Quel est le prix d’une bonne mutuelle Santé ?

Publié par Jerome le mars 17, 2019 | Maj le mars 17, 2019

La mutuelle par définition est une société de personnes à but non lucratif qui pratique la solidarité entre ses membres. Généralement imposée lorsque vous faites partie d’une entreprise, elle vous protège ainsi que vos ayants droits contre les dépenses de santé que votre régime social ne couvre pas. Elle est régie par le code de la mutualité et les cotisations versées par ses membres permettent de partager les risques entre les membres. Que ce soit pour vous travailleurs salariés ou non, c’est l’une des meilleures options de protection sanitaire. Mais comme tous les autres organismes d’assurance, il a un coût. C’est sans doute un secret de polichinelle que de savoir comment les assureurs calculent le prix de votre mutuelle santé. Généralement les tarifs sont libres. C’est d’ailleurs ce qui fait que les mêmes contrats peuvent présenter des différences de cotisations. En effet, certains critères entre dans la détermination d’une cotisation et donc dans le prix de votre mutuelle. Nous allons les parcourir afin de vous éclairer sur le sujet.

Votre profil pour une mutuelle santé

Plusieurs facteurs de votre profil influence le prix de votre mutuelle

  • Votre âge : un jeune célibataire n’aura logiquement pas les mêmes habitudes en matière de santé qu’un sénior. Plus l’âge évolue, plus la mutuelle santé en tiendra compte pour fixer une cotisation.
  • Votre sexe : les statistiques révèlent que les hommes consomment moins en matière d’assurance que les femmes
  • Votre statut professionnel : lorsque vous travaillez pour vous, vous consommez moins qu’un salarié et vous bénéficiez donc de meilleurs prix. Dans le même ordre des choses, les cadres bénéficient de meilleurs prix parce qu’ils consomment moins que les non-cadres
  • Votre géolocalisation : selon votre lieu de résidence ; qui peut impliquer des dépassements d’honoraires, votre cotisation sera différente pour les mêmes garanties.

Des frais de gestion et d’acquisition

En plus de votre profil, des frais de gestion et d’acquisition sont instaurés par votre mutuelle

  • Frais de gestion : la qualité du service étant le critère de démarcation des différentes offres du marché, les assureurs impactent les coûts liés à la gestion de vos contacts sur vos cotisations. Ce coût pouvant représenter entre 10 et 30 % de votre cotisation
  • Frais d’acquisition : liés à la recherche de nouveaux clients, ils représentent entre 10 et 20% de votre cotisation. Ils prennent en compte du marketing, des frais commerciaux, des publicités et la conception des produits.

Le régime d’imposition

Il se décompose de deux taxes :

  • Sur les conventions d’assurance : fixée à 14% mais réduite à 7% pour les mutuelles solidaires et responsables, elle est obligatoire pour tous les organismes. On parle de mutuelles solidaires lorsque le contrat de cette dernière n’implique pas de questionnaire médical (tous les profils sont acceptés) et de mutuelle responsable lorsque ses contrats plafonne ses remboursements optiques ainsi que les remboursements des consultations des médecins
  • Sur la solidarité additionnelle : celle-ci est appliquée pour permettre de financer une couverture complémentaire proposée par la sécurité sociale pour les personnes à faibles revenus. Elle est de 13,27%.

Des garanties souscrites

Ici tout dépend de vous, de vos besoins. En supposant que vous choisissez les garanties auxquelles vous vouliez avoir droit en plus des autres remboursements, votre cotisation devra logiquement en tenir compte et le prix de votre mutuelle en sera plus importante . En générale les mutuelles proposent un socle minimum de garanties pratiquement identiques. C’est le contrat « entrée de gamme».

Le devis de la mutuelle

Il récapitule tout ce que nous avons énuméré plus haut. C’est lui qui détermine le prix de votre mutuelle. Et pour l’avoir il vous faut avoir répondu à des questions permettant de sélectionner les meilleures offres en fonction de vos besoins.

Les prix courants

  • Les travailleurs non salariés s’acquittent en général d’une somme moyenne mensuelle de 35,04€
  • Les familles composées de 2 adultes (35ans) et 2 enfants (7 à 3ans) vont à une hauteur de 1083,12€ soit 90,26€ par mois.
  • Pour les seniors, le prix moyen mensuel est de 212,78€ soit 2553,56 € par an
  • Les jeunes actifs salariés dépensent en moyenne 26,10€ par mois soit 313,20€ en moyenne l’an.

Ces tarifs sont fixés par les assureurs, il faut donc une comparaison de plusieurs afin d’obtenir un devis personnalisé.

En résumé, une bonne mutuelle n’a de prix que lorsqu’elle regroupe toutes les garanties allant avec  vos besoins. En fonction de ces derniers, un individu x, n’aura pas le même prix qu’un individu Y en matière de mutuelle. Toutefois, les organismes de mutuelles proposent des services standards qu’il faut comparer et réajuster en fonction de ses antécédents. Vos besoins en matière de soins médicaux ainsi que les critères passés en revue plus haut sont donc les facteurs déterminants du prix de la bonne mutuelle pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *