazza del Campo jouit d’une belle renommée notamment parce que c’est là que s’y déroule le Palio. Au-delà d’accueillir ce célèbre événement, elle tient également sa réputation de son sol incurvé rappelant beaucoup une forme de coquille Saint-Jacques. En son centre se tient le Palazzo Pubblico, le pendant civil du Duomo de Sienne. Accolé au Palazzo Pubblico, la Torre del Mangia haute de 102 mètres est ouverte au public et offre un panorama incroyable sur la ville. Si historiquement le Palazzo Pubblico était le siège administratif et judiciaire de la ville, aujourd’hui seul son rez-de-chaussée rappelle ce passé étant toujours occupé par des services administratifs. Toutefois, ses étages supérieurs sont dédiés à l’art. On peut voir des collections emblématiques de l’art toscan et plus particulièrement de l’école siennoise.

La Basilica di San Domenico

Si la Basilica di San Domenico n’est pas aussi imposante et belle que le Duomo, elle accueille toutefois les reliques de Sainte-Catherine, patronne de Sienne. Elle offre également une vue imprenable sur le Duomo étant située sur une colline.

Complexe muséal Santa Maria della Scala

Situé à droite de la cathédrale de Sienne, le complexe muséal Santa Maria della Scalla prend place dans un ancien hôpital dédié aux pèlerins et enfants abandonnés. Aussi, son aménagement est labyrinthique avec de nombreuses galeries, chapelles et salles. La ville a tiré parti de cette particularité en le transformant en un musée où sont exposées de nombreuses collections éclectiques. Il est plus précisément composé de trois musées : le musée d’art contemporain, le musée d’art pour les enfants et le musée d’archéologie qui prend place dans les galeries souterraines (prévoir des vêtements chauds) aux allures de catacombes.

Complexe muséal Santa Maria della Scala
Source : IchBinJeffee / Shutterstock.com

Quel est l’ennemi historique de Sienne ?

Historiquement, Sienne était la principale rivale de Florence. Les deux cités étaient concurrentes sur le plan économique, politique, culturel et commercial. Sienne profitait effectivement de la Via Francigena qu’empruntaient de nombreux pèlerins se rendant à Rome, d’où d’ailleurs l’hospice que la ville accueillait, aujourd’hui transformé en complexe muséal. Par ailleurs, elle soutenait les alliés de l’empereur là où Florence soutenait le Pape. Cette rivalité s’est cristallisée lors de la bataille de Montaperti en 1260, dont Sienne est sortie vainqueur. Néanmoins, elle perd la seconde manche neuf ans après lors de la Bataille du Col.

En comparaison à d’autres cités voisines, Sienne a longtemps résisté à l’hégémonie florentine pendant des années conservant son indépendance. C’est d’ailleurs la dernière république toscane à tomber.

- Advertisment -