Taux d’endettement, capacité d’emprunt et reste à vivre : le point

Finance et ImmobilierTaux d'endettement, capacité d'emprunt et reste à vivre : le point

Un achat immobilier ou tout grand projet implique le plus souvent la demande d’un crédit. Le montage du dossier passe par le respect de certaines conditions préalables. Vous entendrez ainsi parler de taux d’endettement, de capacité d’emprunt, de reste à vivre… Ce sont différents paramètres que la banque évalue dans le cadre de tout nouvel emprunt afin de définir la durée et le montant du prêt. À quoi font référence ces différentes notions dans la pratique ? Comment les optimiser afin d’augmenter vos chances de concrétiser votre projet ?

Taux d’endettement, capacité d’emprunt et reste à vivre : quel lien ?

Il existe un lien étroit entre ces trois notions. La capacité d’emprunt dépend en effet grandement du reste à vivre et du taux d’endettement.

La capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt fait référence au montant que vous pouvez obtenir en demandant un prêt auprès d’une banque pour le financement d’un projet immobilier, par exemple. Elle est liée à vos revenus et charges. En termes de revenus, sont pris en compte le salaire net imposable, les revenus fonciers, les différentes pensions… Pour ce qui est des charges, sont pris en compte les mensualités des crédits qui sont déjà en cours, les arriérés d’impôts, les pensions à verser, les loyers…

Le taux d’endettement

Elle désigne la somme que vous pourrez prélever de vos revenus afin de rembourser un crédit immobilier et ne doit pas excéder 35 % de ces derniers. Il s’agit du taux limite d’endettement qui est généralement fixé par les établissements financiers. Son calcul s’effectue sur la base du ratio entre les revenus mensuels et les différentes charges. Ainsi, plus vos revenus augmentent, plus le taux d’endettement baisse à condition que les charges demeurent constantes. Il diminue également lorsque vous baissez vos charges tout en gardant vos revenus constants.

Le reste à vivre

Le reste à vivre désigne le montant qui reste de vos revenus après la considération de votre taux d’endettement. C’est donc la somme qui vous restera pour gérer vos dépenses quotidiennes après paiement de toutes les charges. Dans le cas de votre emprunt, il peut jouer selon son montant en votre faveur ou défaveur. C’est l’indicateur de votre niveau de vie. Lorsque vos revenus varient d’un mois à un autre, une moyenne est réalisée sur plusieurs années.

Diminuer son taux d’endettement : le rachat de crédits, une solution efficace

Pour bénéficier d’un prêt bancaire, il est important d’avoir un taux d’endettement relativement bas. Cela est également nécessaire lorsque votre reste à vivre s’amenuise du fait du niveau élevé de vos charges. La réduction de ces dernières constitue d’ailleurs une solution à envisager. Cela passe par exemple par un effort de réduction des frais de téléphonie, d’internet, d’énergie, ou le solde d’un crédit en cours grâce à votre épargne… Cependant, l’un des moyens les plus efficaces, notamment lorsque vous avez plusieurs crédits en cours, est le rachat de crédits. De quoi s’agit-il précisément ?

Du rachat ou regroupement de crédits

En permettant de regrouper l’ensemble de vos crédits en un seul, le rachat ou regroupement de prêts baisse le taux d’endettement : il vous offre en effet la possibilité de diminuer les mensualités des crédits en cours. Concrètement, vous réalisez un nouvel emprunt qui rachète tous vos crédits en cours ainsi que vos dettes bancaires. Cela vous permet de maintenir un meilleur équilibre budgétaire tout en remboursant vos emprunts, car vous avez désormais un seul prêt à un taux de remboursement unique. La mensualité étant plus basse, vos charges diminuent ainsi que votre taux d’endettement. La gestion de vos comptes devient également plus simple, du fait du prélèvement unique.

Vous pourrez ainsi sortir d’une situation financière difficile et résoudre un certain nombre de problèmes comme par exemple des frais de santé, un divorce, les frais d’étude des enfants…

rachat de crédit

Au nombre des prêts qui sont éligibles au rachat, on peut citer les crédits immobiliers, les crédits à la consommation (auto, crédit renouvelable, prêt personnel, prêt travaux…), les aides sous forme de prêt…

Le rachat de crédits : pour qui ?

Le rachat de crédits est accessible à toutes les personnes majeures ayant au minimum un revenu régulier et stable. Ainsi, que vous soyez jeune ou vieux, vous pouvez y prétendre. Les catégories socioprofessionnelles ne sont pas non plus un frein. L’opération est donc ouverte aux fonctionnaires, aux salariés, aux retraités, aux chefs d’entreprise, aux artisans, aux commerçants, aux agriculteurs… Elle l’est également aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires ou les personnes hébergées.

Les différents types de rachat de crédits

Les opérations de rachats de crédits sont regroupées en deux grandes catégories. Il y a le rachat de crédits à la consommation et le rachat de crédits immobilier. Il existe également une troisième catégorie qui regroupe les deux précédentes. Il s’agit du rachat de crédits immobiliers et à la consommation.

