LifestyleComment pratiquer correctement le trekking ?

Comment pratiquer correctement le trekking ?

Pour s’évader et profiter du plaisir de l’instant présent, quoi de plus adapté que le trekking ? En plus de l’amusement procuré par la satisfaction de l’effort accompli, la beauté des paysages est d’autant plus appréciable. Le trekking est, en effet, l’activité sportive par excellence des amoureux de la nature. Entre deux bonnes bouffées d’air frais, vous prendrez également le temps de vous émerveiller par la beauté du paysage. Cette activité se pratique généralement sans contre-indication particulière, sauf une bonne santé. Mais elle se prépare bien à l’avance pour assurer un trekking réussi.

Comment pratiquer correctement le trekking ?

En principe, le trekking se fait au moins en deux heures. Ainsi, des heures de marche demandent une bonne organisation et une bonne préparation sur plusieurs niveaux. La préparation est gage de la réussite de l’activité, mais aussi de la sécurité des randonneurs.

Le matériel

Pour un trekking correct, le matériel est capital. En plus d’être complet, il doit aussi être en bon état, fiable et transportable. L’idéal est de n’emporter que ce que vous allez vraiment utiliser, soit, le strict nécessaire.

  • Les chaussures doivent être confortables, légères, imperméables et respirantes. Vous pouvez alors faire un tour ici pour trouver la chaussure de trekking idéale. En même temps, n’oubliez pas d’emmener des tongs ou des sandales pour pouvoir vous balader à l’hébergement après la marche. En ce qui concerne les chaussettes de trekking, optez pour celles en laine ou en coton, plus fines et plus légères.
  • Tout comme les chaussures, les vêtements de marche doivent aussi être respirants et imperméables. Pour le soir, prévoyez un tee-shirt en microfibres ou en coton, ainsi qu’une tenue pour la nuit.
  • Pour le sac à dos, choisissez un modèle solide, léger et confortable à la fois. Dans l’idéal, il ne doit pas dépasser 20 % de votre poids. Et pour plus de commodité, optez pour un sac avec une ceinture ventrale qui pourra décharger le dos et les épaules.
  • Les bâtons de marche constituent un matériel indispensable pour un trekking réussi. Ils permettent de transférer une partie de l’effort sur les bras, ce qui vous aidera à économiser de l’énergie.
Comment pratiquer correctement le trekking ? Pin
Source : shutterstock.com

La préparation physique

Pour partir en trekking, une bonne condition physique suffit. Mais il est aussi important d’avoir une certaine habitude de marche sportive pour pouvoir atteindre l’objectif. De fait, une bonne préparation physique s’impose avant l’aventure.
Si vous n’êtes pas habitué aux efforts physiques, il faudra s’entraîner au moins 2 mois à l’avance. Pour ce faire, pratiquer une marche de 5 à 6 heures toutes les semaines est parfaite, en portant un sac à dos de 5 à 10 kg. Autrement, il est aussi possible d’opter pour le cyclisme, la course à pied, ou le roller. Dans tous les cas, il est important de garantir une certaine régularité lorsque vous mettez en pratique les exercices. Vous devez préférablement répartir l’entraînement entre deux et trois fois par semaine, à raison de 40 minutes par séance.

Lire la suite  Le rameur parfait pour le cardio training et votre cœur

Pour les plus sportifs, il est plus astucieux d’adopter une activité cardiovasculaire en parallèle. La pratique permettra de développer naturellement l’endurance, tout en fournissant un effort continu.

Définir les randonnées et évaluer les difficultés

Bien préparer un trekking passe par un itinéraire parfaitement défini avant le départ. Vous devez connaître l’itinéraire, savoir en combien de temps la marche se fait, et quelles sont les différentes conditions y afférentes. De la même façon, il faut aussi définir la distance à parcourir, la topologie du terrain, le type de sentier, le dénivelé, les difficultés et l’altitude. Enfin, vous devez assurer que le parcours est réalisable dans les temps donnés. Mais surtout, prévoyez toujours des alternatives en cas d’incidents, comme les retards liés à la fatigue, le changement de météo, etc.

Définir les randonnées et évaluer les difficultés Pin
Source : shutterstock.com

Comment se préparer à une randonnée de plusieurs jours ?

Quelle que soit sa durée, une randonnée se prépare minutieusement. Si vous devez vivre l’aventure pour plusieurs jours, prenez en compte les personnes avec qui vous allez partager les moments. Il en est de même pour le matériel, l’organisation de l’hébergement, l’alimentation et l’eau, et la sécurité. 

Lire la suite  Ectomorphe et musculation : mauvais combo ?

Selon le type de randonnée, vous devrez alors prévoir des petits matériels comme un couteau multifonctions, une lampe frontale, une carte, une boussole, etc. Pensez aussi au matériel de confort et de bien-être, comme le savon, la brosse à dents, les lingettes. Si vous habitez en gîte, ce type d’hébergement est généralement équipé, ce qui vous allège des ustensiles. Sinon, il faudra aussi se munir d’un matériel de bivouac et d’ustensiles de cuisine. Enfin, n’oubliez pas le matériel de sécurité et de survie. Vous aurez besoin d’une couverture, d’un sifflet, d’un kit de piqûre et de morsure, et d’une trousse de secours.

A lire

Mohair, mérinos, alpaga… Quelle laine pour vous tricoter un pull ?

Lorsque vous vous lancez dans le tricot, la sélection...

Livraison repas HelloFresh : Des saveurs fraîches livrées à votre porte

Vous êtes à la recherche d'une solution pratique pour...

Comment préparer un divorce à l’amiable : Étapes et conseils

Dans l'océan des défis de la vie, le divorce...

Les meilleures blagues drôles à raconter à vos collègues

L'humour est l'un des leviers les plus simples et...

Pourquoi se lancer dans la culture de sorgho ?

Connue aujourd'hui comme étant la 5è céréale la plus...
Partages