Trump accepte la démission de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU

Publié par Jerome le octobre 9, 2018 | Maj le octobre 9, 2018

Le président américain Donald Trump a accepté mardi la démission de l’ambassadeur de son pays auprès des Nations unies, Nikki Haley, rapporte Reuters.

La démission de Nikki Haley

Selon la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders sur son compte Twitter, Haley et le président américain Donald Trump tiendront une réunion à 10h30 heure locale (14h30 GMT). Trump avait déjà annoncé qu’il allait faire une grande annonce avec son “amie” Nikki Haley.

L’ancienne gouverneure de la Caroline du Sud, l’un des visages les plus populaires de l’administration républicaine, s’est distinguée en adoptant une ligne dure contre la Corée du Nord et l’Iran, les deux principales questions politiques de ce gouvernement.

“Elle a fait un travail fantastique. Nous avons fait un travail fantastique ensemble”, a déclaré M. Trump à un groupe de journalistes du Bureau ovale de la Maison-Blanche, où il a reçu l’ambassadeur.

Bien que Trump ait dit qu’il était au courant de la décision de Haley depuis des mois, car elle avait depuis longtemps exprimé son désir de servir un mandat de deux ans, le départ de l’une des figures les plus fortes dans l’administration actuelle a été une surprise.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *