Google travaille sur un outil pour se tester au Coronavirus

Santé Coronavirus Google travaille sur un outil pour se tester au Coronavirus

Le nouveau Corona virus (covid-19) ne cesse de défrayer la chronique depuis son apparition. À ce jour, il n’existe aucun vaccin ou traitement fixe pour éradiquer le mal. Le principal moyen de lutte demeure la prévention et le confinement. Google a décidé de soutenir la lutte contre la pandémie, en créant un outil pour tester le coronavirus. De quoi s’agit-il ?

Un site développé par Google pour dire si vous avez le coronavirus

Annoncé en avant-goût par le président américain Donald Trump, il est maintenant évident que Google travaille à la mise en place d’un outil pour se tester au coronavirus. Le gérant du numérique a officiellement annoncé sur sa page Twitter, qu’il travaille effectivement sur un tel projet. C’était le vendredi 13 Mars 2020, lors d’une conférence de presse que le président D. Trump, a laissé entendre que Google a mobilisé plus de 1700 ingénieurs pour concevoir un site internet, capable de faire un pré-dépistage au covid-19. La maison-mère de Google (Alphabet), n’est qu’au début de cette aventure, mais prévoit rendre le site internet opérationnel très bientôt. D’ailleurs, Alphabet travaille sur ce projet avec Verily, une compagnie distincte de Google.

L’outil de Google pour tester le coronavirus est un moyen qui permettra d’identifier les personnes qui ont besoin de se faire dépister. Face à l’affluence qui prévaut dans les services d’urgence, les professionnels de la santé sont débordés. Dans un contexte pareil, l’on ne devrait pas se rendre dans les hôpitaux pour n’importe quel symptôme. C’est à ce niveau que l’outil de Google pour tester le coronavirus est intéressant. En effet, l’outil est une plateforme web. En vous rendant sur la plateforme, un espace est destiné pour entrer les symptômes dont vous souffrez (mal de tête, rhume, toux…). Dans le cas où vous nécessitez un test au covid-19, cela vous sera notifié. De même, l’outil de Google vous oriente vers l’endroit le plus proche pour faire le test.

Un site réservé aux américains dans un premier temps

L’outil de Google pour tester le coronavirus ne sera pas à la portée de tous les pays du monde dans un premier temps. Un test a été prévu pour évaluer la performance de l’outil à San Francisco. Ce n’est qu’ensuite, que l’outil sera progressivement élargi aux autres pays. Des sites de tests pilotes ont été aménagés à cet effet, à San Francisco et dans certaines villes des États-Unis pour faire le dépistage. Sans même sortir de leur véhicule, les personnes pourront faire le dépistage du covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -