MaisonÉnergieIsolation de la maison : comment mieux isoler les pièces de vie...

Isolation de la maison : comment mieux isoler les pièces de vie ?

L’isolation a un impact significatif sur le niveau de confort et les factures d’énergie d’un ménage. Cette corrélation est particulièrement remarquable dans les pièces de vie. Vous avez en effet tendance à passer plus de temps dans ces endroits. Avec une mauvaise isolation, vous risquez de solliciter plus le chauffage et d’augmenter les dépenses énergétiques de votre logement. 

Pourquoi une bonne isolation de votre maison est importante ?

Le chauffage et l’isolation de la maison constituent deux aspects complémentaires de votre confort thermique au quotidien. Vous aurez effectivement besoin de chauffer davantage votre logement en cas de perte calorique importante. En revanche, vous pourrez ménager le système de chauffage, si le bâtiment est bien isolé. Une passoire thermique peut même obliger à acheter un dispositif puissant, onéreux et énergivore.

Pourtant, il suffit de limiter les déperditions de chaleur pour réduire vos besoins en matière de chauffage. Vous pourrez alors optimiser l’efficacité de vos équipements et faire baisser vos factures d’énergie. Selon l’Ademe, le chauffage consomme 62 % de l’énergie payée par les Français chaque année. Vous aurez donc la possibilité de faire des économies considérables en améliorant l’isolation de votre habitation. 

L’isolation est par ailleurs déterminante pour l’efficacité énergétique d’une maison en toute saison. En hiver, elle sert essentiellement à empêcher la chaleur de s’échapper de votre logement. Elle permet, en revanche, de préserver la fraîcheur à l’intérieur lorsqu’il fait particulièrement chaud dehors. Ainsi, vous dépenserez moins d’énergie en climatisation ou en ventilation. 

En somme, une bonne isolation permet de limiter votre consommation d’énergie en hiver comme en été. Elle contribue par là même à diminuer vos émissions de gaz à effet de serre et votre impact climatique. De ce fait, les pouvoirs publics encouragent les opérations de rénovation énergétique depuis plusieurs années. Cette incitation se traduit par diverses aides financières à l’échelle nationale et locale. 

Lire la suite  Comment construire une cheminée à feu ouvert ?

Quelles parties de la maison faut-il bien isoler ?

Vous devez cibler en priorité les principales zones de déperditions de chaleur pour améliorer efficacement l’isolation de la maison. Ces points doivent également être surveillés sur les bâtiments vieillissants. En règle générale, une maison non isolée perd de la chaleur à raison de :

  • 20 à 30 % au niveau de la couverture ;
  • 20 à 25 % par les conduits d’air ;
  • 15 à 25 % à travers les murs ;
  • 10 à 15 % par les ouvertures, surtout les fenêtres ;
  • 7 à 10 % via les planchers bas ;
  • 5 à 10 % à cause des ponts thermiques.

Vous êtes censé traiter simultanément ces endroits problématiques pour éliminer les pertes de chaleur dans votre logement. Néanmoins, vous pouvez procéder par ordre de priorité en fonction de votre budget et de votre disponibilité. Les travaux peuvent d’ailleurs être hiérarchisés selon les économies réalisables. Concrètement, il faudra commencer par les combles et la toiture. 

L’isolation par l’extérieur permet de supprimer la majorité des ponts thermiques et de préserver la surface habitable de la maison. De plus, les travaux sont moins envahissants au quotidien. Cette solution est toutefois onéreuse. Ainsi, les particuliers privilégient souvent l’isolation par l’intérieur, malgré ses conséquences sur la taille des pièces de vie. 

Quelles parties de la maison faut-il bien isoler ? Pin
Source : shutterstock.com

Quel est le coût pour isoler une maison ?

Le coût de l’isolation de la maison peut être dissuasif, si vous faites abstraction des aides disponibles. Heureusement, l’État a mis en place des dispositifs pour financer les rénovations thermiques des foyers. L’isolation par l’extérieur est généralement plus onéreuse. Elle coûte entre 70 et 200 euros par mètre carré. À titre comparatif, la méthode par l’intérieur requiert en moyenne 10 à 60 euros par mètre carré. 

Lire la suite  Urgence plomberie : ne vous laissez pas déborder

Cela dit, l’isolation par l’extérieur est plus performante par rapport aux techniques par l’intérieur. Elle est ainsi décisive sur le certificat PEB d’une maison en raison de son efficacité contre les ponts thermiques. À l’inverse, l’isolation par l’intérieur présente souvent des failles au niveau du plancher. L’ITE (isolation thermique par l’extérieur) permet par ailleurs de rénover la façade et la toiture des vieux bâtiments. 

À titre indicatif, cette méthode coûte entre 70 et 120 euros au mètre carré sur des murs. Il faudra, en revanche, prévoir 100 et 200 euros pour l’ITE de la toiture. Ce prix s’explique en grande partie par l’importance des travaux. Vous devrez effectivement retirer puis poser à nouveau votre couverture. Pour l’isolation par l’intérieur, les prix varient entre :

  • 10 et 30 euros au mètre carré pour les murs ;
  • 10 et 30 euros pour le plafond ;
  • 10 et 60 euros pour les combles ;
  • 20 et 50 euros pour le sol. 

Dans tous les cas, le devis reposera en grande partie sur les solutions d’isolation choisies (bardage, panneau, enduit…). Vous pouvez néanmoins limiter les dépenses grâce aux primes dédiées à la rénovation énergétique. 

Quelles sont les primes disponibles ?

Vous avez actuellement accès à diverses aides pour réaliser la rénovation thermique de votre maison. En général, les primes sont conditionnées par les performances énergétiques atteintes après l’intervention. L’éligibilité peut aussi dépendre de vos revenus sur certains dispositifs publics. Pour financer ce type de travaux, vous pouvez notamment solliciter :

  • MaPrimeRénov ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité (ex-Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH) ;
  • L’EPTZ (éco-prêt à taux zéro) ;
  • Les CEE (certifications d’économie d’énergie) ;
  • Les subventions locales proposées par les municipalités, les départements, les régions, etc.

D’autre part, vous devez confier l’opération à un artisan certifié RGE pour obtenir la plupart de ces aides financières. Les démarches dépendent toutefois du dispositif en question. De ce fait, il est important de monter le dossier et de remplir la demande avant de valider les devis.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire

Plaquettes de parement en bois : créez une atmosphère chaleureuse à moindre coût

Les plaquettes de parement en bois constituent une solution...

La domotique au service de la sécurité : l’intégration des serrures connectées

Les nouvelles technologies transforment de plus en plus nos...

Moderniser un appartement ancien : comment réussir une décoration contemporaine ?

Moderniser un appartement ancien est un défi. Mais quoi...

5 idées bluffantes pour une décoration de Pâques qui en met plein la vue

Pâques est une période joyeuse où l’on célèbre le...

Découvrez 8 astuces de décoration pour une buanderie qui sort de l’ordinaire

La buanderie est souvent négligée lorsqu’il s’agit de décoration...
Partages