Un Français de 88 ans se fait opérer du cœur par hypnose plutôt que par anesthésie.

Publié par Jerome le octobre 7, 2018 | Maj le octobre 7, 2018

Un Français de 88 ans, Gérard Courtois, a été opéré sans anesthésie de la valve aortique (celle qui sépare le ventricule gauche du cœur de l’artère aortique) à l’hôpital universitaire de Lille, dans le nord de la France, comme le révèle le média “France Bleu Nord”.

Une première en france pour une opération

Au lieu de recourir à l’anesthésie générale, qui, dans la vieillesse, présente un risque plus élevé que toute intervention, on a utilisé une méthode d’hypnose, réalisée par une infirmière spécialisée dans ce type de technique, pour anesthésier cet homme. Lors de l’opération, la valve aortique a été remplacée, et 48 heures plus tard, l’homme semble être en bonne santé.

“Parfois, ces patients sont plus sensibles aux effets secondaires des anesthésiques et peuvent causer des problèmes neurologiques. Avec l’hypnose, le patient guérit immédiatement”, explique Arnaud Sudre, chef du service de chirurgie du CHU de Lille, aux médias. Le patient en question affirme que, bien qu’au début il n’était pas très “convaincu”, puisqu'”il ne savait pas ce qu’était l’hypnose”, après avoir écouté les explications d’Hélène Sergent, une infirmière spécialisée dans cette technique, il en est devenu convaincu. “Je suis allé le voir la veille. Nous avons parlé de son environnement, de ses passions, ce qui m’a permis de l’emmener dans un monde qu’il aimait “, explique-t-elle.

Avant le début de l’opération, l’infirmière lui a parlé des voyages qu’il avait faits avec sa femme tout au long de sa vie, ainsi que de sa passion pour le jardinage. Ainsi, ils expliquent, ils oublient tout et se concentrent sur la conversation, au point que, sans s’en rendre compte, il dort. Gérard Courtois dit que s’il devait repasser par la salle d’opération, il utiliserait cette méthode sans hésitation.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *