Qu’est-ce qui fait le succès de la série The Last Kingdom ?

Culture Films et série TV Qu'est-ce qui fait le succès de la série The Last Kingdom ?

Depuis le 12 avril 2020, les réseaux sociaux s’enflamment sur The Last Kingdom, la série historique de Netflix. La raison ? Netflix a publié un premier trailer de The Last Kingdom saison 4 et annoncé la sortie de tous les épisodes sur sa plateforme de streaming pour le 26 avril prochain ! Adaptation des romans « The Saxon Stories » de Bernard Cornwell, cette série Netflix a cartonné dès sa première saison avec plus de 2 millions de spectateurs. Elle retrace le parcours d’Uhtred, orphelin anglais élevé par des vikings qui devra sans cesse choisir entre son pays d’accueil et ses origines familiales. Mais comment expliquer le succès de The Last Kingdom ?

Un récit bien documenté

Tout d’abord, on peut dire que cette série Netflix apporte un savant mélange entre fiction et réalité… Bien qu’il ne s’agisse pas d’une série documentaire sur l’Angleterre ou les vikings, et que le personnage d’Uhtred n’ait jamais existé, Cornwell a veillé à ce que son récit soit particulièrement bien documenté. Par exemple, le roi Alfred a réellement existé et a régné sur les Anglo-Saxons. Si on veut être tatillon, on peut cependant reprocher quelques incohérences à The Last Kingdom comme les boucliers qui n’ont jamais été portés par les anglais dans la réalité.

Ensuite, le succès des séries comme Game of Thrones de HBO et surtout Vikings sur la chaîne History ne sont certainement pas étrangers à celui de The Last Kingdom, bien que la série ait trouvé son propre univers. En effet, la réalisation, les dialogues crus et francs qui rappelleront des scènes cultes de GOT, et le scénario sont très bien ficelés et n’ont certainement pas à rougir face à Vikings, bien que le budget de cette dernière série soit plus conséquent. Interprétée comme une suite ou un spin-off, on ne peut que féliciter Netflix d’avoir su flairer le bon filon avec The Last Kingdom en produisant la série dès la seconde saison !

L’ambiance bien travaillée

L’ambiance, quant à elle, est également au rendez-vous avec la musique très immersive composée par Eivør Pálsdóttir, les costumes somptueux et détaillés (bien qu’éloignés des costumes historiques), et bien sûr le rythme très soutenu qui ne laisse aucune place à l’ennui ! C’est aussi un point essentiel dans le succès de la série The Last Kingdom. Il faut également préciser que lors des tournages, selon les dires d’Alexander Dreymon interprétant Uhtred, les caméras se noient dans le décor, laissant le champ libre aux acteurs pour créer une atmosphère très réaliste.

En parlant des acteurs, on ne peut que saluer le casting qui met en avant des comédiens peu connus du grand public et issus de différents pays (comme l’Autriche, l’Angleterre, l’Allemagne, la Norvège). Cela contribue sans aucun doute au réalisme de la série : les acteurs sont crédibles et vous n’auriez sûrement pas eu envie de croiser leur chemin au temps des vikings.

Enfin, pour faire une bonne série, il faut de bons méchants qu’on adore détester ! Les spectateurs ont pu voir se dérouler des batailles épiques, et cela dès la première saison avec le sanguinaire Skorpa jusqu’à la troisième saison qui s’est terminée de façon épique avec les danois. Là encore, The Last Kingdom saison 4 devrait tenir toutes ses promesses…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici