Les silentblocs : quand faut-il les changer dans le sport automobile ?

LifestyleLoisirsLes silentblocs : quand faut-il les changer dans le sport automobile ?

Ignorés de la plupart des automobilistes, oubliés de certains mécaniciens, omis pendant les visites techniques, les silentblocs sont pourtant très importants. Ils jouent un rôle primordial dans la stabilité d’une voiture lors de la conduite. Il s’agit d’une pièce peu coûteuse dont le remplacement peut être effectué facilement, à condition de savoir à quel moment le changer réellement. Pour cela, il existe quelques signes auxquels il faut prêter attention. Nous vous présentons ici le rôle d’un silent bloc, ainsi que le modèle qui s’adapte au mieux aux voitures de sport.

À quoi servent les silent blocs dans une voiture de sport ?

Avant de connaître les signes qui montrent qu’il faut changer les silent blocs, il convient en premier lieu de comprendre leur rôle dans une voiture. Initialement, le nom “silent bloc” est une marque déposée de l’entreprise française Paulstra. Au fil des années, son utilisation est devenue ordinaire dans le domaine de la mécanique automobile. Le silent bloc intervient essentiellement contre les chocs, les bruits et les vibrations générés par le moteur, l’embrayage et la boîte de vitesse.

Il prend la forme d’un petit tampon de caoutchouc ou polyuréthane capable d’absorber tous ces petits désagréments propres aux voitures de sport. Ceci permet de garantir un fonctionnement silencieux aux véhicules lancés à grande vitesse sur route ou sur circuit. Le silent bloc est conçu pour être placé entre les pièces mécaniques de la voiture qui disposent d’un faible mouvement rotatif.

Pour un bon fonctionnement, il est important pour un silent bloc de disposer de capacités d’amortissement et d’élasticité. Ces caractéristiques seront beaucoup sollicitées sur la structure du châssis, car c’est là que les différentes pressions et forces de l’engin sont au plus haut degré.

Les silent blocs jouent également le rôle de joint dans l’assemblage des triangles de suspension. Or, ces derniers sont connus pour leur capacité à offrir une sécurité et un confort de conduite. Avec des triangles de suspension défectueux, votre voiture de sport risque de ne plus avoir une bonne tenue de route.

Pour finir, il faut dire que le rôle d’une pièce comme le silent bloc dans une voiture est certes basique, mais est plus qu’essentiel. Le silent bloc garantit que les coups et les percussions ne vont pas abîmer le mécanisme de votre automobile. Il assure ainsi l’absorption des chocs et des frictions pour éviter les dommages ou pour amoindrir leur impact.

voiture de sport

Les différents modèles de silent blocs disponibles

Il existe essentiellement quatre types de silent blocs sur le marché :

  • le silent bloc élastique
  • le silent bloc hydraulique
  • le silen tbloc anti-basculement
  • le silent bloc de type balancier

Le silentbloc élastique est le modèle le plus répandu dans l’industrie automobile. Celui-ci dispose d’un bloc élastique et s’insère entre les deux parties métalliques qui relient le châssis au moteur. Le silent bloc hydraulique assure de son côté sa fonction protectrice en ayant recours à de l’huile. Vous avez même la possibilité de commander électroniquement certains modèles de silent blocs hydrauliques.

Pour ce qui est du silentbloc anti-basculement, il convient de préciser qu’il existe sous deux formes. La première est celle où la pièce prend l’aspect d’une biellette protégée par un bloc élastique des deux côtés. La seconde forme de silent bloc anti-basculement se présente sous la forme d’un cylindre ayant en son centre une pièce rigide.

Le silentbloc de type balancier fonctionne quant à lui en compression. Il se place à l’horizontale afin d’être capable de supporter le poids du moteur. Ce type de silent bloc se constitue de trois éléments. Les deux premiers se trouvent de part et d’autre de la distribution, tandis que le troisième prend place au milieu, afin de maintenir le tout en équilibre.

Quels sont les signes d’un silent bloc défectueux ?

Les voitures de course reçoivent constamment des chocs importants, ce qui fait que les silentblocs finissent par s’altérer dans le temps. Il est nécessaire pour cela de les examiner tous les 80 000 km. Plusieurs signes sont révélateurs d’une mauvaise santé des silent blocs. Il s’agit essentiellement de sons de claquement lors d’un changement de direction, d’une médiocre tenue de route ou encore d’un véhicule qui a tendance à dériver sur le côté.

La manifestation de vibrations répétées du volant ou de l’embrayage doit également attirer votre attention. Très pénibles et désagréables pour la conduite, ces agitations sont pour la plupart engendrées par un souci de silent blocs. Des soubresauts pouvant être remarqués à la mise en marche ou à la prise de vitesse sont aussi des signaux à ne pas prendre à la légère. Dès que vous remarquez l’un de ces signes, comprenez qu’il est temps de remplacer les silent blocs de votre voiture.

La défectuosité des silent blocs peut engendrer d’importants dégâts sur votre voiture de sport :

  • la déchirure des soufflets de cardans
  • la destruction des cardans
  • la rupture de l’axe de mouvement de la boîte de vitesse
  • le tremblement et la rupture de la ligne d’échappement
  • l’apparition de fentes au niveau des durites avec un danger d’explosion pour le moteur

Les conséquences sont nombreuses et cela pourrait engendrer de très importants frais de réparation sur le véhicule. Dès le constat du moindre symptôme, veuillez inspecter immédiatement les silent blocs de votre véhicule et les faire remplacer par un professionnel si nécessaire.

silent bloc

Quel type de silent bloc est le plus adapté aux voitures de compétition ?

Pour les courses automobiles, le silent bloc doit avoir des qualités de rigidité extrême. Ceci lui permettra de lutter contre les tremblements ou déboitements des pièces constitutives du mécanisme afin de rendre meilleur le maintien sur route. Dans cette optique, les silent blocs adéquats aux véhicules de compétition sont ceux confectionnés à partir de polyuréthane. Ce matériau est connu pour sa rigidité et sa résistance. Il permet de tonifier la suspension et de répondre efficacement aux conditions de la discipline.

L’usage des silentblocs en polyuréthane est nécessaire, qu’il s’agisse d’un rallye ou d’une course sur circuit. Celui-ci offre des conditions de fonctionnement optimales à vos trains roulants. Un silent bloc doit être capable de diminuer les bruits de votre voiture et de conférer une bonne longévité à vos pièces mécaniques. Dans ce rôle, le silentbloc en polyuréthane est tout simplement le meilleur.

De plus, le polyuréthane offre une dureté et une résistance de 25 à 40% supérieures à celles des autres matières utilisées pour fabriquer les silent blocs ordinaires. Il est capable de résister à l’eau, à l’acide et aux différents types de carburant (essence ou gasoil).

Pour finir, il faut dire que les silent blocs en polyuréthane vous garantissent une absorption efficace des chocs et un confort absolu dans la conduite de votre auto. Il serait vraiment regrettable de perdre une course ou pire d’abandonner à cause d’un problème de silent blocs qui ne coûtent quasiment rien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -