Les chercheurs croient qu’il s’agit d’une occasion unique pour les instruments de détection. C’est peut-être l’occasion que nous attendions pour enfin traquer la matière noire. Et c’est qu’un authentique “ouragan” de ce type insaisissable de matière, que nous ne pouvons détecter aujourd’hui que grâce à sa gravité, se dirige à toute vitesse vers nous. L’incroyable découverte, réalisée par Ciaran O´Hare, de l’Université de Saragosse, vient d’être publiée dans Physical Review D.

Qu’est ce qu’un ouragan de matière noire ?

Selon les recherches, notre système solaire tout entier est sur le point de “s’enfoncer” dans les restes d’une galaxie ancienne, longtemps dévorée par la Voie lactée. Et nous savons que toutes les galaxies sont entourées de matière noire. Par exemple, lorsque le Soleil et ses planètes se déplacent autour de notre Voie lactée, notre système entier traverse le halo de matière noire à une vitesse de 230 km/s. La matière noire nous apparaît donc comme un “vent” à grande vitesse.

Mais l’année dernière, le satellite européen Gaia a mesuré les mouvements d’une série d’étoiles voisines et a ainsi détecté un “courant” jusqu’alors inconnu, nommé S1. Des calculs ultérieurs ont indiqué qu’il s’agissait des restes d’une petite galaxie naine, cannibalisée par la Voie lactée il y a longtemps.

L'actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici