LifestyleAlimentationLes meilleures boissons à consommer dans le cadre de l'ayurveda

Les meilleures boissons à consommer dans le cadre de l’ayurveda

L’ayurveda est un ancien système médicinal et philosophique indien qui existe depuis plus de 4 millénaires. L’alimentation y occupe une place importante. Nous faisons le point sur les meilleures boissons à consommer pour suivre l’approche thérapeutique de l’ayurveda.

L’ayurveda, qu’est-ce que c’est ?

Selon l’ayurveda, pour être en bonne santé, l’esprit et le corps doivent être en équilibre parfait. Pour y parvenir, il faut réadapter son mode de vie. Toujours d’après cette médecine traditionnelle, la nature est composée de 5 éléments, à savoir la terre, le feu, l’air, l’eau, l’éther. Les organismes, les objets et l’univers contiennent ces derniers à divers pourcentages. Dans le corps humain, ces éléments primaires se combinent entre eux pour former les doshas (énergie vitale ou humeur).

Il en existe trois chez tous les individus : Vata, Pitta et Kapha. Vata incarne la créativité et l’énergie du mouvement. Il est composé des éléments air et éther. Pitta est lié à la transformation, l’intelligence et le courage. Il résulte de la fusion du feu et de l’eau. Kapha est responsable de la solidité et de la structure du corps. Il confère une immunité à l’organisme. Il est composé de la terre et de l’eau. L’équilibre est atteint quand chaque énergie vitale est présente dans l’organisme en une quantité précise.

Le ratio de dosha varie d’un humain à l’autre. Quand tous les doshas sont présents en proportion idéale dans l’organisme, cela signifie que vous avez atteint l’état de Prakriti. Si un déséquilibre survient, vous êtes alors en état de Vikriti, c’est cela qui cause les maladies. L’objectif de cette médecine traditionnelle indienne est donc de maintenir les humeurs en équilibre. Selon les enseignements ayurvédiques, les substances que nous ingérons font partie des facteurs qui déséquilibrent nos doshas.

Pin

Tour d’horizon des boissons ayurvédiques les plus appréciées

Les boissons ayurvédiques sont un mélange de plantes, fruits et épices. Elles répondent à des besoins précis liés à votre bien-être. Elles se présentent sous diverses formes.

Les tisanes

Les tisanes sont préparées selon les besoins de chaque dosha. Ainsi, une tisane Pitta sert à apaiser et stimuler le dosha du même nom. Elle comprend en général des ingrédients doux tels que la menthe, la citronnelle, la réglisse, le fenugrec ou la coriandre. Ces plantes possèdent des propriétés apaisantes, digestives et relaxantes. Elles réduisent le stress et luttent contre les maux de tête. De même, une tisane ayurvédique Vata rétablit l’équilibre avec le dosha éponyme.

Elle canalise le prana (souffle en sanskrit). Elle contient des plantes et des épices fortes comme le gingembre, la cannelle, le fenouil, la réglisse, l’anis ou la coriandre. Ces ingrédients favorisent la mémoire et la concentration. Il existe également des tisanes ayurvédiques qui dynamisent et purifient le dosha Kapha. Elles comprennent souvent de la coriandre, des clous de girofle, de la cardamome ou du curcuma.

Ces ingrédients sont connus pour leur action positive sur la digestion et les inflammations. Pour préparer une tisane dans le cadre de l’ayurveda, vous devez infuser les plantes et les épices dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Il ne faut pas ajouter du sucre ou du lait dans le breuvage. Les infusions ayurvédiques sont proposées en sachet ou en vrac. Pour être sûr de consommer des produits de qualité, choisissez des tisanes bio.

Le lait d’or

Le lait d’or est une recette ayurvédique à base de lait et de curcuma. Elle est également appelée curcuma latte. Ses ingrédients lui confèrent des vertus antioxydantes, anti-inflammatoires et digestives. Le lait d’or est aussi réputé pour lutter contre la fatigue. Pour préparer cette boisson ayurvédique, vous aurez besoin de :

  • 0,1 litre d’eau,
  • 1 pincée de poivre noir,
  • 30 grammes de curcuma en poudre,
  • 0,3 litre de lait animal ou végétal,
  • 1 cuillère de miel et de cannelle.

Pour commencer, mettez l’eau et la pincée de poivre dans une casserole, puis portez à ébullition. Éteignez ensuite le feu et ajoutez le curcuma. Remuez jusqu’à obtenir un mélange épais et granuleux. Pour obtenir le lait doré, mélangez le lait avec la pâte de curcuma. Ajoutez une cuillérée de miel et de cannelle. Cette boisson ayurvédique se boit chaude ou à température ambiante. Vous pouvez la prendre aussi bien en hiver qu’en été.

Pin

Le jus de coriandre

La coriandre est une plante qui est très utilisée dans les boissons ayurvédiques. Elle est considérée comme un ingrédient tridoshique. Cela signifie qu’elle s’adapte parfaitement aux trois doshas. La coriandre est riche en vitamines A et K. Elle contient aussi une grande quantité de minéraux comme le calcium ou le manganèse. Cette plante favorise par ailleurs une bonne assimilation des nutriments. Pour mieux profiter de ses bienfaits, il est recommandé de broyer les feuilles de coriandre et d’en extraire du jus. Vous pouvez aussi réaliser une infusion de ses graines.

Lire la suite  Découvrez l'alimentation qui ralentit le vieillissement et réduit les risques de démence !

Les limonades ayurvédiques

Ces boissons sont adaptées aux périodes de grande chaleur. Elles sont rafraîchissantes et hydratantes. Les recettes de ces limonades sont faciles à réaliser. Il vous faut juste de l’eau et des ingrédients ayurvédiques. Pour commencer une journée chaude, vous pouvez par exemple infuser des tranches de concombres et de citron vert dans de l’eau à température normale. Vous obtenez une boisson aromatisée au bout de 8 heures. Si vous voulez profiter d’un breuvage savoureux et riche en minéraux, vous pouvez mélanger du jus de citron et de l’eau de coco. Pour éviter de couper le feu digestif, il ne faut pas ajouter de glaçons à vos limonades ayurvédiques.

Le masala chai

Dans la culture indienne, le masala est un mélange d’épices qui est d’habitude utilisé pour cuisiner. Les ingrédients qui le composent varient beaucoup. Les adeptes de l’ayurveda s’en servent pour faire du thé. Pour cela, ils utilisent un mélange de plantes très répandues dans cette médecine traditionnelle telles que le poivre noir, la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et le gingembre.

Pour la recette, vous devez avoir du lait de vache et du thé en vrac de votre préférence. Versez deux cuillères du masala ayurvédique dans de l’eau et portez à ébullition. Ajoutez ensuite du lait et deux cuillères de thé. Patientez une dizaine de minutes puis filtrez la boisson. Vous pouvez ajouter du miel, du sirop d’érable ou du sucre selon vos goûts.

Le lassi

Il s’agit d’une boisson à base de yaourt qui sert de digestif. Elle est consommée surtout en période estivale. Elle hydrate et rafraîchit le corps. La préparation du lassi est rapide et simple. Mettez dans un mixeur un litre d’eau, du gingembre moulu, du cumin en poudre et un demi-litre de yaourt nature. Mélangez le tout pendant deux minutes. Vous obtenez alors une boisson épaisse que vous pouvez boire à température ambiante. Il existe plusieurs variantes de cette boisson. Vous pouvez par exemple remplacer les épices par une mangue ou de l’eau de rose.

Pin

Quels sont vos objectifs en consommant des boissons ayurvédiques ?

La prise de ces boissons peut vous aider à détoxifier votre organisme. En effet, des ingrédients comme le gingembre permettent d’éliminer les impuretés de votre organisme. Il existe des tisanes ayurvédiques qui aident à assainir votre appareil digestif et à évacuer les gaz intestinaux. Cela peut vous aider à atteindre vos objectifs pour perdre du poids.

De même, les breuvages qui sont conseillés par cette médecine holistique ancienne sont réputés pour augmenter votre énergie. Par exemple, si vous ne souhaitez plus consommer de boissons caféinées, vous pouvez opter pour des boissons ayurvédiques. La consommation de ces dernières améliore également les capacités cognitives ainsi que le métabolisme.

Quelle boisson à quel moment de la journée ?

L’un des principes fondamentaux de l’ayurveda est de consommer les boissons à un moment bien précis de la journée. L’instauration de cette routine permet de créer un sentiment de stabilité pour le corps et l’esprit. Cela vous évite par ailleurs de ressentir la fatigue décisionnelle. En ayurveda, cette routine est incarnée par le concept de « Dinacharya ». Celui-ci vise à créer un équilibre lors des changements d’humeur. Les directives pour suivre un rythme en accord avec le Dinacharya demandent beaucoup d’effort et peuvent varier.

Lire la suite  Apéro dinatoire : pourquoi faire appel à un traiteur ?

En principe, l’ayurveda conseille de débuter la journée avec de l’eau chaude. Cela facilite la digestion et dissout les glaires. Vous pouvez prendre une boisson à base de lait le matin pour éviter d’avoir faim au cours de la journée. Elle doit être chauffée à bonne température au préalable. Au cours de la journée, vous pouvez prendre une tisane, un thé ou du lait d’or. Une limonade ayurvédique est conseillée en période de forte chaleur. Dans la soirée, il faut privilégier les tisanes en fonction de votre dosha du moment.

Quelques conseils pour une alimentation en accord avec l’ayurveda

Le régime alimentaire ayurvédique préconise un changement radical avec nos habitudes modernes. Certaines règles d’alimentation sont à suivre pour respecter les préceptes de cette science indienne.

Buvez de l’eau

En ayurveda, l’eau est le principal élément qui compose le corps humain et assure son bon fonctionnement. D’après les enseignements ayurvédiques, l’eau permet de renforcer l’Agni ou le feu digestif. Elle apaise aussi le système nerveux et contribue à éliminer les toxines. Il ne suffit pas de boire beaucoup d’eau pour bénéficier de ces bienfaits. Il faut le faire de la bonne façon. Ainsi, vous devez éviter de consommer de l’eau glacée dans le cadre de l’ayurveda. Il faut la prendre chaude ou tiède. Cela stimule l’Agni et facilite la digestion.

Il purifie aussi les Shrotas (équivalent des méridiens chinois dans l’hindouisme). Par ailleurs, vous pouvez aromatiser l’eau avec des épices et des plantes comme le concombre, le gingembre ou le curcuma. Cela renforce son effet. L’eau doit être bue de préférence à jeun le matin. Il faut éviter d’en prendre au cours de vos repas. Elle doit être bue de préférence 30 minutes avant ou après avoir mangé. Pensez à la boire dans un bol en cuivre, si possible. Ce métal possède des propriétés antibactériennes et régénératrices. Il équilibre aussi les doshas Vata et Kapha.

Pin

Appliquez la règle des trois tiers

La règle des trois tiers consiste à remplir votre estomac avec un tiers de nourriture solide, un tiers de nourriture liquide et de laisser le dernier tiers vide. Cela facilite la digestion et favorise la circulation des sucs gastriques. C’est aussi un bon moyen d’éviter les excès qui peuvent provoquer des troubles au niveau de l’estomac. Selon cette règle, notre estomac fait la taille de nos deux mains mises côte à côte. Cela vous donne une estimation des quantités à ingérer pour faciliter votre digestion.

Les saveurs doivent être adaptées au dosha

Selon les enseignements de l’ayurveda, il existe six catégories de goûts :

  • le sucré,
  • l’amer,
  • le salé,
  • le piquant,
  • l’acide,
  • l’astringent.

Selon cette philosophie indienne, une alimentation est complète quand elle combine ces saveurs. En effet, les enseignements ayurvédiques affirment que chaque goût a un effet sur le corps et les énergies. Le sucré par exemple, possède la propriété d’apaiser Pitta et Vata. Cependant, quand il est consommé en excès, il augmente la proportion de Kapha et crée un déséquilibre. Les aliments acides quant à eux apaisent Vata. Quand ils sont en excès, ils agissent sur la proportion de Kapha et Pitta. L’ayurveda préconise de consommer au moins trois saveurs dans un repas. Pour atteindre un bon équilibre, il faut privilégier les saveurs qui sont en accord avec votre dosha dominant.

Le lait doit être dilué

En ayurveda, il est conseillé de diluer les produits laitiers avec de l’eau avant de le consommer. Cette pratique a pour but de les rendre plus digestes. En effet, le lait pur est considéré comme trop lourd pour être absorbé correctement par l’organisme. Il peut même provoquer des troubles digestifs ou des allergies. La bonne proportion à respecter est une tasse d’eau pour trois tasses de lait. Le mélange peut être purifié avec des épices comme le curcuma, la cardamome ou le gingembre. Il faut éviter de diluer le lait avec des agrumes.

Utilisez le ghee comme beurre

Le ghee est utilisé en substitution du beurre ou de l’huile dans un régime ayurvédique. Il est aussi appliqué sur la peau en vertu de ses propriétés protectrices et hydratantes. Le ghee est une matière grasse clarifiée. Autrement dit, il ne contient ni eau ni lactose. Il est considéré comme un aliment « sattvique ». Il apporte vitalité, beauté et satisfaction de l’esprit. Selon les principes ayurvédiques, le ghee augmente l’Ojas (énergie vitale) et renforce l’Agni. Il est aussi utilisé pour apaiser les doshas Vata et Pitta.

Il est réputé pour éliminer les toxines et améliorer le système immunitaire. Vous pouvez préparer vous-même du ghee. Pour cela, vous devez faire fondre du beurre non salé sur un feu doux jusqu’à obtenir une texture dorée et transparente. Retirez ensuite la mousse blanche qui s’est formée et filtrez le liquide avec un tissu étamine. Vous pouvez conserver le ghee en dehors du frigo pendant une année entière.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire
Partages