High TechTechnologieComment savoir si un site internet est sécurisé ?

Comment savoir si un site internet est sécurisé ?

La sécurité est actuellement primordiale sur internet. En effet, vous devez fournir vos coordonnées bancaires pour obtenir des produits et services en ligne. Vous pouvez également être amené à renseigner des informations personnelles pour rejoindre une communauté. Avec un site non sécurisé, vous vous exposez toutefois au vol d’argent ou de données, à l’usurpation d’identité, aux escroqueries…

Dans ce contexte, les sites web légitimes ont pris diverses mesures de sécurité pour protéger les données sensibles. Vous pouvez ainsi distinguer les plateformes sécurisées des sites risqués, voire malveillants. Comment ? Voici quelques conseils pratiques pour vérifier l’authenticité et la sécurité d’un site internet !

Pourquoi est-il important de vérifier la sécurité d’un site web ?

Les informations bancaires permettent de comprendre rapidement l’importance de la sécurité internet. Effectivement, elles peuvent donner accès à votre compte, si elles sont volées ou détournées. Vous devez donc être vigilant vis-à-vis des boutiques et des sites de jeux en ligne. Vos données personnelles et financières sont néanmoins en sécurité avec des acteurs comme L7B, un casino reconnu pour ses bonus.

Sur les plateformes non sécurisées, vos renseignements personnels risquent aussi d’être dérobés, puis revendus à des usurpateurs d’identité et autres escrocs. Vous devez en somme prendre le temps de vérifier la sécurité d’un site que vous venez de découvrir. De plus, il vaut mieux privilégier les opérateurs pouvant être contactés hors ligne ou sur d’autres canaux pour permettre des vérifications supplémentaires.

Comment reconnaître un site web sécurisé ?

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se spécialisent dans la sécurité internet, à commencer par les éditeurs d’antivirus. Vous avez donc accès à une myriade de conseils pratiques et de techniques simples pour repérer les risques en ligne. Pour éviter arnaques et malwares, les experts en cybersécurité recommandent notamment de vérifier l’URL et les certificats des sites inconnus.

Lire la suite  Chromecast fonctionne t-il sur apple ?

L’URL du site web

L’URL représente une solution simple et efficace pour déterminer la sécurité d’un site web. De plus, vous n’avez pas nécessairement besoin d’ouvrir la page pour identifier une adresse suspecte. Il suffit de passer le curseur sur le lien pour vérifier s’il est en « http » ou « https », le « s » signifiant « Secure ». Si vous accédez au site, vous verrez également un cadenas fermé à gauche de la barre d’adresse du navigateur. Ces deux signes indiquent que la connexion est bien sécurisée.

Certificats de sécurité

Afin d’obtenir le « s » suivant « http », les sites sécurisés doivent installer un certificat SSL délivré par une Autorité de Certification. Le mode de paiement est ainsi protégé par la technologie SSL (Secure Socket Layer). Ce système permet de crypter les données bancaires échangées sur le réseau. Le certificat de sécurité aide donc à connaître la fiabilité d’une plateforme. Pour le vérifier, cliquez sur l’icône à gauche de la barre d’adresse, puis sur Certificat dans la fenêtre contextuelle.

Certificats de sécurité sur les sites internet - protocole SSL Pin

Utiliser des outils pour vérifier la sécurité d’un site web

Vous disposez désormais d’une myriade d’outils pour vous prémunir des risques de sécurité internet. À travers leurs suites de sécurité, les éditeurs d’antimalwares font partie de vos premiers alliés dans le domaine. Ils proposent en effet de nombreuses solutions pour protéger votre ordinateur, de la détection de virus à l’identification de sites frauduleux. Cependant, certaines options peuvent nécessiter un abonnement.

Outils de vérification de la sécurité des sites web

Il existe également des outils dédiés à l’identification de plateformes suspectes. Pour vérifier la sécurité des sites web, vous pouvez notamment utiliser :

  • WHOIS, le moteur de recherche de domaine de l’ICANN ;
  • VirusTotal, un vérificateur de faux site web totalement gratuit ;
  • Google Transparency Report, un service de vérification d’URL ;
  • TalosIntelligence, un service basé sur la réputation de domaine ;
  • URLVoid, un système d’identification de faux sites internet ;
  • Sucuri, un scanner de programmes et de sites malveillants ;
  • PhishTank, un détecteur de sites d’hameçonnage (phishing) ;
  • ISITPhishing, un vérificateur de phishing proposant un widget ;
  • Desenmascarame, un outil spécialisé dans la détection de sites frauduleux. 
Lire la suite  Google inclut un traducteur vocal instantané dans Google Translate

Grâce à ces outils, vous pourrez préserver vos données bancaires et personnelles contre les cybermenaces.

Les protocoles de sécurité internet Pin

Extension de navigateur pour la sécurité

Les extensions de navigateur permettent de renforcer votre sécurité à travers la protection de mot de passe, le blocage de phishing, la détection d’arnaques… Parmi les solutions les plus populaires, vous pouvez adopter entre autres :

  • Adblock Plus, pour vous protéger des publicités avec des liens de phishing ;
  • LastPass, pour centraliser la gestion et la protection de vos mots de passe ;
  • Click&Clean, pour effacer rapidement vos données personnelles ;
  • HTTPS Everywhere, pour forcer toutes les connexions en mode https ;
  • Privacy Badger, pour bloquer les trackers invisibles ;
  • OPSWAT File Security, pour détecter les programmes malveillants que vous risquez de télécharger. 

De nombreux fournisseurs VPN proposent aussi des extensions pour sécuriser votre connexion directement dans votre navigateur internet.

Les signaux d’alerte à surveiller

Les cybercriminels ont tendance à utiliser des techniques similaires par manque d’imagination et de respect pour l’intelligence des internautes. Il existe ainsi divers signaux d’alerte permettant de savoir qu’un site web n’est pas sécurisé, notamment :

  • Les pop-ups insistants avec des offres incroyables pour être vraies ;
  • Les TLD (noms de domaine de premier niveau) préférés des hackers comme .cm, .cn, .ws, .info, .ph, .ru, .sg ou encore .su (ex-URSS) ;
  • Les contenus incohérents et remplis de fautes en raison de la traduction approximative du logiciel utilisé ;
  • L’absence de mentions légales et de coordonnées du propriétaire du site. 

Vous devez donc faire preuve de prudence, si vous rencontrez un de ces signaux. Il est même préférable d’éviter de cliquer sur les liens ou d’ouvrir les pages suspects. De cette manière, vous protégerez vos informations bancaires et personnelles. Vous pourrez néanmoins naviguer en toute sécurité en appliquant les différents conseils fournis précédemment.

A lire

Pourquoi les crypto-monnaies sont-elles devenues si populaires ?

Le Bitcoin, toute première crypto-monnaie du monde, a officiellement...

Finis les plats brûlés ! L’intelligence artificielle débarque dans votre cuisine avec un four high-tech

L'Intelligence Artificielle s’invite dans absolument tous les domaines et...

La technologie au service des personnes malades et handicapées : découvrez les dernières avancées

Pour de nombreux acteurs des nouvelles technologies, elles devraient...
Partages