Rénovation énergétique : quels travaux pouvez-vous réaliser pour économiser sur vos factures d’énergie ?

Pour faire des économies, la solution consiste à éviter les gaspillages et à limiter votre consommation. Ce principe s’applique à tout type de dépenses, financières ou encore énergétiques. En matière d’énergie, la démarche passe nécessairement par l’élimination des pertes et l’optimisation de votre consommation réelle. Il s’agit d’ailleurs du fil conducteur des travaux de rénovation énergétique. 

Quels types de rénovation énergétique pouvez-vous mettre en place dans votre logement ?

Les travaux de rénovation énergétique s’effectuent généralement sur deux plans, à savoir l’isolation et le système de confort thermique (chauffage et climatisation). À travers cette classification, vous pouvez vous focaliser sur l’élimination des pertes évitables et la réduction de l’utilisation de l’énergie. Les deux types d’interventions se complètent ainsi pour limiter vos dépenses en électricité, gaz, fioul, etc.

L’isolation de la maison permet avant tout d’empêcher les déperditions caloriques. Elle se traduit essentiellement par la suppression des courants d’air pour maintenir la chaleur dans votre logement. De ce fait, vous solliciterez moins souvent votre équipement de chauffage pour garder une température agréable dans les pièces à vivre. Ce changement contribue logiquement à faire baisser vos factures d’énergie. 

Suivant la même logique, une bonne isolation vous protège de la chaleur extérieure en été. La suppression des courants d’air permet, cette fois-ci, de garder la fraîcheur à l’intérieur. Par conséquent, vous n’aurez pas forcément besoin de ventilateurs ou de climatisation. Une maison bien isolée aide donc à réduire votre consommation énergétique tout au long de l’année. Une fois l’isolation optimisée, vous pourrez opter pour des dispositifs de chauffage ou de ventilation plus performants et économes. 

Lire la suite  Cours particuliers : quelle solution pour les élèves réservés ?
Quels types de rénovation énergétique pouvez-vous mettre en place dans votre logement ? Pin
Source : shutterstock.com

Une rénovation énergétique permet-elle de faire de belles économies sur la facture d’énergie ?

Une rénovation énergétique complète vous promet des économies significatives en gaz, électricité et autres combustibles. En effet, le chauffage seul représente 62 % de la consommation d’énergie annuelle des foyers, d’après l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Ainsi, vous pourrez d’emblée diviser vos factures par deux en prenant des mesures pour limiter l’utilisation de ce système. 

Outre le chèque énergie, il existe actuellement diverses aides financières visant à soutenir les ménages face à une conjoncture défavorable. Ce type de dispositif est particulièrement utile pour supporter la hausse continue des prix de l’énergie. Cela dit, vous pouvez déjà soulager votre budget en réduisant vos factures énergétiques. Diverses primes permettent par ailleurs de financer les rénovations nécessaires pour optimiser la performance thermique de votre maison.

Il est, par exemple, possible de diviser par trois votre facture d’électricité annuelle en remplaçant des panneaux rayonnants par une PAC réversible. Ce type de pompe à chaleur sert de chauffage en hiver et de climatisation en été. Vous fusionnez ainsi deux postes de consommations importants pour toute l’année. De plus, le système air-air utilise très peu d’électricité. Vous pourrez aussi économiser davantage en privilégiant des chauffages d’appoint non électriques comme les poêles à granulés. 

Que faut-il rénover en priorité ?

L’isolation doit être traitée en premier lieu lors d’une rénovation énergétique. Il est par ailleurs important de hiérarchiser les travaux dans le domaine. Vous devez en effet commencer par les combles et la toiture, puis continuer avec les murs, les sols et les ouvertures. Selon les chiffres de l’Ademe, la couverture laisse échapper jusqu’à 30 % de la chaleur d’un bâtiment. Il faudra donc résoudre ce problème en priorité. Cette partie est d’ailleurs essentielle pour le certificat PEB d’une maison. 

Lire la suite  MaPrimeRenov' évolue pour 2023 : voici ce que vous devez savoir pour vos travaux

Pour isoler les combles, vous pouvez notamment recourir aux aides MaPrimeRénov’, éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) et TVA réduite à 5,5 %. Vous devez toutefois confier le chantier à des professionnels certifiés RGE (reconnus garant de l’environnement) pour accéder à ces financements. Il est également important de vérifier l’éligibilité de vos travaux auprès de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). En outre, vous pouvez bénéficier d’autres aides au niveau des municipalités, départements, régions… 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Ministères Écologie Énergie Territoires (@ecologie_gouv)

Pour l’isolation des murs, vous avez le choix entre les travaux par l’extérieur ou l’intérieur. L’ITE (isolation thermique par l’extérieur) est reconnue comme la méthode la plus efficace. Cependant, elle revient plus chère à mettre en œuvre. Vous pouvez néanmoins solliciter les trois primes citées précédemment pour ce type d’opération. En isolant les murs, vous réussirez à terme à réaliser jusqu’à 25 % d’économies d’énergie. Les sols isolés permettent aussi de réduire les factures annuelles de 10 %.

D’autre part, vous avez besoin d’analyser les performances thermiques du système de chauffage de votre maison. Il est préférable de remplacer d’emblée les dispositifs utilisés depuis plus d’une décennie. En effet, ces équipements impliquent souvent des dépenses énergétiques et financières conséquentes. Les nouvelles générations de chauffage sont, en revanche, plus rentables, à l’instar des radiateurs à inertie et des chaudières à condensation. Dans ce domaine, la PAC réversible se démarque nettement en permettant d’économiser jusqu’à 60 % sur votre facture d’énergie.

[yuzo id="61526"]
Partages