Les nouvelles tendances libertines en temps de confinement

LifestyleBien-êtreLes nouvelles tendances libertines en temps de confinement

Qu’il s’agisse de la génération Y ou de la génération Z, les Français de moins de 30 ans sont en quête de découvertes et de nouvelles sensations. Cette recherche de nouvelles sensations passe par une sexualité de plus en plus assumée et décomplexée, quel que soit le sexe et l’âge. Mais seulement, comment concilier envie de nouvelles sensations et confinement ? Les Français et particulièrement les jeunes de moins de 30 ans ont profité des divers confinements et couvre-feu pour s’adonner à de nouvelles pratiques en ligne… 

Le libertinage à l’heure du confinement ou le renouveau d’une pratique longtemps mal perçue

Si le libertinage a longtemps été considéré comme une pratique glauque se pratiquant dans des clubs échangistes, cette perception évolue positivement ces derniers mois. En effet, ce mode de vie déréglé, qui se moque du respect des bonnes mœurs attire de plus en plus de jeunes français.

L’idée reçue selon laquelle le libertinage s’adresse à un public mature tombe en désuétude dans la mesure où les hommes et les femmes qui côtoient ce milieu sont de plus en plus jeunes.

L’approche décomplexée du libertinage permise grâce aux outils connectés

Les différents confinements ont participé activement au renforcement des pratiques en ligne, attirant ainsi des jeunes hommes et des jeunes femmes curieux et connectés.

Il est possible d’avoir accès à différents outils qui vont être tout à fait optimisés pour s’initier à des pratiques libertines, seul chez soi, à savoir :

  • Les tchats
  • La webcam
  • La visio
  • Le partage d’albums

Grâce à Mon Petit Date, vous pouvez faire des rencontres libertines en ligne. Ces sites se veulent les comparateurs de sites de rencontre, à la fois pour les rencontres sérieuses ou les rencontres plus coquines.

Par le biais de ce site, il est possible d’avoir accès aux sites de rencontres libertins les plus fiables. En ce sens, vous pouvez y retrouver les 10 meilleurs sites libertins répertoriés en fonction du nombre de visites par mois, la spécialité du site et le public à qui le site s’adresse.

Le libertinage à l’heure du confinement ou le renouveau d’une pratique longtemps mal perçue 
Source : shutterstock.com

Wyylde : le site n°1 des pratiques libertines

Par exemple, le site n°1 qui ressort de ce classement est Wyylde, qui comptabilise 11 millions de visites par mois, spécialiste des lives webcam et qui est idéal pour les personnes libertines désireuses de plans à 3.

Wyylde se positionne comme le numéro 1 pour plusieurs raisons appréciées des jeunes. Tout, d’abord, il s’agit d’un réseau social pour faire de nouvelles rencontres où la tranche d’âge la plus active est la tranche des 18/25 ans. Il permet de vivre et d’explorer sa sexualité aussi bien seul, qu’en couple ou encore à plusieurs. Wyylde met en avant le fait que sa communauté est bienveillante et respectueuse par ailleurs.  Enfin, ce réseau social permet de partager des photos et des vidéos ou encore de regarder des lives ou encore d’en diffuser.

Ce type de réseau social permet une approche décontractée de ce type de pratiques sexuelles.  Sur ces plateformes, les jeunes ont accès pour quelques euros par mois à une sexualité décomplexée, en toute sécurité. Chacun est libre de concrétiser ou non une rencontre par la suite.

Les pratiques en ligne permettent vraiment aux utilisateurs d’évoluer à leur rythme, au fil des découvertes qu’ils font sur les sites de rencontres. Si certains choisissent simplement de partager des vidéos ou encore de regarder des lives, d’autres vont sauter le pas en participants à des soirées libertines.

L’échangisme ou l’aboutissement réel d’une sexualité débridée

De plus en plus de personnes vivent l’expérience de l’échangisme, pratique sexuelle qui ne connaît pas la crise. Depuis plus d’une dizaine d’années, l’échangisme se développe et ne cesse d’augmenter.

Entre le fantasme et le désir inavoué, beaucoup d’hommes et de femmes sautent le pas notamment grâce à Internet et aux sites de rencontres dédiés. C’est l’occasion de préparer le terrain, de découvrir en tant que spectateur avant de décider d’assouvir ou non cette envie.

On constate que des personnes de plus en plus jeunes ont fait l’expérience de soirées échangistes, parfois en clubs ou encore lors de soirées privées, hommes et femmes confondus.

Qu’il s’agisse de soirées en clubs ou de soirées privées bien organisées, tout est fait pour que les moins expérimentés s’y sentent à l’aise. Soirées à thèmes, possibilité de venir seul ou en couple, règles stricts et pièces dédiées au câlin, tout semble encadré pour s’adonner à des pratiques débridées.

Si l’échangisme a longtemps était mal considéré, notamment parce que certaines personnes y voient une forme de tromperie assumée, cette vision semble s’estomper.  En effet, l’infidélité se caractérise par des relations discrètes, secrètes, parfois simplement charnelles ou encore romantiques.

L’échangisme est maintenant perçu comme une pratique permettant de réaliser des fantasmes, de témoigner sa confiance et son amour envers son partenaire ou encore de pimenter sa vie sexuelle.

Pour d’autres, l’échangisme apparaît comme un premier pas vers des pratiques d’un autre genre comme le BDSM. Le BDSM définit toutes les pratiques sexuelles qui font intervenir le bondage, la domination, le sadisme et le masochisme, la soumission et les punitions.

L’échangisme ou l’aboutissement réel d’une sexualité débridée 
Source : shutterstock.com

Vers une banalisation du libertinage et de l’échangisme après covid ?

Il est très possible que cette jeunesse qui s’est essayée aux pratiques libertines en ligne ait envie de les mettre en pratique lorsque la crise sanitaire sera passée.

Si les hommes y voient l’accomplissement d’un fantasme parfois né de la pornographie, accessible plus que jamais notamment grâce aux sites pornographiques en ligne diffusant des vidéos à l’infini, les femmes font l’expérience de l’affirmation de leur force et de leur autonomie.

Après plusieurs mois de confinement et de couvre-feu, il y a fort à parier que le libertinage et ses tabous vont évoluer et prendre toujours plus d’ampleur. Les soirées privées et les clubs échangistes ont encore de beaux jours devant eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -