MaisonÉnergieLe radiateur à inertie : le radiateur électrique qui consomme le moins...

Le radiateur à inertie : le radiateur électrique qui consomme le moins ?

Le chauffage électrique a longtemps été défini par son importante consommation d’énergie. Effectivement, ce type de système avait tendance à être énergivore. La situation a néanmoins évolué avec les nouvelles générations de radiateurs. Les modèles à inertie affichent notamment des performances thermiques remarquables. De plus, ils comportent des fonctionnalités permettant d’économiser de l’énergie. 

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Un radiateur à inertie est un dispositif de chauffage capable d’émettre de la chaleur même après l’arrêt de l’appareil. Il s’agit d’une application de l’effet joule ainsi que de l’accumulation et du rayonnement calorique. Selon le modèle, l’équipement peut être doté d’un cœur de chauffe liquide (version à inertie fluide) ou solide (version à inertie sèche). Dans les deux cas, ces éléments sont thermiquement performants. 

Grâce au cœur de chauffe, ce type de radiateur permet de stocker, puis de diffuser la chaleur de manière homogène et continue. Il donne ainsi la possibilité d’éviter les à-coups caractéristiques des convecteurs électriques classiques. Concrètement, les modèles à inertie offrent un niveau de confort similaire aux émetteurs des systèmes de chauffage central. Les fabricants proposent par ailleurs une grande diversité de fonctionnalités pour améliorer l’aspect pratique et économique de ces radiateurs.

Certains appareils sont, par exemple, équipés d’un double corps de chauffe. Cette solution permet d’accélérer la montée en température et de prolonger la durée de l’émission de chaleur. Les nouvelles technologies aident aussi à optimiser la gestion de ces équipements (programmation, pilotage à distance, suivi de consommation, etc.). De plus, un modèle connecté peut s’intégrer à un écosystème domotique. 

Lire la suite  La tendance berbère dans la décoration
Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ? Pin
Source : shutterstock.com

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de radiateur ?

Un radiateur à inertie permet généralement de diffuser la chaleur de manière douce et homogène, sans pour autant assécher l’air. Par ailleurs, la chaleur continue d’être émise même après l’extinction de l’élément chauffant (résistance). Cet appareil aide donc à faire des économies non négligeables face à la hausse des prix de l’énergie. De plus, l’entretien se limite le plus souvent au dépoussiérage de l’équipement. 

Cette nouvelle génération de radiateur se démarque également par la facilité et la rapidité de l’installation. En outre, la pose ne requiert pas de budget conséquent pour l’aménagement. Il suffit de choisir l’emplacement de l’appareil et d’effectuer les branchements nécessaires. L’opération exige néanmoins un certain savoir-faire pour éviter les risques liés aux équipements électriques. 

Cependant, le prix d’achat de ces radiateurs peut parfois causer des réticences chez les consommateurs. Ces dispositifs tendent aussi à s’alourdir proportionnellement à leur capacité de stockage de chaleur. Or, ils sont surtout appréciés pour cette raison. Les modèles à inertie sèche sont d’ailleurs réputés pour être lourds. De leur côté, les radiateurs à inertie fluide peuvent présenter des problèmes de fuites et de nuisances sonores. 

Comment cela fonctionne ?

Un radiateur à inertie peut être rapproché d’une batterie électrique ou d’un réservoir de liquide. En effet, il emmagasine de la chaleur avant de la restituer de manière progressive après l’arrêt de l’apport en énergie. Ce processus se produit sur tous les modèles à inertie. La seule différence réside dans l’élément constituant le corps de chauffe. Ce dernier sert d’accumulateur de chaleur, qu’il soit liquide ou solide. 

Lire la suite  À quelle fréquence faut-il laver ses draps ?

Sur les radiateurs à inertie sèche, le corps de chauffe est souvent fait d’aluminium, d’acier ou de fonte. Il peut également être constitué de céramique, de brique ou de pierre de lave. Dans tous les cas, le matériau stocke la chaleur générée par la résistance électrique de l’appareil. Il en est de même pour les radiateurs à inertie fluide. Cette fois-ci, le corps de chauffe est composé d’un liquide caloporteur végétal ou minéral (huile, eau glycolée, dérivé du pétrole…). 

Le terme « inertie » renvoie au fait que l’appareil continue de diffuser de la chaleur, même si la résistance est éteinte. De ce fait, ce type de radiateur peut être considéré comme le mode de chauffage le plus économique dans le rayon électrique. Il limite en effet la consommation d’énergie des ménages par rapport aux anciens modèles à convection. De plus, le dispositif n’engendre ni travaux ni frais d’entretien. 

Quel est le coût annuel ?

Sans données précises, il est assez difficile d’évaluer le coût annuel d’un radiateur électrique à inertie. Le réglage du dispositif influe par ailleurs sur sa consommation d’énergie. Cela dit, la technique la plus courante consiste à prendre la puissance de l’appareil. Cette valeur équivaut à l’électricité consommée à la température maximale générée par l’équipement de chauffage. De plus, il faudra aussi tenir compte :

  • De la superficie et de la hauteur de la pièce équipée ;
  • Du nombre d’occupants du logement ;
  • Des habitudes de chauffage du foyer ;
  • De la zone considérée et du climat associé. 
Quel est le coût annuel ? Pin
Source : shutterstock.com

Contrairement au fait d’installer une pompe à chaleur, l’usage d’un radiateur, même à inertie, a un impact notable sur la consommation d’énergie. Les versions à inertie aident néanmoins de réduire l’électricité consommée. Le logement doit toutefois être isolé de manière optimale. À titre indicatif, une maison isolée RT 2012 permet de limiter les besoins de chauffage à 50 kWh au mètre carré par an.

A lire

Mitigeurs d‘évier pour cuisines avec espace limité

Dans les petites cuisines, on compte chaque centimètre d’espace,...

Comment allier raffinement et fonctionnalité avec les tables extensibles

L'équilibre entre esthétique et utilité est essentiel. Les tables...

Transition énergétique : Comment l’énergie verte révolutionne-t-elle notre quotidien ?

À l'ère du changement, la transition énergétique incarne un...

Quelles couleurs choisir pour une cuisine de style moderne ?

Cœur battant de la maison moderne, la cuisine mérite...

Black Friday chez La Redoute : donnez du style à votre intérieur sans vous ruiner

En cette période de novembre, nombreux sont les commerçants...
Partages