Films et série TVNetflixNetflix va abandonner le binge-watching pour une nouvelle politique de diffusion de...

Netflix va abandonner le binge-watching pour une nouvelle politique de diffusion de ses séries !

Après une dizaine d’années de croissance fulgurante, la plateforme américaine de vidéo à la demande Netflix est en perte de vitesse. Un constat dû à de nombreuses failles dans son système de fonctionnement qui imposent aujourd’hui de colmater certaines brèches. Ainsi, dans cette optique de refondation, la plateforme semble vouloir aujourd’hui remettre en cause le binge-watching, un de ses principes clés de diffusion qui autrefois a grandement contribué à son expansion.

Supprimer le binge-watching, une volonté du réseau Netflix motivée par plusieurs arguments

Pouvant s’expliquer dans la langue française comme la politique de diffusion permettant aux abonnées d’un réseau streaming d’accéder à un visionnage en continue d’une série suite à mise en ligne simultanée de ses épisodes, le binge-watching a été pendant des années l’une des pièces maîtresses de la stratégie commerciale de la plateforme Netflix. Une stratégie qui lui a notamment permis de rapidement damer le pion aux médias de diffusion traditionnelle des séries que sont les chaînes télévisées et qui elles privilégient jusqu’à maintenant la politique de diffusion en mode progressif.

Lire la suite  Stranger Things saison 4 : va-t-on apprendre ce qui est arrivée à la fille de Hopper ?

Une politique qui consiste à diffuser par exemple un ou deux épisodes par semaine d’une série afin d’exploiter sa visibilité sur le long-terme notamment en matière de bénéfices liés à la publicité. Mais aujourd’hui, avec un monde de plus en plus digitalisé, les chaînes de télévision ne constituent plus les concurrents directs du réseau Netflix en termes canaux de consommation des contenus audiovisuels (films, séries, programme d’animation, émissions etc…).

Dans le domaine du streaming, l’hégémonie autrefois constatée du réseau créé par Reed Hastings et Marc Randolph a désormais laissé place à l’apparition de nouveaux acteurs. Des acteurs parmi lesquels on peut citer des plateformes émergeantes telles que Amazon Prime Vidéo, Disney Plus, HBO ou encore Disney Plus. Et contrairement à Netflix, ces derniers n’ont pas eu besoin du modèle de binge-watching pour asseoir leur notoriété sur le marché de la vidéo à la demande et ont plutôt préféré rester campés sur le modèle des chaînes télévisées (une diffusion séquencée et hebdomadaire des contenus). Un modèle qu’aimerait aujourd’hui adopter aussi l’entreprise au logo marqué d’un N rouge.

Avec cette nouvelle concurrence qui entraîne une pression à laquelle elle n’était pas habituée par le passé, la plateforme Netflix fait logiquement face à une diminution de son attractivité auprès du public. Une tendance régressive qui s’est matérialisée ces derniers mois par la perte de centaines de milliers d’abonnés et ainsi donc la remise en cause d’une perspective économique fiable à l’avenir pour la plateforme.

Lire la suite  Amazon et Netflix signent avec Sony pour la production de séries sur l'univers des jeux vidéos

Le binge-watching, un couteau à double tranchant

C’est aujourd’hui avec sa rentabilité qui décline que la plateforme Netflix a pu s’apercevoir du revers de la médaille du système binge-watching. Un système de diffusion qui en principe a pour objectif de profiter principalement au consommateur de contenus qui se voit ainsi offert la possibilité d’être plus autonome dans son action de  visionnage.

Bien que cet avantage accordé aux abonnés de Netflix ait pu faire l’objet d’une stratégie commerciale attractive auparavant, il a également eu comme impacts négatifs de rendre très vite démodés les contenus de la plateforme et de ne pas encourager une politique d’abonnement à long-terme à son catalogue. Autant de facteurs qui aujourd’hui la mettent au pied du mur et en quête d’une meilleure santé sur un marché de plus en plus hostile.

D’autres mesures en cours d’instauration sur le réseau Netflix

L’information relayée par des médias tels que CNBC concernant la suppression du binge-watching par la plateforme SVOD a aussi précisé que la mesure était encore en cours de réflexion et ne ferait donc pas l’objet d’une application immédiate.

Pour l’heure, Netflix est entre autres occupée avec d’autres aspects importants de son fonctionnement tels que la réforme de ses tarifs d’abonnement, l’ouverture à des diffusions publicitaires ou encore le développement de programmes en direct.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire
Partages