L’emballage biodégradable : un pas pour l’environnement

BusinessL'emballage biodégradable : un pas pour l'environnement

L’emballage biodégradable est un emballage qui se détruit seul, dans des conditions spécifiques. Pour remplacer les emballages et couverts en plastique désormais interdits, on trouve des variantes beaucoup plus écologiques en pulpe, bois, PLA, kraft, etc. 

 Qu’est-ce qu’un emballage biodégradable ?

Les emballages et couverts biodégradables sont des consommables qui peuvent être dégradés par des organismes vivants (dans un bac de compostage, dans une usine de compostage, dans le sol ou dans l’eau). Pour qu’un emballage soit déclaré biodégradable, il doit pouvoir se dégrader à 90 % en 6 mois… Il va sans dire que les avantages d’un emballage biodégradable sont essentiellement écologiques. En outre, la plupart des emballages biodégradables sont esthétiques. Parmi ces emballages écologiques, on comprend bien sûr tout ce qui concerne la vaisselle jetable : couverts, gobelets, pailles, couvercles, assiettes, etc. Au niveau des matériaux, ces produits sont composés en  :

  • Pulpe (bagasse) : les emballages en pulpe végétale sont des emballages fabriqués à partir de canne à sucre ou de tige de bambou. Recyclables et biodégradables, ils supportent la congélation et le micro-ondes.
  • Bois : les emballages en bois sont les plus esthétiques. Il s’agit de couverts et contenants haut de gamme biodégradables et compostables, fabriqués à partir de bois.
  • PLA transparent : ce matériau ressemble au plastique, c’est en réalité un plastique bio fabriqué à partir d’amidon. Il est donc biodégradable et compostable. Néanmoins, ils ne sont pas micro-ondables et sont donc réservés aux plats frais et aux boissons froides.
  • Papier ou carton kraft : recyclables et biodégradables, les emballages en kraft ont le vent en poupe. Parfaits pour le frais, ces emballages écologiques remplacent la plupart des gobelets et assiettes en plastique.
  • PSM : tout comme le PLA transparent, le PSM est conçu à partir d’amidon de maïs.

À savoir : tout ce qui est compostable est biodégradable, mais l’inverse n’est pas toujours vrai (certains emballages biodégradables ne sont pas compostables). Qu'est-ce qu'un emballage biodégradable ?

Quel enjeu pour l’environnement ?

La fin des emballages en plastique est proche. Depuis 2020, on les voit disparaitre du marché et dès 2022, même les fruits et légumes ne pourront plus être vendus dans des emballages en plastique. Ici, on découvre un double enjeu :

  • Premièrement, les emballages biodégradables sont généralement produits à partir de ressources recyclées ou naturelles qui se reconstituent sur une échelle de temps humaine (canne à sucre, maïs…), contrairement aux emballages en plastiques, constitués à partir de pétrole qui est une ressource qui n’est pas infinie.
  • Puis, l’enjeu écologique principal demeure celui de “l’après-service”. Une fois que l’emballage est réduit au rôle de déchet, il est biodégradable et/ou compostable. Ainsi, la destruction de ce déchet n’est pas polluante. Néanmoins, l’emballage a besoin d’un environnement propice à son autodestruction (en fonction du matériau de l’emballage). En outre, un emballage biodégradable et compostable fait partie d’un circuit fermé.

À savoir : un emballage biodégradable ou compostable ne doit pas être jeté dans la nature. Il est écologique uniquement s’il se retrouve dans un lieu spécifique propice à sa dégradation. Quel enjeu pour l'environnement ? 

Comment savoir si un emballage est biodégradable ?

Comme on a pu le voir, les emballages peuvent être compostables (et donc biodégradables) ou seulement biodégradables. Pour savoir comment reconnaitre un emballage, il suffit de regarder son certificat OK Compost, mis en place par l’entreprise TUV Austria. Il en existe plusieurs en fonction de chaque type d’emballage :

  • OK Compost Home : emballage compostable dans un compost domestique.
  • OK compost Industrial : emballage biodégradable  dans une usine de compostage.
  • OK biodégradable SOIL : emballage non compostable, uniquement biodégradable dans le sol.
  • Ok biodégradable marine : emballage non compostable, uniquement biodégradable dans la mer.
  • OK biodégradable WATER : emballage non compostable, uniquement biodégradable dans l’eau.

À savoir : certaines entreprises peuvent vous influencer avec des sortes de logo “éco-responsables” ou autres. Vérifiez bien la véracité de ces logos qui sont souvent marketing et non légalement approuvés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -