Au nombre des besoins fondamentaux de l’homme s’inscrit le logement. En effet si se loger est un besoin, acquérir sa propre résidence est le rêve de tous. Acheter un bien immobilier n’est en rien une question d’improvisation. C’est une aventure dans laquelle connaître son budget est indispensable. À travers cet article, nous allons éclairer votre avis quant à la question du financement de votre achat immobilier.

Financer son achat immobilier requiert un certain nombre de démarche. Il ne sera pas question de se lancer puis de rebrousser chemin parce qu’on aurait négligé les préalables. Ainsi donc, choisir la banque, monter un dossier, estimer le montant du prêt en fonction des revenus, se renseigner sur les taux d’intérêts, la durée de remboursement et le contenu des différentes offres sont le meilleur moyen de parvenir à financer l’achat de son bien. Les étapes ci-dessous regroupent très bien ces démarches :

Calculer son apport et le taux d’endettement

Bah oui ! Si vous voulez avoir une chance d’emprunter, l’étape ‘’apport personnel’’ est capitale car d’elle dépend la future décision de votre banquier de vous accorder un prêt ou non. D’ailleurs, votre apport personne influera sur le montant de votre prêt. Même si il n’est pas rare de voir des organismes ou des établissements bancaires s’engager sans apport de votre part, ceux-ci se fient toutes fois à votre situation financière qu’ils jugent favorable ou non en fonction de votre revenu, de vos charges et de votre reste à charge car leur objectif est la limitation des risques.

Un autre calcul qu’il serait judicieux de faire est le montant possible de prêt. Ce montant varie en fonction de votre taux d’endettement qui au-delà des 33% sera une raison valable de refus de vous accorder un prêt car vous êtes ainsi surendetté. Ce taux se calcul en fonction du revenu mensuel ainsi que des charges et implique également les primes ou pensions.

Identifier les potentiels aides pour votre crédit

Il s’agit ici de faire une liste des aides qui pourront vous être utile. En d’autres termes des différents recours que vous avez.

  • Le 1% logement par exemple ou prêt Action logement qui est un crédit auquel vous auriez droit auparavant auprès de votre entreprise.
  • Le prêt a taux zéro (PTZ) qui est octroyé par l’Etat et qui nécessite des conditions du fait qu’il n’implique aucun intérêt.
  • Le prêt conventionné qui donne droit aux APL et qui ne nécessite aucune limite de ressources. Il est accordé par les banques qui ont passé une convention avec l’Etat
  • Le prêt bancaire classique qui est la solution la plus répandue, prend en compte les organismes et les établissements bancaires qui peuvent vous faire des prêts contre un remboursement mensuel et bien sûr des intérêts.
  • Le crédit immobilier qui est en général une offre proposée par les banques elles-mêmes et donc qui nécessite que vous fassiez une étude de plusieurs propositions afin de trouver la meilleure
  • Le plan épargne logement auquel on peut souscrire pour bénéficier d’un prêt sur 15 ans avec un taux privilégié. La particularité de ce plan épargne est qu’il reste bloqué 4 ans avant de donner droit à des avantages.

Le plan de financement immobilier

À travers celui-ci, il faut déterminer le taux d’intérêt ( qui peut être fixe ou variable selon que votre banque vous en laisse le choix) , les impôts locaux, l’assurance emprunteur, l’assurance habitation, les frais d’agence, de dossier bancaire, la taxe d’habitation et celle foncière, les charges de copropriété et l’hypothèque de la banque. Il est important de tenir également compte de ces dépenses car elles entrent également dans l’achat d’un immobilier.

En résumé, devenir propriétaire d’un bien immobilier s’accorde avec de longues réflexions. Il est rare de pouvoir l’acquérir sans avoir recours à un prêt. Il est donc judicieux de travailler à celui-ci pour augmenter les moyens financiers à miser sur votre bien immobilier car ce que vous aurez comme cagnotte déterminera votre libre choix ou non. En espérant que ces explications vous ont permis de de mieux vous situer quant à la solution vers laquelle vous tournez, nous vous rappelons que simulations et comparaison restent vos compagnons fidèles dans cette aventure.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici