Trois astéroïdes passent “près” de la Terre selon la NASA

Publié par Jerome le novembre 12, 2018 | Maj le novembre 12, 2018

Toutefois, il est à souligné trois raisons de ne pas s’inquiéter de l’événement ; l’un des raisons est qu’ils vont passer plus loin de la distance entre la Terre et la Lune.

Des astéroïde proche de la Terre

Les données de la NASA indiquent que trois astéroïdes vont passer près de la Terre ce samedi, mais nous n’avons pas à nous inquiéter. L’humanité est hors de danger, dit le portail spécialisé Science Alert. Pour apaiser les craintes de ses lecteurs, les médias expliquent les raisons pour lesquelles cet événement ne devrait pas susciter la peur.

La Distance des astéroides

Les corps célestes aux noms codés 2018 VS1, 2018 VR1 et 2018 VX1 passeront près de la Terre. Mais “proche” en termes cosmiques. Ainsi, selon les prévisions de l’agence aérospatiale américaine, les deux premiers iront beaucoup plus loin que la distance moyenne entre la Terre et la Lune (384 400 kilomètres).

L’astéroïde 2018 VS1 sera à son point d’approche maximal de la Terre à 3,62 distances lunaires, tandis que 2018 VR1 sera encore plus loin : à environ 13,19 distances lunaires. Seul 2018 VX1 passera un peu plus près que notre satellite : à 0,99 distance lunaire. Bien qu’à l’échelle terrestre ces distances semblent énormes, dans le monde cosmique elles sont considérées comme petites.

Selon les calculs de la NASA, tout objet de moins de 140 mètres n’est pas considéré comme potentiellement dangereux. Selon cette échelle, les astéroïdes qui passeront ce week-end avec nous sont totalement inoffensifs. 2018 VS1 a une largeur comprise entre 13 et 28 mètres, tandis que l’astéroïde 2018 VR1 a une largeur comprise entre 14-30 mètres et 2018 VX1, de 8 à 18 mètres.

Un astéroide est passée inaperçue.

Un astéroïde vient de passer près de notre planète et nous ne l’avons même pas remarqué. Nous sommes en 2018 VA2, qui avec ses 10-23 mètres de large, est passé au petit matin de ce vendredi (à 01:01 GMT) à 1,87 distance lunaire de la Terre. Et il ne s’est rien passé. La planète continue sa vie normale.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *