Le libertinage séduit de plus en plus les jeunes : mythe ou réalité ?

Publié par Yohan le février 5, 2019 | Maj le février 5, 2019

Le libertinage et le sexe sont des sujets toujours vendeurs pour les chaînes de télévision. Récemment, un sujet de l’émission « L’info du vrai » avançait l’idée que les pratiques libertines étaient de plus en plus courantes chez les jeunes.

Nous avons été enquêtés sur le terrain en posant quelques questions à des clients d’un club échangiste parisien. Voici les réponses qui nous ont été données.

jeunes libertinsJulien et Flora, des libertins trentenaires

Julien et Flora habitent en région toulousaine et ont à peine dépassé la trentaine. Pourtant, ils ont une vraie expérience dans le domaine du libertinage et connaissent déjà « une cinquante de clubs échangistes en France et ailleurs ».

Quand on leur a demandé pourquoi ils s’adonnaient à cette pratique, la réponse la plus claire est venue de Flora : « Pour profiter de la vie et ne jamais se mentir ! Nos parents sont divorcés comme la plupart des couples aujourd’hui. Il ne faut pas se voiler la face, le désir de passer à côté des meilleurs moments et la frustration sexuelle en sont souvent les causes principales.

Avec Julien, nous adorons le sexe. Nous écrivons dessus via un blog dédié aux sextoys et allons souvent en club. Nous faisons toujours l’amour ensemble que ce soit à trois, à quatre ou plus. Les seules exceptions sont quand je couche avec une autre femme.

Nous nous aimons très fort et pouvoir s’adonner au libertinage en est la meilleure preuve. Sans confiance envers votre partenaire ou avec de la jalousie égoïste, notre relation serait vite morte à cause de l’échangisme. »

Pascal, habitué des clubs parisiens depuis 30 ans

À 60 ans, Pascal est toujours un homme élégant. Pour lui, les clubs échangistes ne sont pas des lieux de dépravation, mais de plaisir. Son modèle ? « Les Romains qui savaient apprécier le sexe à leur juste valeur sans les dogmes religieux comme l’interdiction de l’homosexualité ou les relations en dehors des unions ».

Pour lui, si les époques changent, l’esprit libertin reste le même et il y a toujours autant de jeunes. « Les médias aiment vendre sur le dos des libertins. Mais, en réalité, je ne constate pas plus de jeunes aujourd’hui qu’il y a trente ans. Vous avez toujours quelques personnes de 20 ans qui viennent s’amuser sur une ou deux soirées, mais seuls les plus matures qui voient autre chose que le sexe devienne des fidèles du club.

En tant qu’homosexuel, les hommes efféminés sont plus nombreux car désormais, il est plus facile d’être gay dans la société. Mais, croyez-moi, dans les années 90, le nombre d’homos était similaire. »

Johannes, touriste allemand venu avec une amie

Johannes, originaire d’Hambourg, est en France pour les vacances avec une bande d’amis. Maîtrisant parfaitement le français, il avance une hypothèse pour expliquer l’impression que les jeunes sont de plus en plus libertins :

« Nous dévoilons tout de notre vie. Avec les amis, le sexe n’est jamais tabou et on partage même nos expériences, nos corps sur les réseaux sociaux. La preuve, Anna, la fille qui est avec moi ce soir est une amie d’enfance et nous parlons librement de nos vies sexuelles. Venir à deux est plus simple car je peux rester avec elle pour éviter que trop d’hommes viennent la voir et elle m’aide à forger des liens avec des femmes seules.

Je ne pense pas que nos parents faisaient moins l’amour, mais disons, qu’ils se faisaient plus discrets. Au travail, tout le monde sait que je suis libertin et ce n’est pas une tare, au contraire ! Je pense que cela attire souvent les femmes qui veulent du sexe libre… »

Pour revoir le reportage d’Info Vrai sur le libertinage, rendez-vous sur Dailymotion

 

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *