MaisonGuide complet pour choisir couette, oreillers et édredon

Guide complet pour choisir couette, oreillers et édredon

Une bonne literie est essentielle pour un sommeil réparateur. Elle s’adapte parfaitement aux besoins du dormeur, lui procure un confort optimal et respecte aussi bien sa santé que son bien-être. En se prêtant à sa morphologie et à ses habitudes de sommeil, elle lui garantit un sommeil paisible chaque nuit. Vous devez donc choisir avec soin chaque élément constitutif de votre literie, allant du sommier aux parures de lit, en passant par le matelas. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur trois composants en particulier, bien souvent négligés : la couette, les oreillers et l’édredon.

Couette : matière, taille et saison

Bien que le sommier et le matelas soient fréquemment au centre de l’attention lorsque l’on parle de literie, le linge de lit se révèle tout aussi important. La couette en fait notamment partie et lorsqu’elle est bien choisie, elle peut devenir le nec plus ultra du confort procuré par la literie. Lors de son choix, il convient de prendre en considération plusieurs critères, à savoir la matière, la taille et la saison.

Couette naturelle ou couette synthétique ?

Il s’agit sans doute du premier choix cornélien auquel on est confronté au moment d’acheter une couette. Dans la majorité des cas, une couette naturelle est constituée de duvet d’oie ou de canard (le duvet d’oie étant plus cher car plus rare). Il existe également des modèles garnis de laine, de lin, de bambou ou de coton. Son homologue synthétique est, quant à lui, composé de fibres polyester. Ces fibres sont en revanche relativement épaisses, rendant ainsi la couette synthétique plus lourde qu’un modèle naturel. Si la couette synthétique présente de nombreux avantages (isolante, économique et entretien moindre), force est d’admettre que sa consœur en duvet comme les couettes Castex haut de gamme est de loin la plus recommandée si l’on souhaite bénéficier d’une bonne literie.

Elle tire son épingle du jeu du fait de sa durée de vie qui va bien au-delà de celle de la variante synthétique. Il a été constaté qu’un tel linge de lit peut durer jusqu’à 10 ans lorsque l’on en prend bien soin alors qu’une couette synthétique ne dure généralement que 5 ans. Au-delà de sa durabilité, une couette en duvet est thermorégulée et respirante. À tout cela s’ajoute son moelleux ainsi que son pouvoir gonflant sans égal. C’est en effet la proportion de duvet qui fait la qualité d’une couette. Plus le pourcentage de duvet est élevé par rapport à la plume, plus la couette est légère, chaude et gonflante.

Les couettes synthétiques sont, quant à elles, plus lourdes et ne chauffent pas. De plus, le duvet neuf ne nécessite pas de traitement antiacarien, car il ne contient pas de poussière allergène contrairement à un duvet de récupération recyclé pour lequel un traitement antiacarien est généralement ajouté. En revanche, une couette naturelle et bio nécessite un entretien minutieux. Un lavage par an maximum est en effet préconisé, car le nettoyage peut endommager le pouvoir gonflant du duvet. De plus, le lavage doit être doux et effectué en pressing, à sec ou en aquanettoyage. Vous ne devez en aucun cas la laver en machine chez vous.

Lire la suite  Maisons connectées : avantages et inconvénients

couette naturelle haut de gamme Pin

Comment choisir la taille d’une couette ?

Concernant les dimensions de votre couette, vous devez compter 40-50 cm de retombées de chaque côté du lit. Il convient en plus de tenir compte de la morphologie du/des dormeurs. Un modèle bien couvrant et facile à manipuler s’impose si le dormeur a tendance à bouger beaucoup lors de son sommeil. En général, on a le choix entre quatre tailles différentes :

  • 140 x 200 cm : pour lits simples dont la largeur est de 90 cm,
  • 200 x 200 cm : pour lits une place d’une largeur de 120 cm et lits deux places standards de 140 cm de large pour un seul utilisateur,
  • 240 x 200 cm : pour lits deux places standards pour deux utilisateurs et lits queen size de 160 cm de large,
  • 260 x 240 cm : pour lits queen size, lits king size de 180 cm de large.

Pour les lits king size et super king size de 200 cm de large, certains fabricants proposent une couette en 280×240 cm ou même 300×250 cm afin d’être mieux couvert.

Quelle couette pour quelle saison ?

Tel un vêtement, une couette se choisit en fonction de la saison. En hiver, on doit miser sur la version chaude (compter un grammage autour de 300g/m² pour une couette naturelle en duvet mais au moins 400 g/m² pour une couette synthétique) ou très chaude (supérieur à 300 g/m² en duvet et 500 g/m² ou plus en synthétique) selon sa sensibilité au froid et la température de la pièce. Une couette tempérée constitue un choix judicieux lors de la mi-saison. Leur grammage avoisine généralement 250 g/m². Pour l’été, il est question de choisir un modèle léger de 80 à 150 g/m² environ selon la nature du garnissage. Il existe également une couette appelée « 4 saisons » ou modulable. Sa particularité est sa capacité à s’adapter à toutes les saisons de l’année. L’idéal si vous ne souhaitez pas changer de couette à chaque changement de saison.

