Le craquage en plein live Twitch du rappeur Bigflo : il s’explique

Actualité Le craquage en plein live Twitch du rappeur Bigflo : il s'explique

La semaine dernière, le rappeur Bigflo du groupe Bigflo et Oli retrouvait sa communauté sur la plateforme Twitch, afin de partager ses parties de jeux vidéos en live. Twitch n’étant pas la plateforme de prédilection sur laquelle le rappeur agit habituellement, le jeune Toulousain s’est très vite emporté face à quelques remarques de la part des abonnés, se laissant aller pour finir complètement hystérique en plein live. Petit point sur la situation !

Le craquage de Bigflo en plein live

Pour les non initiés à Twitch, il s’agit d’un service de streaming et de VOD de jeu vidéo, de sport électronique et d’émissions apparentées lancé en juin 2011. Principalement, les spectateurs de la plateforme s’y rendent afin de regarder leurs gamers favoris jouer à des jeux vidéos, d’assister à des minis concerts ou tout simplement d’échanger avec le streamer à l’aide du chat, et ceci en direct.

Lors de plusieurs lives, alors qu’il découvrait des cartes Pokémon avec les spectateurs ou pendant une partie de jeu vidéo (Animal Crossing notamment), le rappeur perd son sang froid et commence à insulter et menacer certains viewers aux commentaires désobligeants. À titre d’exemple, un viewer commente sur le live : « Joue ta m*re », commentaire auquel Bigflo répond : « Écoute moi bien espèce de petit enc*lé, j’vais te dégager, vous me le bannez lui. […] Bannez moi tous ces conn*rds ». En plein direct, il met la situation au clair : « Écoutez moi bien, je vous explique, […] sur mon Twitch j’suis en roue libre, il y a pas Oli pour faire le gentil. Le prochain fils de p*te qui met des faux noms, je le ban à vie et s’il revient, on trouve son adresse, je lui envoie mon garde du corps barbu et on lui casse la gueule ». Pendant plusieurs jours, plusieurs extraits de son pétage de plomb ont tourné sur le réseau social Twitter, choquant certains internautes pendant que d’autres s’amusent de la situation.

Les explications du rappeur

Le 7 avril dernier, Bigflo est invité sur l’émission Popcorn du streamer/présentateur Domingo. Toujours en live sur Twitch, il en profite pour s’expliquer et mettre les choses au clair quant à son comportement sur la plateforme la semaine dernière : « À l’heure d’aujourd’hui, je te jure je ne comprends toujours pas pourquoi ça a pris de telles proportions ». Il explique qu’en réalité, il ne s’agissait que d’une énorme blague que Bigflo avait l’habitude de faire avec ses viewers les plus proches : « On avait l’habitude avec les viewers de faire des […] private jokes. Et si tu veux, j’avais un personnage du banneur fou où je bannais les gens pour tout et n’importe quoi et du coup je clashais et effectivement il y avait des insultes et tout mais c’était évidemment des blagues quoi ». Occupé à faire des « private jokes » avec ses abonnés, le rappeur ne se doutait pas que certains malins auraient eu l’idée de couper ces scènes pour les partager sur les réseaux sociaux, sans préciser ni le contexte, ni la dimension humoristique de ses propos. Il admet d’ailleurs que son erreur principale a été d’oublier que son live était visionnable par n’importe qui et qu’il ne parlait pas qu’à sa communauté proche : « J’ai complètement oublié qu’à tout moment on pouvait screen. […] J’aurais dû faire des clashs un peu moins hardcore mais c’est parce que sur Twitch je trouve, tu perds complètement la notion du fait que t’es sur Internet ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici