La Turquie révèle comment Khashoggi a été étranglé, décapité et démembré.

Publié par Jerome le novembre 1, 2018 | Maj le novembre 1, 2018

Le parquet turc a révélé mercredi les détails de l’assassinat de Jamal Khashoggi : le journaliste saoudien, exilé à Washington, a été étranglé après son arrivée au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre, puis décapité et démembré. D’après les enregistrements des services de renseignements américains, le dissident a résisté, mais il est mort en quelques minutes. Ses restes, dissous dans l’acide, n’ont pas encore été retrouvés.

Bien que l’Arabie saoudite prétende enquêter sur l’opération, après quoi elle a arrêté 18 soldats et agents de renseignement, la Turquie s’est précipitée pour rendre publiques ses conclusions et demander l’extradition des responsables. Le meurtre de Khashoggi a été planifié et exécuté par des hommes de la plus grande confiance du prince héritier Mohamed bin Salman, qui a promis que les responsables seraient tenus responsables devant la justice.

Le procureur en chef de l’Arabie saoudite, Saoud al-Mojeb, est arrivé mercredi à Istanbul pour obtenir des informations directement des services de renseignement turcs et préparer les accusations officielles. Les États-Unis ont demandé à Riyad d’accélérer ses enquêtes et de faire preuve de la plus grande transparence, après que les autorités saoudiennes ont modifié à plusieurs reprises la version officielle des faits et nié tout lien entre le meurtre et la maison royale.

Après l’assassinat, les preuves de l’intervention saoudienne révélées par la Turquie ont conduit des pays comme l’Allemagne à geler les ventes d’armes à Riyadh. Washington a jusqu’à présent suspendu les visas de 21 suspects et mis en garde contre d’éventuelles sanctions économiques.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *