Top 5 des astuces anti-gaspillage alimentaire

LifestyleAlimentationTop 5 des astuces anti-gaspillage alimentaire

Que celui qui n’a jamais laissé une tomate se momifier au fond du frigo lève la main. Pas toujours évident de consommer tous nos produits. 

Les Français et le gaspillage alimentaire

Saviez-vous que selon le gouvernement Français, 10 millions de tonnes de denrées alimentaires ont été gaspillées en 2018 rien qu’au sein de la métropole ?

Saviez-vous qu’1/3 des aliments produits dans le monde sont simplement jetés à la poubelle ?

Saviez-vous que les Français jettent en moyenne 155kg de nourriture comestible par an et par personne ?

Pendant ce temps-là, 900 millions de personnes meurent de faim dans le monde. Ah, ça en bouche un coin hein. Et ça fait mal à la conscience.

À l’heure du réchauffement climatique, de la surexploitation des ressources naturelles, des problèmes de famine et de restrictions budgétaires, disons que nous pourrions faire mieux. Beaucoup mieux. Et ça commence aujourd’hui, maintenant, dans votre frigo et dans le mien.

Nous vous avons donc préparé une liste non exhaustive d’astuces pour en finir avec le gaspillage alimentaire. Alors, on sort un carnet, un stylo, et on s’y met !

5 astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Faire un planning repas de la semaine.

Alors oui, dans le principe, ça n’a pas l’air fou, mais c’est pourtant un des meilleurs moyens de mettre fin au gaspillage. Et donc de sauver petit à petit les ressources naturelles de notre jolie planète.

En pratique, il vous suffira d’une semaine d’ajustement seulement avant d’adopter cette pratique pour toujours ! En effet, planifier à l’avance les repas de toute la famille permet de faire son épicerie en conséquence et donc de réduire considérablement les pertes. Et qui dit moins de perte alimentaire, dit plus d’économies. Vous sauverez ainsi du temps, des aliments et de l’argent, sans vous priver de vos recettes préférées. Le monde est bien fait, quand même. 

Source : asiandelight / shutterstock

Le congélateur, un ami pour la vie

  • Un pain qui ne sera pas mangé dans les deux jours ? Congélateur.

 Il est trop tard et votre pain est devenu dur et sec ? Ne le jetez pas. Passez-le quelques secondes sous l’eau du robinet, essuyez le plus gros avec un chiffon et mettez- le une dizaine de minutes dans un four préchauffé. Votre pain reviendra à la vie !

  • Le reste de la soupe de la veille ? Congélateur, dans des cubes à glaçons. Et hop, voilà un bouillon prêt à l’utilisation ! (Oui, on fait des rimes aussi)
  • Une banane qui commence à brunir ? Congélateur. Elle pourra être utilisée pour vos prochains smoothies ou sorbets de l’été.
  • Vos 2kg de moussaka ? Congélateur. On la sort lorsque les voisins débarquent à la dernière minute.
source : YARUNIV Studio / shutterstock

 Cuisinez les restes, le moche, le-pas-présentable

  • Pas de discrimination envers les légumes, même moches, même légèrement abîmés, même difformes. On ne jette pas celui qui ne fait pas notre affaire. On insère de l’amour et de l’acceptation dans sa cuisine.  Le goût reste le même, alors pourquoi s’en priver ? 
  • Deux tomates et une carotte qui se laissent mourir au fond du frigo ? Pourquoi ne pas en faire une sauce ou une soupe ? À congeler en cas de surplus, bien évidemment.
  • Il vous reste quelques feuilles de laitues, les pâtes d’hier, des olives et un demi poivron ? Pourquoi ne pas tout mélanger dans un saladier avec une vinaigrette maison ?
source : AB-7272 / shutterstock

Ne pas se fier uniquement aux étiquettes (attention, ceci n’est pas valable pour la viande ou le poisson !)

Saviez-vous que le miel ne se périme jamais ? Qu’une boîte de conserve en bon état et fermée peut se garder plusieurs années ? Non ? Eh bien si. Alors oui, les yaourts peuvent être consommés plusieurs jours après la date indiquée sur le pot, idem pour les céréales ainsi que pour les soupes en sachet. Au final, la manière de conserver l’aliment en question est bien plus importante que la date d’expiration notée sur l’emballage : un yaourt dans son emballage intact, dépassé de trois jours et n’ayant jamais quitté son frigo, c’est OUI.

Évidement, si l’emballage a été amoché ou laissé en plein soleil, que la chaîne du froid a été brisée ou encore qu’une odeur acide se dégage du produit, du bon sens s’impose et on ne prend pas de risques inutiles. 

Donner au suivant 

  • De nombreuses banques alimentaires telles que les Restos du Cœur organisent chaque année une grande collecte nationale de denrées alimentaires. 
  • Plus de plage au congélateur ? Pourquoi ne pas donner les restes à vos voisins, amis ou famille ? Le geste peut surprendre, mais est toujours très apprécié, c’est garanti !
source : EQRoy / shutterstock
lisa
Rédactrice depuis 1 an, j’écris principalement sur la pop culture, je suis en permanence à la recherche des films et des séries qui marquent l’esprit des téléspectateurs. De plus, j’écris depuis peu des articles sur le thème de la littérature, sur des livres que j’ai pu lire et sur lesquels j’ai envie de communiquer. J’aime beaucoup le sport, la mode, et ce qui touche à la cosmétologie !