Le Serpent : la nouvelle série Netflix qui cartonne

Culture Films et série TV Le Serpent : la nouvelle série Netflix qui cartonne

Co-produite par la BBC et par Netflix, la série britannique Le Serpent cartonne sur la plateforme de streaming. Elle s’est d’ailleurs hissée à la 2ᵉ place du Top 10 de Netflix France. Une chose est sûre : vous allez dévorer les 8 épisodes retraçant le véritable périple criminel et macabre du tueur en série, Charles Sobhraj, alias Le Serpent.

Synopsis de la série Le Serpent

Disponible sur Netflix depuis début avril et inspirée de faits réels, la série Le Serpent va vous embarquer dans un road trip macabre et fascinant à travers l’Asie. Sous la chaleur de paysages époustouflants, magnifiés par une réalisation artistique et scénaristique soignée maniant habilement les codes des thrillers de l’époque, cette série britannique retrace le parcours du tristement célèbre escroc Charles Sobhraj (Tahar Rahim) dans les années 70.

En 1975, aux côtés de sa compagne et complice québécoise, Marie-Andrée Leclerc (Jenna Coleman), Charles Sobhraj sillonne le “Hippie Trail” asiatique (Thaïlande, Népal et Inde) et monte un trafic de pierres précieuses incroyablement bien ficelé et lucratif. Vols, escroqueries, usurpations d’identité… Charles et Marie-Andrée, alias Alain et Monique, ne reculent devant rien dans leur quête de liberté et de profit : drogues, kidnapping, meurtres de jeunes touristes qu’ils dépouillent de tout… 

Les cadavres que le couple sèment sur son passage vont alerter les autorités locales. Troisième secrétaire de l’ambassadeur thaïlandais, Herman Knippenberg (Billy Howle) va enquêter contre l’avis de ses supérieurs sur la disparition d’un couple de Hollandais. Ses recherches lui feront découvrir une dizaine d’autres cadavres sur le continent. Herman consacrera alors sa vie à traquer le Serpent, jusqu’à sa dernière arrestation au Népal.

Synopsis de la série Le Serpent
Image issue de la bande-annonce

L’histoire vraie de Charles Sobhraj interprété par Tahar Rahim

Le véritable Charles Sobhraj est né en 1944 à Saïgon d’une mère vietnamienne et d’un père indien. Charles obtient la nationalité française lorsque le nouveau compagnon de sa mère, un militaire français, décide de l’adopter alors qu’il n’a que trois ans. Excellent orateur et très charismatique, Charles se révèle être un manipulateur redoutable et dangereux dès l’adolescence.

Son interprète, Tahar Rahim, a révélé au cours d’une interview pour AlloCiné qu’il voyait Charles Sobhraj comme un cobra : froid, séducteur et hypnotique. C’est sa facilité à passer entre les mailles du filet, à manipuler ses victimes et à s’évader de prison qui lui ont valu le surnom de Serpent. 

Tahar Rahim s’est inspiré de la seule connexion qu’il a trouvée avec le psychopathe, évoquée par Charles dans la série : “si j’avais dû attendre que le monde vienne à moi, je serais encore en train d’attendre. Tout ce que j’ai toujours voulu, j’ai dû le prendre.” À la fois séduisant et terrifiant, Tahar Rahim transmet à la perfection le regard du prédateur qu’est Charles Sobhraj. Chacun de ses gestes sont mesurés, son attitude et sa prestance étant de véritables atouts pour le personnage.

L'histoire vraie de Charles Sobhraj interprété par Tahar Rahim
Image issue de la bande-annonce

Y aura-t-il une saison 2 pour le Serpent ?

La qualité de la série, la terreur et la fascination dégagées par le Serpent en ont fait un véritable carton sur Netflix. La plateforme de streaming disponible via une box internet, un smartphone, un ordinateur ou une tablette a l’art de mettre en avant des séries appréciés du grand public. Et qui dit succès dit souvent attente d’une nouvelle saison.

À l’image de La Casa de Papel ou encore Elite, dont la saison 4 va bientôt sortir, Le Serpent a suscité un réel engouement. Cependant, il semblerait que la première saison soit la seule et l’unique. En effet, on y découvre la partie la plus intéressante de la vie de Charles Sobhraj, de son arrivée en Asie jusqu’à sa traque par les autorités du monde entier. À la fin du dernier épisode, il est même précisé que le tueur en série français a finalement été arrêté au Népal en 2003 et qu’il est depuis emprisonné à perpétuité. Quant à sa compagne Marie-Andrée, après avoir passé 6 ans en prison, elle est décédée peu de temps après son retour au Québec d’un cancer des ovaires, en 1984.

La boucle est donc bouclée pour le couple de criminels et l’histoire devrait s’arrêter là.  On pourrait penser à la préparation d’un préquel de l’histoire de Charles Sobhraj, où l’on découvrirait son enfance, son adolescence et tous les choix qui l’ont amené à devenir un dangereux criminel. Mais Le Serpent est bien présenté comme une “mini-série” sur Netflix, ce qui implique : pas de suite ! Il nous paraît donc peu probable de voir une saison 2 du Serpent sur Netflix. 

Peut-être qu’une seconde saison des créateurs Richard Warlow et Toby Finlay pourrait voir le jour, mais celle-ci pourrait plutôt retracer l’histoire d’un autre grand criminel…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -
[yuzo id="61526"]