ActualitéLes impacts écologiques de l'intelligence artificielle

Les impacts écologiques de l’intelligence artificielle

SI l’intelligence artificielle (IA) révolutionne notre vie quotidienne et a un potentiel énorme pour améliorer différents secteurs, cette technologie est aussi une nouvelle source de pollution, et peut donc par conséquent devenir une menace pour l’humanité. Si l’on souhaite continuer à l’exploiter de manière croissante, il est essentiel d’examiner les impacts écologiques associés à son utilisation et de trouver des solutions durables pour minimiser ces effets négatifs.

La consommation d’énergie massive des centres de données

Les infrastructures nécessaires au développement de l’IA, notamment les centres de données, ont consommé en 2021 entre 0,9 et 1,3 % de l’électricité utilisée dans le monde, soit des émissions en équivalent CO2 de 300 millions de tonnes, selon l’Agence internationale de l’énergie. Il faut noter que l’utilisation de l’intelligence artificielle n’a fait que croître depuis 2021, et de manière exponentielle, ce qui augmente très certainement ce constat.

Avec la surchauffe des infrastructures nécessaire à la formation et à l’utilisation des intelligences artificielles, la consommation d’eau est faramineuse. Selon des chercheurs de l’université de Riverside et de Arlington, une simple conversation avec ChatGPT,  consommerait un demi-litre d’eau. Notons tout de même que l’utilisation massive d’eau pour refroidir les data centers n’est pas une nouveauté induis par l’utilisation massive des intelligences artificielle, mais elle pourrait bien se voir décuplé à cause de celle-ci.

Lire la suite  Qu’est ce que Blablacar ? Notre avis

L’impact environnemental du deep learning

Le deep learning, basé sur les réseaux de neurones, est aujourd’hui une des principales méthodes utilisées pour développer l’IA. Cependant, cette approche nécessite d’énormes quantités de calculs informatiques et génère ainsi une consommation d’énergie considérable. Pour donner un exemple concret, des chercheurs du Massachusetts on montrer en 2019 qu’entraîner un modèle IA de pointe peut consommer autant d’énergie que cinq voitures tout au long de leur durée de vie. Ce sont néanmoins des chiffres à prendre avec des pincettes car beaucoup d’études sont contradictoires et l’optimisation du matériel informatique peut grandement réduire la consommation en énergie.

La responsabilité sociale face aux impacts écologiques de l’IA

Si l’on veut promouvoir une utilisation responsable et durable de cette technologie, il est crucial de sensibiliser la population. Les entreprises, les chercheurs et les gouvernements ont tous un rôle à jouer pour minimiser les effets négatifs de l’IA sur notre planète.

Mesures à prendre pour favoriser une IA durable

  • L’utilisation de matériel informatique plus efficace sur le plan énergétique pourrait permettre une diminution drastique de la consommation électrique des IA.
  • L’optimisation des processus d’apprentissage, en combinant plusieurs tâches d’apprentissage par exemple, est aussi une solution possible pour réduire la consommation électrique.
  • Optimisation des algorithmes pour réduire le temps de calcul nécessaire.
  • Recyclage de la chaleur générée par les serveurs pour chauffer des bâtiments voisins.
  • Établir des régulations et des normes pour limiter la consommation d’énergie des centres de données et des algorithmes IA.
  • Promouvoir l’innovation dans les technologies vertes et encourager leur adoption.
  • Intégrer des préoccupations environnementales dans la conception et le développement de l’IA.
  • Mettre en place des programmes d’éducation pour sensibiliser aux impacts écologiques de l’IA et former à des pratiques responsables.
Lire la suite  Comment démarrer une entreprise de vente de pierres précieuses

L’IA au service de la protection de l’environnement

Bien qu’il existe des potentiels solutions pour diminuer l’impact écologique de l’IA, il ne faut pas se raconter d’histoire, l’utilisation de l’intelligence artificielle pollue, et polluera. Quel que soit les avancées dans le domaine, le support matérielle nécessaire à la mise en pratique des IA nécessite une production industrielle, donc de la pollution a grande échelle.

Mais si l’IA peut jouer un rôle actif dans la lutte contre le changement climatique et la promotion de la durabilité, alors peut être que son impact écologique peut être compensé. Plusieurs applications innovantes, utilisant l’intelligence artificielle, ont déjà été développées pour aider à préserver notre planète.

Exemples d’IA pour protéger l’environnement

  • Surveillance et analyse des données climatiques pour améliorer les prévisions météorologiques et anticiper les catastrophes naturelles.
  • Détection et suivi des émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre.
  • Optimisation de la production et de la distribution d’énergie renouvelable, comme l’éolienne et le solaire.
  • Contribution à la mise en place de solutions de recyclage intelligentes et de gestion des déchets.

Bien que l’intelligence artificielle présente des défis écologiques importants liés à la consommation d’énergie et à l’impact environnemental du deep learning, il existe également des opportunités pour utiliser cette technologie de manière responsable et durable, tout dépend de l’utilisation que l’on en fait. En laissant l’intelligence artificielle dans la seul mains d’entreprises privés, d’on le seul but est la recherche du profit, il n’est pas sûr que la recherche de solution au désastre écologique qui nous attend soit la première utilisation de cette technologie.

A lire

Les différences entre acide hyaluronique et botox

Dans le monde de la dermatologie esthétique, deux traitements...

Les secrets des passionnés de blague à tabac

L'intérêt pour les blagues à tabac dépasse de loin...
Partages