The Eddy : pourquoi voir la série musicale Netflix de Damien Chazelle ?

Culture Films et série TV The Eddy : pourquoi voir la série musicale Netflix de Damien Chazelle...

Vous l’avez surement vu défiler sur Netflix, cette série apparaît dans le TOP 10 tendance du moment sur la plateforme. Par le réalisateur de  « La La Land »  Damien Chazelle producteur de la nouvelle série The Eddy disponible depuis peu sur Netflix est une mini-série dramatique musicale à regarder et on vous explique pourquoi ci-dessous.

Synopsis 

« Autrefois célèbre pianiste de jazz new-yorkais, Elliot Udo est désormais le patron de The Eddy, club ayant connu des jours meilleurs. Il y dirige un orchestre où se produit la chanteuse Maja  qui est aussi sa petite amie occasionnelle. Tandis qu’Elliott découvre que son associé Farid est sans doute impliqué dans une affaire douteuse, d’autres secrets éclatent au grand jour qu’Amira , la propre épouse de Farid, ignorait. Et quand la fille d’Elliot, Julie, adolescente perturbée, débarque soudain à Paris pour vivre avec son père, l’univers personnel et professionnel de celui-ci s’effondre peu à peu, car il doit affronter les fantômes du passé tout en se démenant pour sauver le club et protéger ceux qui lui sont chers. »

Une mini-série « dramatique musicale » de huit épisodes tournée entièrement à Paris et dont les deux premiers épisodes ont été produit par Damien Chazelle, le jeune prodige du cinéma franco-américain, réalisateur du film First Man mais également du film aux six Oscars pour le meilleur film musical et du meilleur réalisateur pour La La Land .

Un scénario écrit par le britannique Jack Thorne connu pour ses collaborations dans des séries telles que Skins.

A l’écran, pas de Tour Eiffel ni de Paris Glamour rempli de touristes, mais un Paris nocturne et parfois dangereux où se mélangent cultures et classes sociales. The Eddy est tout de même une série au scénario lent mais qui vaut le détour.

Le casting 

Coté acteurs on peut retrouver pour le rôle principal d’Elliot Udo, Andre Holland, un acteur que vous avez dû voir notamment dans High Flying Bird, Moonlight ou encore Castle Rock. Pour le rôle de Maja une chanteuse talentueuse qui souffre des problèmes d’alcoolisme, un rôle joué par la polonaise Joanna Kulig.

La jeune Amandla Stenberg que vous avez certainement vu dans la saga Hunger Games incarne Julie, la fille du personnage principal d’Elliot.  Et pour le couple qui est ensemble à l’écran comme dans la vraie vie on retrouve Tahar Rahim et Leïla Bekhti qui interprètent Farid et sa femme Amira.

Coté musiciens, on retrouve des musiciens talentueux tel que le pianiste Randy Kerber au CV cinématographique impressionnant où on y retrouve les noms des plus grand films tel que Titanic , Forrest Gump ou encore Harry Potter.

Le trompettiste martiniquais Ludovic Louis a quant à lui accompagné durant de longues années Lenny Kravitz. La batteuse croate Lada Obradovic, le saxophoniste canado-haïtien Jowee Omicil, mais aussi l’actrice et chanteuse polonaise Joanna Kulig.

Une équipe de musiciens au talent qu’on ne peut contester, un mérite que le producteur et compositeur Glen Ballard a récemment expliqué au journal Le Parisien :

“Nous avons tout enregistré en live pendant le tournage, une idée sans précédent pour une série et tous les morceaux de cette première saison ont été joués en direct pendant qu’on filme. C’est inhabituel. (…) En général dans une fiction, la musique est ajoutée par-dessus les images en postproduction, c’est bien plus facile. Pour The Eddy, il était essentiel qu’on ressente la sueur, le sang, l’anxiété, l’amour qui entre en compte quand on joue de la musique en public. Le jazz particulièrement, ce n’est pas une histoire d’argent, mais de passion »

Tahar Rahim joue-t-il lui-même de la trompette dans la série ?

Le comédien Tahar Rahim joue le rôle de Farid propriétaire du club de jazz dans la série au coté de sa compagne Leïla Behkti qui interprète également un rôle, celui de Amira. Dans les premiers épisodes, le comédien monte sur scène pour jouer lui-même de la trompette, et oui c’est bien l’acteur en personne qui a interprété cette performance face aux caméras.

Toujours au journal Le Parisien, l’acteur a confié avoir pris des cours de chant et de trompette pendant plusieurs mois.

“Toute cette introduction au monde de la musique était nouvelle pour moi. Les cours de trompette, c’est bien plus difficile que ce qu’on imagine. J’en ai pris pendant trois mois, et des cours de chant aussi. Le rythme est très important quand on joue sous la direction de Damien Chazelle, il est très attaché à ça et il nous incite aussi beaucoup à improviser. C’est une belle liberté”

Une série aux critiques différentes qui ont plu ou ennuyé les téléspectateurs. Mais une série qui mérite le détour par Netflix tout de même, et de se faire son propre avis.

Source : Netflix

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici