ActualitéPrix du gaz : réjouissez-vous ! les factures ne vont pas flamber...

Prix du gaz : réjouissez-vous ! les factures ne vont pas flamber en juillet 2024, découvrez les raisons de cette bonne nouvelle !

Les ménages français peuvent pousser un soupir après la récente annonce de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) : bien que les tarifs d’utilisation du réseau de gaz augmenteront en moyenne de 27,5 % au 1ᵉʳ juillet 2024, la baisse des cours du gaz prévue devrait compenser cette hausse. Plongeons dans les détails pour comprendre les raisons de cette bonne nouvelle.

Une flambée de tarifs anticipée

La CRE avait annoncé en février une augmentation significative des tarifs d’utilisation du réseau de gaz, représentant environ un tiers de la facture hors taxes. Selon les projections, cette flambée devrait entraîner une hausse de 5,5 % à 10,4 % de la facture, en fonction du mode de chauffage du ménage.

 

Explorez notre article sur : Énergie : votre consommation de gaz est-elle dans la moyenne ?

Lire la suite  Les 7 meilleurs jeux PS5 en promo avec le Black Friday

Un revirement inattendu

la CRE a rapidement informé d’un revirement le 13 février en indiquant que la baisse des cours du gaz, amorcée depuis la fin de l’année précédente, compensera intégralement cette hausse. Ces projections confirment l’assurance du ministère de l’Économie et des Finances selon laquelle la facture des Français restera “stable” en juillet.

Lire aussi : Quel avenir pour le chauffage au gaz avec la fin des chaudières ?

Une baisse logique des prix du gaz

La CRE anticipe un prix repère du gaz à 120 euros par mégawattheure pour juillet 2024, légèrement inférieur à celui de décembre 2023. Cette baisse s’explique par la saisonnalité, avec une consommation moindre en été, conduisant à des prix structurellement plus bas à court terme. 

Julien Teddé, fondateur du courtier Opéra Energie, souligne la logique de ces prévisions en lien avec la demande. La consommation de gaz a chuté de 20 % en 2023, entraînant une baisse des prix. Comparativement à l’été 2022, où le gaz s’échangeait à près de 300 euros le mégawattheure, la situation actuelle est nettement plus favorable pour les consommateurs.

Lire la suite  Babyfoot : Le divertissement parfait pour petits espaces

Découvrez également : Doit-on remplacer le chauffage au gaz par la climatisation ?

Malgré l’annonce initiale d’une augmentation des tarifs, la conjonction de la baisse saisonnière et de la diminution de la demande maintient les prix du gaz à des niveaux rassurants pour les ménages. Cette stabilité est un soulagement pour les consommateurs, offrant une perspective économique plus clémente pour les mois à venir.

Restez informés pour toutes les actualités relatives aux tarifs énergétiques.

A lire

L’Espagne va mettre fin aux “visas dorés” pour freiner la spéculation immobilière : voici les détails

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a récemment annoncé...

Assurez votre animal avec Fidanimo : santé, responsabilité, sérénité!

Dans un monde où les animaux de compagnie sont...

Comment adopter le style des bottes Jonak ?

Adopter le style des bottes Jonak offre de nombreux...

Les meilleures ressources pour acheter des followers instagram français

De nos jours, les réseaux sociaux et particulièrement Instagram...

Découvrez la nouvelle fonctionnalité de Tesla qui fait du stationnement un jeu d’enfant !

Depuis plusieurs années, le parking automatique des voitures Tesla...
Partages