Oreillers : fermeté, rembourrage et confort

Généralement relégué au second plan par certains, l’oreiller est un élément essentiel de la literie et garantit ainsi un sommeil aussi qualitatif que réparateur. Adapté, cet élément évite les mauvaises postures de la colonne vertébrale, de même que les douleurs au niveau des épaules et de la nuque. La fermeté ainsi que l’épaisseur sont les premiers critères auxquels on doit porter son attention pour choisir judicieusement son oreiller. Dans le cas présent, il faut tenir compte de ses habitudes de sommeil.

Si vous avez l’habitude de dormir sur le dos, vous avez besoin d’un oreiller d’épaisseur moyenne. Celui-ci doit être suffisamment ferme pour garantir un excellent maintien de la nuque ainsi qu’ un alignement parfait des cervicales et de la colonne vertébrale. Attention cependant à ne pas le choisir trop dur et trop épais. Une fermeté excessive provoque différents désagréments comme les migraines. Dans le cas où l’on passe la majeure partie de ses nuits à dormir sur le côté, alors il faut choisir un modèle aussi épais que souple afin que l’alignement tête-cou-colonne vertébrale soit respecté. Un dormeur qui dort sur le ventre doit orienter son choix vers un oreiller extra-plat suffisamment moelleux. Ce genre d’oreiller évite une gêne des muscles de la déglutition tout en veillant à ce que les vertèbres soient bien alignées.

Lire la suite  Comment intégrer les fleurs séchées dans sa décoration ?

couette et oreiller Pin

D’un point de vue confort et rembourrage, un oreiller naturel et bio est préconisé pour avoir une literie de qualité. On peut ainsi choisir un modèle garni de duvet. Les oreillers haut de gamme, moelleux, souples et gonflants dont la proportion de duvet est majoritaire par rapport aux plumes devront en effet être privilégiés pour un meilleur confort. Il propose plusieurs degrés de fermeté pour ainsi se conformer à tous les besoins. À savoir qu’un oreiller naturel est à la fois confortable, thermorégulateur, durable, respirant, hypoallergénique et antibactérien.

Un oreiller en mousse à mémoire de forme (mousse viscoélastique) constitue également un choix judicieux pour ceux qui souhaitent privilégier le confort et l’ergonomie. Son atout majeur est sa thermoréactivité lui permettant de se mouler à la tête du dormeur, de la soutenir efficacement et de reprendre son aspect initial après chaque utilisation. Cet oreiller innovant veille à ce que les points d’appui soient répartis de manière homogène. Ceci étant, il permet de détendre les muscles, soulager les douleurs cervicales et dorsales et améliore considérablement la qualité du sommeil. Peu importe le type d’oreiller que l’on choisira, on doit s’assurer que sa taille correspond parfaitement à ses besoins. Pour ce qui est de la forme, un modèle de forme rectangulaire apporte davantage de soutien et est de loin le plus confortable.

Édredon : forme, chaleur et matériaux

Un édredon est un linge de lit qui ressemble à s’y méprendre à une couette, à cela près qu’il est plus petit que cette dernière. C’est une sorte de plaid matelassé qui ne couvre que le plateau du matelas. Un édredon se pose notamment par-dessus la couverture ou la couette pour ainsi apporter un renfort de chaleur et de confort aux dormeurs les plus exigeants.

choix édredon literie Pin

Là encore, il faut préférer les modèles naturels : des édredons en duvet ou en duvet et plumettes neuves. Un édredon naturel rime en effet avec gonflant, légèreté, confort et polyvalence. En revanche, évitez à tout prix les édredons synthétiques 100% plumes, car peu qualitatifs et lourds. Veillez donc bien à la composition : plus de 50% de duvet pour qu’il puisse faire profiter au dormeur d’un effet de légèreté et de chaleur. Si votre budget vous le permet, choisissez idéalement un modèle avec 90% de duvet et 10% de plumettes.

Un édredon américain est, quant à lui, de forme aplatie. Celui-ci résulte de la superposition de deux pièces de tissu piquées en losanges ou en carrés et entre lesquelles se trouve une couche de plumes et de duvet. Ce modèle est particulièrement garni malgré le fait qu’il est plat et se révèle plus ou moins chaud selon la densité de son garnissage ainsi que sa qualité. Pour qu’un édredon américain puisse fournir au dormeur le niveau de chaleur dont il a besoin, sa proportion en duvet doit être supérieure à 50%.

Gauthier Kevin
Bonjour, je m'appelle Kevin et j'ai 30 ans. Je suis un passionné de parcs de loisirs et j'adore découvrir de nouvelles attractions et activités. Bienvenue sur mon site web où je partage mes aventures et mes coups de cœur dans l'univers des parcs d'attractions !
A lire

Plaquettes de parement en bois : créez une atmosphère chaleureuse à moindre coût

Les plaquettes de parement en bois constituent une solution...

La domotique au service de la sécurité : l’intégration des serrures connectées

Les nouvelles technologies transforment de plus en plus nos...

Moderniser un appartement ancien : comment réussir une décoration contemporaine ?

Moderniser un appartement ancien est un défi. Mais quoi...

5 idées bluffantes pour une décoration de Pâques qui en met plein la vue

Pâques est une période joyeuse où l’on célèbre le...

Découvrez 8 astuces de décoration pour une buanderie qui sort de l’ordinaire

La buanderie est souvent négligée lorsqu’il s’agit de décoration...
Partages