Qui est Leïla Bekhti ? Biographie, carrière et vie privée

Culture People Qui est Leïla Bekhti ? Biographie, carrière et vie privée

Alors que l’actrice de 36 ans Leïla Bekhti s’apprête à faire parler d’elle avec sa participation dans la série musicale “The Eddy” produite par Damien Chazelle et Jack Thorne et diffusée sur Netflix, c’est l’occasion de revenir sur le parcours de cette actrice qui a réalisé un parcours fulgurant dans le cinéma français depuis ces dix dernières années.

Leïla Bekhti : qui est-elle ?

C’est le 6 mars 1984 à Issy-les-Moulineaux que naît Leïla Bekhti. Issue d’une famille de parents algériens, la future actrice est la dernière d’une fratrie de 3 enfants. Au lycée, pendant qu’elle prépare son baccalauréat littéraire avec le théâtre en option, elle lit très souvent le magazine “Casting” qui propose des opportunités de rôles pour les comédiens. Malheureusement encore trop timide, Leïla Bekhti n’ose pas sauter le pas et se contente de s’imaginer répondre aux annonces qui pourraient lui correspondre. Mais c’est une fois son bac en poche que la comédienne va prendre son projet professionnel à bras le corps : ses parents ne pouvant pas financer ses études, elle va alors effectuer des jobs alimentaires pour pouvoir se payer une école de théâtre pendant 6 mois. Ces quelques mois qu’elle consacre à sa passion vont confirmer les convictions de Leïla Bekhti : elle est née pour être actrice. Elle va donc poursuivre sa formation dans l’école Stéphane-Gildas, puis suivre les cours de la comédienne et metteur en scène Bérengère Basty à l’Art’aire Studio. C’est là que va commencer la carrière d’actrice de Leïla Bekhti…

Leïla Bekhti : sa carrière

Alors qu’au début des années 2000, le réalisateur Kim Chapiron officie sur internet avec des courts-métrages via son collectif “Kourtrajmé”, il est bien décidé à réaliser son premier film “Sheitan”… et Leïla Bekhti aura la chance de figurer au casting aux côtés de Vincent Cassel. Une première apparition très réussie qui lui permettra de se faire remarquer et de décrocher d’autres rôles dans la foulée, dont une première version de “Tout ce qui brille” en court-métrage en 2007 qui lui vaudra la reconnaissance du grand public lorsqu’il sera adapté pour le grand écran quelques années plus tard.

Mais c’est en 2008 que l’actrice va réaliser une rencontre déterminante dans sa carrière ! En effet, l’acteur Tahar Rahim qu’elle rencontre sur le plateau d’ “Un prophète” est une révélation pour elle. Alors qu’elle ne fait partie que des seconds rôles avec son personnage de Djamila, elle se fait remarquer par l’acteur qui obtiendra même le César du meilleur acteur pour son interprétation.

C’est ensuite en 2011 que Leïla Bekhti va connaître la reconnaissance de sa profession, après avoir reçu le César du meilleur espoir féminin pour “Tout ce qui brille”. Dans la même année, on va pouvoir la retrouver dans le film “La sources des femmes” où elle joue le rôle d’une femme qui réfléchit à la condition de ces dernières après avoir été témoin d’un accident. Un film qui va lui permettre d’être nommée une seconde fois aux Césars pour le César de la meilleure actrice, bien que cette fois-ci elle ne sera pas récompensée. En 2012, elle donne la réplique une première fois à Guillaume Canet dans “Une vie meilleure” réalisé par Cédric Kahn où Leïla Bekhti joue une serveuse et mère célibataire. A partir de là, tout va aller très vite pour l’actrice confirmée : on la retrouve en 2015 dans “Nous trois ou rien”, film biographique où le réalisateur raconte l’histoire de son propre père Hibat Tabib, et où Leïla Bekhti incarne la femme de celui-ci. En 2018, on peut la retrouver dans “Le Grand Bain” de Gilles Lellouche aux côtés de Mathieu Amalric et Guillaume Canet, où elle incarne Amanda, une coach de natation chargée d’entraîner une équipe de nageurs amateurs. Mais ce sera l’occasion également pour Leïla Bekhti de retrouver Hervé Mimran (co-réalisateur de “Tout ce qui brille”) dans son film “Un homme pressé” qui s’inspire de la vie de Christian Streiff (ancien PDG d’Airbus et de PSA Peugeot Citroën), victime d’un burn-out.

Enfin, cette année marque un tournant pour l’actrice, qui apparaît dans une production de Netflix américaine, avec la série “The Eddy”. Produite et réalisée en partie par Damien Chazelle (connu pour “La La Land” et plus récemment “First Man : Le Premier Homme sur la Lune”), cette série raconte l’histoire d’un pianiste de jazz à New-York dans la tourmente avec son club de jazz “The Eddy” qu’il a installé à Paris. Leïla Bekhti va y interpréter le rôle d’Amira, la femme du co-propriétaire du club incarné par son propre mari Tahar Rahim. Alors que la première saison de la série vient tout juste de sortir sur Netflix, Jack Thorne, le producteur et scénariste de “The Eddy” aurait déjà parlé d’une seconde saison qui pourrait arriver prochainement…

Leïla Bekhti : sa vie privée

Au grand désespoir des magazines people, Leïla Bekhti n’est malheureusement pas du genre à donner des détails sur sa vie personnelle. Mais en revanche, on sait que Leïla Bekhti et Tahar Rahim en couple : c’est fait ! Les deux protagonistes qui se sont rencontrés sur le plateau d’”Un prophète” en 2008 ne se sont plus jamais quittés. Seulement deux ans après leur rencontre, en 2010, ils ont décidé de se marier dans la plus grande des discrétions. C’est seulement sept ans après leur mariage, en 2017, que le couple aura son premier enfant Souleiman. Plus récemment, en 2019, l’actrice a également déclaré dans la presse être de nouveau enceinte, mais elle n’a pour le moment pas dévoilé de nouvelles informations sur son second enfant.

Source : Denis Makarenko / Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici