Comment isoler un mur derrière un poêle à bois ?

MaisonÉnergieComment isoler un mur derrière un poêle à bois ?

Le poêle à bois est un appareil de chauffage économique et écologique pour chauffer l’ensemble de votre foyer. Néanmoins, il est important de bien l’installer afin de garantir un chauffage efficace en toute sécurité. Pour cela, isoler un mur derrière un poêle à bois est souvent préconisé.

Pourquoi isoler un mur derrière un poêle à bois ? Quels sont les risques sans parement ? Comment s’y prendre ? Quelle distance respecter entre le poêle à bois et le parement ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation d’un mur derrière votre poêle à bois.

Pourquoi isoler un mur derrière un poêle à bois ?

Isoler un mur derrière un poêle à bois est particulièrement utile si vous souhaitez installer votre poêle à bois proche de ce même mur. En effet, si votre poêle à bois est proche d’un mur fait de paroi combustible, une isolation grâce à un écran thermique est conseillée.

Cette protection permet à la fois d’apporter davantage de sécurité et aussi une meilleure efficacité de chauffage.

Pourquoi isoler un mur derrière un poêle à bois ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les risques sans parement ?

Sans mettre de parement pour isoler un mur derrière un poêle à bois, les risques sont multiples.

Tout d’abord, il y a un risque non négligeable d’incendie si votre poêle à bois est à proximité ou en contact avec des matériaux combustibles. Il en va donc de votre sécurité ainsi que de celle des différents habitants du foyer de parer à cette éventualité.

De plus, un mur non protégé à proximité d’un poêle à bois risque d’être détérioré à cause de la chaleur de l’appareil de chauffage. Des fissures peuvent apparaître en cas d’expositions prolongées et répétées à la chaleur. En plus de cela, les poussières émises par le poêle peuvent se déposer au fur et à mesure sur le mur sans parement (jaunissement, noircissement…), ce qui peut le rendre particulièrement difficile à nettoyer.

Ainsi, si le risque le plus important duquel il faut se prévaloir quand on cherche à isoler un mur derrière un poêle à bois est le risque d’incendie, il y a d’autres inconvénients à ne pas protéger un mur à l’aide de parement.

Comment s’y prendre ?

Vous avez plusieurs façons d’isoler un mur derrière un poêle à bois. Le plus fréquemment, il suffit de recouvrir le mur à isoler de parement résistant au feu dans le but de le protéger.

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de parements pour isoler un mur derrière un poêle à bois qui vous permettront de faire jouer vos préférences pour avoir une isolation sécurisée, efficace et esthétique.

Parmi les choix possibles, on dénombre aujourd’hui plusieurs types de parement qui vont soit servir d’écran thermique (renvoi de la chaleur) soit de paroi ignifuge, soit les deux à la fois :

  • Des briquettes en terre cuite ou briques réfractaires : en plus d’isoler un mur derrière un poêle à bois, ce type de parement propose une forte inertie thermique qui lui permet de stocker la chaleur. Quand votre poêle à bois ne fonctionne pas, le parement pourra ainsi restituer la chaleur ;
  • Une plaque de béton cellulaire : très esthétique, le béton cellulaire offre une alternative isolante et anti-feu qui se fondra à merveille dans un foyer au design contemporain ;
  • Des plaques en silicate de calcium : une alternative écologique ;
  • Une plaque de plâtre ignifuge ;
  • Une plaque en acier doublée d’un isolant thermique (laine de roche, etc.) entre le mur et la plaque : c’est la solution la plus simple.

À savoir : isoler un mur derrière un poêle à bois, c’est bien. Mais il ne faut pas oublier également d’isoler le sol sous le poêle à bois si celui-ci est fait de matériau combustible (plancher par exemple).

Quelle distance respecter entre le poêle à bois et le parement ?

La distance à respecter entre le poêle à bois et le parement est consignée directement dans le Document Technique Unifié (DTU). Il s’agit d’une norme générale indicative qui préconise une distance de sécurité en fonction du diamètre du conduit du poêle à bois.

Selon le DTU, il est conseillé de respecter une distance de sécurité de trois fois le diamètre du conduit entre le conduit de raccordement du poêle à bois et les autres matériaux combustibles adjacents dans le cas où isoler un mur derrière un poêle à bois n’est pas possible.

Cependant, nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre installateur qui saura exactement vous renseigner sur la distance à respecter entre le poêle à bois et le mur en fonction de la taille et du modèle de votre appareil de chauffage. En effet, ces deux critères peuvent influer sur les mesures de précaution à prendre quand vous placez votre poêle à bois.

Quelle distance respecter entre le poêle à bois et le parement ?
Source : shutterstock.com

De plus, si vous avez fait le choix d’isoler un mur derrière un poêle à bois, la distance de sécurité entre le parement et le conduit du poêle à bois pourra être réduite à 1,5 fois la taille du diamètre du conduit.

À savoir : si vous souhaitez installer un poêle à bois sans conduit de cheminée, optez pour un conduit doté d’un habillage ventilé. Ceci permettra de réduire la distance de sécurité entre le mur et le poêle sans risque.

Camille Ogier
Rédactrice depuis 3 ans maintenant, j’écris notamment sur des thématiques culture, lifestyle et high tech. J’aime beaucoup ce qui touche à la décoration.