Vinyl Factory, l’irrésistible actualité du vintage

ActualitéVinyl Factory, l’irrésistible actualité du vintage

Comme les Jackson, les Gallagher ou encore les Asheton, les frères Guigui veulent marquer l’histoire de la scène… À ceci près qu’il s’agit ici de celle de l’optique. Dédiée à la musique et au vintage, leur marque Vinyl Factory propose des montures élégantes à l’esprit rock que les stars s’arrachent.

Qu’ont en commun Pascal Obispo, Patti Smith, The Dandy Warhols, Eagles of Death Metal, Clara Luciani, Michael Jones, Philippe Katerine, Ben Harper et Awa Imani ? Vinyl Factory.

Vinyl Factory c’est quoi ?

Créée en 2011 par Gad, Mickaël et Elisabeth Guigui, la collection Vinyl Factory se veut la première marque d’optique à l’esprit rock & vintage. Et pour cause : leurs lunettes portent un insert « disque d’or » et se terminent par une tête de guitare électrique. Les montures au design soigné et pointu que l’entreprise crée et distribue sont livrées dans un étui à l’aspect cuir avec une doublure colorée et au style rétro et un petit chiffon doux et rond, comme les disques en vinyle 45 tours.

Vinyl Factory est « accro à la musique et au vintage ». Ici, « tout commence par une étincelle, un déclic, des ondes qui passent entre les membres d’un groupe et une mélodie qui se dessine, non pas sur une partition, mais dans une collection de lunettes inspirée par l’univers de la musique, bercée dans une ambiance vintage, et façonnée avec amour et passion », s’enthousiasme la fratrie Guigui.

Plus qu’une marque, un esprit rock

En 2017, Angel Eyes, la maison mère, a fait son entrée dans le classement des 500 champions de la croissance, établi par Les Echos et Statista. La société affichait un taux de croissance annuel moyen autour de 17,8 %, soit 63,4 % sur trois ans. Le chiffre d’affaires était quant à lui passé de 2,5 millions d’euros en 2012 à 4,15 millions en 2015, puis à 6 millions en 2018.

Leur secret ? Des investissements massifs, un dynamisme rare dans le milieu de la distribution et une force de vente dédiée et exclusive. « Angel Eyes s’implique jusque dans la communication et la partie créatrice de ses collections partenaires », ce qui lui permet de franchir des paliers au niveau international, explique la marque.

Les produits Vinyl Factory sont proposés dans plus de 2000 points de vente en France, mais également dans une vingtaine d’autres pays. Un succès qui n’empêche pas la marque de proposer des produits de plus en plus originaux et uniques. Depuis sa création, Vinyl Factory a étoffé sa gamme des collections Little Vinyl Factory (« pour les enfants et les ados accros aux décibels ») ou encore Icons (« pour les puristes à la recherche de la perfection et à la pointe du style »). A cela s’ajoutent de nombreux objets dérivés (platines, enceintes, guitares électriques, sacs de voyage etc…) qui font de Vinyl Factory, plus qu’une marque, un univers rock.

Un réseau d’ambassadeurs issus de la scène rock

L’innovation dans le domaine de la communication est également essentielle pour le lunettier français. Partenaire de nombreux évènements musicaux en France depuis sa création, Vinyl Factory contribue en tant que sponsor à la promotion de festivals aussi importants que le Printemps de Bourges, Garorock, Fnac Live etc…

Mais il compte surtout sur un réseau d’ambassadeurs de premier rang. Lenny Kravitz, Antoine De Caunes, Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, Grand Corps Malade, Charlie Winston ou encore Sting  portent l’un des modèles originaux de Vinyl Factory. Sans les rendre pour autant plus chers. La marque souhaite en effet proposer des produits durables et soignés dans les moindres détails à des prix abordables. Imaginées et développées en France, les montures sont vendues entre 180 et 200 euros en magasins.

Si Vinyl Factory se veut vintage, la marque sait s’adapter à son époque. Sur fond de crise sanitaire, elle vient de lancer un dispositif Web-to-Store, qui permet d’essayer en ligne puis de sélectionner jusqu’à trois montures pour les essayer directement en magasin.

A l’heure où l’on traverse une crise économique sans précédent, l’exemple de Vinyl Factory montre que l’innovation et le succès commercial sont encore possibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -