L’urticaire: un nouveau symptôme du Covid-19?

Santé Coronavirus L’urticaire: un nouveau symptôme du Covid-19?

Déclarée pandémie depuis quelques mois, le covid-19 n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Alors que le nombre de décès et de contaminés ne cesse d’augmenter, certains spécialistes soupçonnent l’urticaire comme étant un signe clinique, caractéristique du coronavirus. S’agit-il d’une fausse alerte ou de la découverte d’un nouveau symptôme de la maladie ? Notre rédaction s’est penchée sur la question afin de vous donner des réponses avérées. 

Pourquoi l’urticaire serait-elle un symptôme du Covid-19?

Fièvre, maux de tête, difficultés respiratoires,  toux sèches, étaient au début de la pandémie, les symptômes connus du Coronavirus. Il y a quelques semaines la perte du goût et de l’odorat se sont ajoutés aux manifestations de cette maladie. Mais depuis quelques jours, certains spécialistes de la dermatologie soupçonnent fortement l’urticaire d’être un symptôme du Covid-19. Tout est en effet parti des constats reportés sur un forum de 400 spécialistes de maladies cutanées. Ces derniers ont remarqué chez certains sujets ayant des parents porteurs du coronavirus, des lésions d’urticaire.

Loin d’être une manifestation d’eczéma qui peut survenir avec l’utilisation prolongée du gel hydroalcoolique, les lésions constatées ne grattent pas et ne causent aucune brûlure. Elles sont aussi légèrement douloureuses. Le constat a été fait tant chez des patients d’un certain âge que chez les enfants.

Pour les médecins, ces lésions s’expliquent par une action du Covid-19 sur les vaisseaux sanguins cutanés, comme ce qu’on constate sur les vaisseaux pulmonaires. Quand l’on sait que des semaines après l’apparition de la maladie, d’autres symptômes ont été découverts, on est en droit que penser que l’urticaire peut réellement être une autre manifestation du coronavirus. Face à de telles incertitudes, quelles sont les attitudes que les patients en face de pareils signes cliniques doivent avoir ?

Pourquoi l’urticaire serait-elle un symptôme du Covid-19?

Comportements à adopter en cas d’apparition de l’urticaire

L’urticaire est un symptôme qui intervient souvent lors de plusieurs situations cliniques. Mais quand vous n’êtes sûr de votre état sérologique, les spécialistes recommandent de ne pas recourir aux produits fabriqués à base de corticoïdes. Selon eux, cela ne ferait qu’empirer les choses. A la place, il est préférable d’utiliser des crèmes de réparation grasses qui peuvent valablement soulager les douleurs.

Éviter de céder à la panique

Selon les praticiens, il n’est pas question de paniquer au regard des constats partagés par les dermatologues. Le professeur Martine Bagot le chef service Dermatologie de l’hôpital Saint-Louis, affirme que la plupart des patients chez qui a été constatée l’urticaire ne présentent pas, ou très peu de symptômes du Covid-19. Sur le terrain, les médecins généralistes affirment ne pas avoir fait le constat que soulèvent les dermatologues. Le Docteur Jean-Louis Bensoussan, membre de MG France, a affirmé n’avoir pas remarqué jusque-là ce type de symptôme chez tous les patients du Covid-19 qu’il a auscultés.            

Le même constat a été fait par le docteur Luc Duquesnel, président de Fédération Médecins de France et exerçant en Mayenne. Il affirme avoir pris connaissance des remarques des dermatologues, mais qu’à ce jour, aucun cas d’urticaire n’a été enregistré, ni durant les consultations, ni durant les gardes effectuées au centre de régulation des appels du département. D’après ces deux médecins, les lésions constatées au niveau de certains patients seraient simplement dues à l’utilisation prolongée de gel hydroalcoolique et non au coronavirus.

Par ailleurs, rester serein ne signifie pas ignorer les signaux d’alerte lancés par les dermatologues. Le docteur Duquesnel pense d’ailleurs qu’il faut prendre conscience de ce probable nouveau symptôme qui est l’urticaire et redoubler de vigilance lors des consultations. Cela relance l’éternel problème des porteurs asymptomatiques qui ne sera résolu que lorsque commencera le dépistage de masse. Rappelons que le seul moyen d’identifier ces derniers, est l’analyse de leur sang pour rechercher d’éventuels anticorps contre le Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -