Handigang TF1 : Le film avec Alessandra Sublet et Théo Curin aura t il une suite ?

CultureHandigang TF1 : Le film avec Alessandra Sublet et Théo Curin aura...

Diffusé Lundi soir sur TF1, le film “Handigang” met en scène le duo Alessandra Sublet et Théo Curin à l’écran. Suite à ce premier volet, beaucoup se pose la question suivante : Y aura t il une suite ?  

Handigang TF1 : Un film touchant

Le film avec Alessandra Sublet et Théo Curin aura t-il une suite ? C’est une question que l’on se pose suite à l’audience qu’a généré ce dernier Lundi 2 Mai. 

En effet, Handigang a réuni en moyenne 2,99 millions de téléspectateurs, ce qui place la chaîne TF1 derrière France 2, qui diffusait la série policière Meurtres au paradis.

Des scores qui empêcheront peut être la potentielle suite de Handigang. 

Gardons tout de même espoir, ce film au sujet touchant a tout de même touché plus d’un téléspectateurs !  Et la réalisatrice Stéphanie Pillonca semble tout de même motivée : “J’aimerais beaucoup”.

Et ce n’est pas la seule à être motivée pour la suite des évènements ! En effet, Théo Curin donne également son point de vue, qui semble être très positif : “Je pense que nous pouvons encore faire plein de choses. Les gens peuvent beaucoup s’attacher à la bande. Un deuxième film serait l’occasion de se rapprocher encore plus des spectateurs. Il y a plein d’intrigues qui pourraient être développées”.

L’intrigue pourrait-elle se tourner vers la nouvelle vie de Sam ? son couple ? Ou encore même la bande ayant créé le mouvement handigang ! 

Handigang TF1 : Théo Curin s’exprime sur cette expérience

Théo Curin s’exprime au sujet de son rôle dans le film Handigang. 

“Déjà, l’opportunité est extraordinaire : c’est un prime-time sur TF1, en tant que premier rôle, c’est incroyable. En lisant le scénario, même si je n’ai pas envie d’être le porte-parole des personnes en situation de handicap, le sujet m’a touché.

J’ai été touché par l’histoire de Sam. Je n’ai jamais fait de crise d’adolescence car je suis parti de chez mes parents à 13 ans pour être en sport-étude à Vichy à presque 500 kilomètres d’eux. Je n’ai jamais fait de grosse bêtise, et c’est ce que j’ai aimé dans ce scénario : l’opportunité de faire des choses que je n’avais jamais faites. Ce qui me plaît dans le cinéma, c’est d’incarner des personnes que je ne suis pas.”

Alors, le film avec Alessandra Sublet et Théo Curin aura t il une suite ?

“On n’a pas besoin d’être handicapé pour faire passer des messages sur le handicap”

Théo Curin
lisa
Rédactrice depuis 1 an, j’écris principalement sur la pop culture, je suis en permanence à la recherche des films et des séries qui marquent l’esprit des téléspectateurs. De plus, j’écris depuis peu des articles sur le thème de la littérature, sur des livres que j’ai pu lire et sur lesquels j’ai envie de communiquer. J’aime beaucoup le sport, la mode, et ce qui touche à la cosmétologie !
- Advertisment -