Devenir camionneur : un choix de vie à part entière

BusinessDevenir camionneur : un choix de vie à part entière

Le métier de camionneur est en réalité un mode de vie. Ce travail, très prenant, grignote la vie privée avec des horaires atypiques, voire des missions qui durent plusieurs semaines. En quoi consiste le métier de camionneur ? Comment devenir chauffeur routier ? Quel salaire peut-on espérer ?

Être camionneur : qu’est-ce que cela implique ?

Le camionneur, souvent appelé chauffeur routier, exerce un métier qui requiert beaucoup d’investissement. En effet, bien que le camionneur soit autonome et qu’il ait des responsabilités importantes, il travaille essentiellement seul. En outre, les missions sont longues et l’attention constante demandée pour ce métier est très fatigante. Si vous êtes intéressé par le métier de chauffeur routier, sachez que vous serez probablement amené à travailler de nuit.

D’ailleurs, certaines missions nécessitent de partir plusieurs jours, voire plusieurs semaines, notamment lors des transports à l’étranger. Cet aspect du métier est pour certain un avantage puisqu’il n’y a pas de routine. Toutefois, pour les camionneurs qui ont une famille, c’est un réel inconvénient.

Les missions du conducteur sont variées. Bien que sa principale activité soit la conduite, il doit être en mesure de réaliser certaines taches techniques, voire commerciales. Il est responsable du chargement et doit tenir à jour tout ce qui concerne l’administratif (factures, bordereaux de livraison, justificatifs pour la douane, etc).

Pour devenir camionneur, il existe des prérequis. Le candidat doit être titulaire du permis C et avoir au moins un CAP, un titre professionnel ou avoir suivi une FIMO. En revanche, au Canada, il doit avoir son permis classe 5 depuis 5 ans minium, avoir moins de 3 points d’inaptitude afin de passer son permis classe 1.

Pour les expatriés qui souhaitent faire une reconversion sur place, ils peuvent passer par un centre de formation comme Extra Centre de Formation.

Être camionneur : qu'est-ce que cela implique ? 
Source : shutterstock.com

Comment le devenir ?

Il existe plusieurs parcours pour devenir camionneur. En France, il est obligatoire d’avoir le permis de catégorie C. Le candidat doit donc être titulaire du permis B et avoir au moins 21 ans. Au niveau des formations pour être camionneur, il y en  plusieurs : CAP conducteur routier marchandises, CAP conducteur livreur de marchandises, BAC professionnel conducteur routier marchandises, ainsi que trois titres professionnels (conducteur du transport routier de marchandises tous véhicules, conducteur du transport routier de marchandises sur porteur, conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger).

Si vous envisagez de devenir camionneur, sachez qu’il faut avoir quelques aptitudes particulières. Tout d’abord, il faut être capable de résoudre des problèmes calmement. En outre, le camionneur est capable de travailler en plein air, peu importe les conditions météorologiques. Il sait être zen face aux autres conducteurs (erreurs de conduite, bouchons, etc). Le camionneur a des capacités de concentration poussées, étant donné qu’il doit être réactif et anticiper les dangers de la route. Patient, il peut rester dans la même position pendant des heures. Enfin, il doit être en bonne condition physique pour faire des longs trajets, charger et décharger sa marchandise.

Comment le devenir ? 
Source : shutterstock.com

Quel est le salaire d’un chauffeur poids lourd ?

Un chauffeur poids lourd peut espérer gagner entre 1700 € bruts au début de sa carrière. Avec de l’ancienneté, les heures de nuit et des primes, son salaire peut monter jusqu’à 3000 € brut.

Sachant que 75 % des marchandises sont transportées par la voie routière, le métier de conducteur poids lourd est un métier d’avenir. C’est également un emploi qui peut s’adapter à vos besoins en fonction des différentes missions : nature du fret, distance parcourue, type de véhicule, etc.

Quelle évolution possible pour un chauffeur routier ? Pour commencer, le conducteur aura à sa charge des petits ou moyens tonnages. Puis, il pourra demander de conduire des poids lourds plus imposants. Le conducteur poids lourds à la possibilité de se spécialiser. Par exemple, il peut devenir transporteur de produits pétroliers, ou de produits dangereux. Enfin, il peut se mettre à son  compte. Pour cela, il convient de présenter une attestation de capacité professionnelle (faire la demande via le formulaire CERFA 11414) ainsi que la preuve d’une expérience réussie dans une entreprise de transport routier. Bien entendu, il devra choisir son statut juridique et monter sa société de façon administrative.

Le métier de chauffeur routier est un métier qui a de l’avenir et qui permet de gagner des salaires satisfaisants. Néanmoins, si on sait quand commence la journée, on ne sait pas à quelle heure on va rentrer à la maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -