Les victimes de la synagogue : une femme de 97 ans, un couple de plus de 80 personnes et deux frères.

Publié par Jerome le octobre 28, 2018 | Maj le octobre 28, 2018

Robert Bowers n’a passé que 20 minutes à la synagogue de Pittsburgh, où il a perpétré samedi la pire attaque perpétrée contre la minorité juive de mémoire d’homme aux États-Unis, l’une des trois congrégations de l’Arbre de la vie qui partagent la scène du temple, à Squirrel Hill, le quartier de la ville de Pennsylvanie le plus visité par des juifs.

L’identité des victimes

Bowers, un suprémaciste exalté qui avait manifesté à maintes reprises sa haine contre les Juifs sur les réseaux sociaux, arriva vers 9h45 à la synagogue, qui tenait plusieurs services. Après dix heures du matin, l’une de leurs chambres était couverte de onze cadavres.

Les autorités ont communiqué ce dimanche l’identité, l’âge et le lieu de résidence des victimes. Beaucoup vivaient à Squirrel Hill, d’autres dans d’autres quartiers juifs, comme Oakland. L’âge des assassinés est significatif, le plus jeune ayant 54 ans, alors que l’un des services religieux prévus ce matin-là était un “bris”, une cérémonie de circoncision d’un nouveau membre de la communauté. Aux premières heures d’un samedi matin, et dans les services qui peuvent être prolongés, de nombreux membres de la congrégation apparaissent en retard. Il n’est pas rare que les lève-tôt soient les plus âgés. Parmi les victimes figurait Rose Mallinger, qui était une adulte lorsque le monde a connu l’horreur de l’Holocauste : elle avait 97 ans. Bernice et Sylvan Simon, un couple marié très âgé, sont également décédés : elle avait 84 ans et lui 86 ; un autre assassiné, Melvin Wax, avait 88 ans ; parmi les victimes, deux frères : Cecil Rosenthal, 59 ans, et son jeune frère David, 54 ans.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *