Une fillette britannique de 3 ans a un QI plus élevé que Einstein ou Hawkings.

Publié par Jerome le août 25, 2018 | Maj le août 25, 2018

Ophelia Morgan-Dew a un QI de 171 points. Une fillette britannique de trois ans a un QI supérieur à celui d’Albert Einstein ou de Stephen Hawkings, selon les médias locaux. Ophelia Morgan-Dew, qui se souvient d’événements qui lui sont arrivés avant l’âge d’un an, a un QI de 171 points. Le score moyen obtenu par la population est de 100, la majorité se situant entre 85 et 115 points.

Une jeune filel au QI de 171

La petite est devenu la personne la plus jeune du Royaume-Uni à faire partie de la société pour les personnes douées de Mensa et se situe dans le top 0,03% de la population en termes de ” puissance cérébrale “.

“Quand notre fille avait environ huit mois, nous avons réalisé à quel point elle pouvait être brillante “, a déclaré sa mère, Natalie Morgan, à la BBC.

“Il a commencé à dire les couleurs, les lettres et les chiffres très tôt, comparé à la plupart des enfants “, a-t-il ajouté.

Cependant, ce n’est que lorsque la petite fille a commencé la maternelle que les parents ont pris conscience de la situation. À cette époque, Natalie et son partenaire, Ben Dew, ont décidé d’emmener Ophelia chez un psychologue spécialisé dans les enfants surdoués.

“Nous voulions juste savoir comment nous pouvions l’aider “, a expliqué son père, qui a reconnu qu’ils ne voulaient pas la ” forcer “, mais en même temps ils ne voulaient pas qu’elle se sente ” sous-stimulée “.

Malgré son QI élevé, ses parents ont dit que la plus jeune est une fillette de trois ans ” à bien d’autres égards “.

“Elle aime courir et jouer avec ses cousins, sauter sur des tapis……. Des choses normales pour une fille de cet âge “, a dit Dew.

La différence, ont-ils reconnu, c’est qu'”il semble tout comprendre et assimiler beaucoup plus vite que d’habitude.

“C’est comme parler à un jeune de 19 ans. Vous pouvez avoir une bonne conversation avec elle, elle développe ses propres idées “, a noté son parent.

Cependant, le couple a insisté sur l’importance pour leur fille d’avoir une enfance heureuse.

“Je serai fière d’Ophelia quoi qu’elle décide de faire, nous voulons juste qu’elle soit en bonne santé et heureuse “, a reconnu sa mère.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *