CultureFilms et série TVUniversal + : la nouvelle plateforme de streaming à ne pas...

Universal + : la nouvelle plateforme de streaming à ne pas manquer

Le secteur de la VOD tend à devenir de plus en plus concurrentiel dans l’Hexagone. En effet, Universal+ arrivera bientôt en France, pour défier Netflix, Amazon Prime Video, Disney+, Lionsgate+, Apple TV+…. Le groupe NBCUniversal s’est toutefois contenté d’une annonce pour l’instant, sans donner plus des détails. Il faudra donc patienter quelques mois pour connaître exactement le contenu et le prix du service. 

Universal+ : une nouvelle plateforme de VOD

Comme toute plateforme de SVOD, Universal+ permettra aux abonnés de visionner divers contenus vidéo (films, séries, dessins animés, documentaires, téléréalité, etc.). La marque est une propriété de NBCUniversal, filiale du groupe de médias Comcast Corporation. Elle arrivera en France à la fin de l’année, selon une annonce de la maison mère le 17 octobre 2022. 

Le nouveau service d’Universal fait partie des plus jeunes acteurs du marché de la SVOD à l’échelle mondiale. Il est néanmoins disponible aux États-Unis depuis 2020 sous l’appellation « Peacock ». De plus, la plateforme propose déjà son catalogue de contenus dans plusieurs pays européens à travers la marque « Sky ». La France pourra bientôt bénéficier de cette nouvelle offre, selon NBCUniversal. 

Lire la suite  White Lines : Netflix ne produira pas de saison 2 !

Cependant, la concurrence s’annonce rude pour le service de VOD de Comcast. Le nouvel acteur devra effectivement s’imposer face à des géants du secteur comme Netflix, Amazon, Disney+ et Apple TV+. Ces plateformes se démarquent notamment par la qualité de leurs contenus exclusifs et de leurs productions originales. Ainsi, il sera assez difficile de séduire des consommateurs exigeants. 

Universal+ : une nouvelle plateforme de VOD Pin
Source : Samar El Atrash / Shutterstock.com

Un lancement prévu pour la fin de l’année

En annonçant l’arrivée d’Universal+ en France, la filiale de Comcast a seulement évoqué un lancement vers la fin de 2022. La date officielle ne sera communiquée qu’ultérieurement, d’après NBCUniversal. D’ailleurs, le groupe prévoit de transmettre le calendrier et la présentation de l’offre dans les mois à venir. Les amateurs de streaming devront alors se montrer patients avant d’explorer un nouveau catalogue. 

Pour l’heure, NBCUniversal reste aussi évasif concernant les détails du déploiement de la plateforme. Le service devrait néanmoins être accessible via des applications pour tout support (smartphone, tablette et PC). De même, le groupe n’a pas abordé la question des abonnements. À titre indicatif, Peacok est proposé aux États-Unis à 9,99 dollars par mois sans publicités, contre 4,99 dollars mensuels avec publicités. 

Lire la suite  Blood and Water : y aura-t-il une saison 2 ?

Ce manque d’information risque à terme de pénaliser la nouvelle offre d’Universal. En effet, Paramount+ a déjà communiqué sa date de lancement (1er décembre), ses tarifs et son catalogue. Ce concurrent direct envisage par ailleurs une sortie sur la même période de l’année. De ce fait, Comcast devra redoubler d’efforts pour attirer les consommateurs français. 

Le contenu présent sur Universal+

Il est déjà possible d’anticiper les futurs contenus d’Universal+, malgré la rareté des informations officielles sur le sujet. La plateforme devrait effectivement proposer les programmes les plus populaires des chaînes appartenant au groupe NBCUniversal. Concrètement, les utilisateurs pourront profiter entre autres :

  • Des séries policières de 13ème Rue (Deux Flics à Miami, Hannibal, New York : unité spéciale, etc.) ;
  • Des séries SyFy (Battlestar Galactica, Star Trek, Quantum Leap, Dark Matter, Resident Alien, etc.) ;
  • Des téléréalités et des émissions de la chaîne E! (Real Housewives, Celebrity Game Face, Chirurgie à tout prix, etc.) ;
  • Des productions DreamWorks (Shrek, Madagascar, Kung Fu Panda, Dragons, Les Croods, Baby Boss, Les Trolls, etc.).

En revanche, il est moins évident de prévoir la disponibilité des franchises historiques et autres propriétés d’Universal. Les Français devront ainsi attendre les annonces officielles pour connaître le sort de Jurassic Park, de Retour vers le futur, d’American Nightmare, de Moi, Moche et Méchant, de Tous en scène

A lire
Partages