Le rachat ou regroupement de crédits à la consommation

L’objectif ici est de rassembler et solder en un seul emprunt les différentes mensualités de vos crédits conso en cours. En effet, les crédits à la consommation deviennent difficiles à gérer quand ils se multiplient. La bonne nouvelle ici est qu’il n’y a pas de limites en ce qui concerne le nombre de crédits à regrouper. Ainsi, que vous ayez fait un prêt pour l’achat d’une voiture, un autre pour le financement des études de vos enfants et un troisième pour équiper votre logement par exemple, vous pourrez les regrouper.

La durée de remboursement de votre rachat de crédits à la consommation est au minimum d’un an, soit 12 mensualités, et au maximum de 25 ans, soit 180 mensualités (avec garantie hypothécaire). Elle varie également selon que vous soyez propriétaire ou non.

augmenter sa capacité d'emprunt

Le rachat de crédits immobiliers

Le principe du rachat est également ici le même. Certaines conditions préalables devront toutefois être respectées. Il est nécessaire que les encours de crédits immobiliers égalent au moins 60 % de la somme totale à regrouper. Une garantie hypothécaire devra être prise sur un bien existant afin de couvrir l’opération.

Par ailleurs, les crédits éligibles devront avoir une durée de remboursement longue avec un montant de capital restant dû d’au moins 50 000 €. Vous pouvez également en profiter pour réduire le coût de votre contrat d’assurance de prêt immobilier. La durée pour le remboursement d’un rachat de crédits immobiliers s’étale au minimum sur une durée de 5 ans à raison de 60 mensualités, et au maximum sur 25 ans, soit 300 mensualités.

Un cas concret de rachat de crédits

Prenons ici l’exemple fictif de Benoît qui a trois crédits qu’il rembourse et un revenu mensuel net de 1500 €. Concrètement, il a un crédit conso avec un capital restant dû estimé à 10 000 € qu’il paie par mensualité de 300 €. Il a également en cours un prêt à la consommation avec un capital restant dû de 6 000 € pour une mensualité de 400 €. Le troisième emprunt en cours est un crédit renouvelable dont la réserve disponible s’élève à 4000 € pour une mensualité de 100 €. Ainsi, sa situation première implique :

  • une dette globale de 20 000 €,
  • une mensualité cumulée de 800 €,
  • un taux d’endettement de 53,3 %.

Avec ce tableau, un organisme de rachat de prêts peut lui proposer de racheter ses crédits sur une durée de 3 ans pour un coût estimé à 2 500 €. Ainsi, après le rachat, sa nouvelle situation se présentera comme suit :

  • une dette globale de 22 250 €,
  • une mensualité cette fois unique de 618 €,
  • un taux d’endettement de 41,2 %.

Il est certes plus endetté, mais sa situation financière s’est améliorée, car son taux d’endettement a baissé et son reste à vivre sera ainsi plus important du fait de la diminution du montant de la mensualité.

La simulation de rachat de crédits : pratique pour le calcul de votre regroupement de crédits

Simuler votre rachat de crédits constitue une étape importante de la renégociation de vos emprunts. La simulation vous permet d’obtenir sans trop de tracas et gratuitement une première estimation. Vous pourrez connaître les informations essentielles comme le taux annuel effectif global (TAEG) du prêt et le montant total dû. Le TAEG vous sera par exemple grandement utile pour réaliser les comparatifs au niveau des différents organismes spécialisés en termes de rachat de crédits. Vous pourrez ainsi trouver l’offre ayant le taux d’intérêt le plus attractif afin de mieux rééquilibrer vos finances. Cela vous permet également d’anticiper afin de mieux préparer votre demande avant le rendez-vous avec le conseiller de la banque ou le courtier.

De plus, la simulation en ligne constitue un précieux gain de temps, car toutes les démarches seront réalisées à distance au travers des plateformes des différents organismes. Il ne sera donc pas nécessaire de remplir un formulaire ni de vous déplacer. Les offres de rachats de crédits vous seront directement envoyées par mail. Selon les organismes, vous pourrez toutefois avoir en une minute un premier résultat à titre indicatif qui pourra être ajusté par la suite.

Pour réaliser la simulation de rachat de crédits en ligne, vous aurez besoin des contrats de vos différents prêts ainsi que les tableaux d’amortissement de ceux que vous désirez regrouper. Le simulateur pourra alors sur la base de ces informations estimer la mensualité d’emprunt selon différentes durées et effectuer une sélection précise des modalités du crédit.

Taux d’endettement, capacité d’emprunt et reste à vivre sont les principaux éléments que prennent en compte les banques pour décider de vous octroyer ou non un crédit. Ils dépendent de vos revenus et de vos charges, et il est possible de les optimiser entre autres à travers un rachat de crédits. Pour connaître rapidement vos chances d’en bénéficier, vous pouvez donc vous servir de simulateurs dédiés en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -