Lorsque vous achetez un nouvel ordinateur en magasin, vous vous efforcez de cocher toutes les cases. Vous investissez dans un super package antivirus pour vous assurer d’être protégé dès le premier jour. Vous installez un réseau privé virtuel (VPN) pour pouvoir surfer en tout temps de façon anonyme sans avoir à vous soucier de l’intégrité de vos données. Vous installez un gestionnaire de mots de passe pour éviter d’utiliser encore et encore la même combinaison du numéro de votre casier au lycée et de l’anniversaire de vos enfants. 

Comment savoir si ma webcam est piraté ?

Vous avez l’impression d’avoir assuré tous vos arrières jusqu’à ce que vous remarquerez cette petite lumière qui clignote juste au-dessus de l’écran. Et c’est là votre première indication que l’écran de votre ordinateur portable a été piraté.

À moins que vous ne communiquiez beaucoup via Skype, Zoom, Facetime, ou équivalents, vous ne savez peut-être même pas que votre ordinateur portable a une webcam. Aux débuts d’Internet, les webcams étaient des dispositifs externes trapus et encombrants. Au cours de la dernière décennie, c’est devenu une pratique courante d’avoir une webcam embarquée dans le système et la plupart des gens n’y pensent pas s’ils ne l’utilisent pas activement.

Votre webcam est-elle piratée? 

Quand il est question de cybercriminalité, savoir que quelqu’un d’autre utilise et exploite votre webcam est certainement l’un des sentiments les plus effrayants. Voici quelques signes révélateurs qui vous aideront à comprendre si on vous tend un piège.

  1. Le voyant de la webcam est allumé. La petite lumière ne devrait pas s’allumer du tout à moins que vous ne l’utilisiez pour enregistrer de la vidéo ou communiquer par vidéo via l’un des programmes de communication mentionnés plus haut. Si elle clignote régulièrement, cela signifie qu’un tiers accède à votre webcam. Si elle est allumée de façon permanente, cela signifie que le tiers enregistre. Et s’il peut vous voir, ils peut peut-être orienter la caméra pour enregistrer vos frappes de touches lorsque vous tapez vos noms d’utilisateur et mots de passe partout sur Internet.
  2. Vérifiez les fichiers de stockage de votre webcam : si quelqu’un utilise votre caméra, il doit bien stocker les fichiers quelque part. Si vous trouvez dans le dossier d’enregistrement de la webcam des fichiers vidéo/audio que vous n’avez pas créés, c’est que vous avez un pirate informatique sur les bras. Il pourrait aussi être assez intelligent pour changer l’emplacement de ces fichiers, ce qui signifie que vous devrez rechercher le type de fichiers utilisé pour faire les enregistrements.
  3. Connaissez-vous cette application ? Accédez à votre gestionnaire des tâches et voyez si vous pouvez reconnaître toutes les applications en cours d’exécution. Si vous en voyez une suspecte, faites une recherche en ligne pour voir à quoi elle sert.
  4. Exécutez une recherche de logiciels malveillants : l’agent contrôlant votre webcam s’est peut-être glissé sur votre système avant que vous n’ayez votre configuration actuelle contre les logiciels malveillants, ou il est peut-être resté inactif pendant un certain temps. Quoi qu’il en soit, vous devez l’éradiquer le plus tôt possible. 

Une fois que vous avez repris le contrôle de la situation, une sécurité supplémentaire peut vous empêcher d’être piraté de nouveau. La chose la plus simple à faire est de recouvrir l’appareil photo d’un morceau de ruban adhésif ou de papier noir. Vous pouvez également modifier les paramètres de la webcam pour qu’un bruit se déclenche lorsqu’elle est allumée, ce qui vous permettra d’être alerté(e) si cela se produit sans votre permission.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici