The power of the dog : élu meilleur film de l’année

CultureThe power of the dog : élu meilleur film de l’année

Le film The power of the dog de la réalisatrice néo-zélandaise met en scène l’univers viril cow-boy. Depuis le 1er Décembre 2021, suivez le chemin de drame et de personne toxique… 

The power of the dog : Quelle est l’histoire ?

The power of the dog, en français, le pouvoir du chien est le huitième long métrage de la réalisatrice Jane Campion. C’est un film multinational écrit, coproduit ainsi que réalisé par elle-même. Sorti en 2021, The power of the dog est l’adaptation du roman américain de Thomas Savage. 

De plus, le film de Jane Campion se trouve être sélectionné et présenté en avant première à la Mostra de Venise, où la réalisatrice obtient le Lion d’argent de la meilleure réalisatrice. 


Synopsis

Originaires du Montana, les frères Phil et George Burbank sont diamétralement opposés. Autant Phil est raffiné, brillant et cruel – autant George est flegmatique, méticuleux et bienveillant. À eux deux, ils sont à la tête du plus gros ranch de la vallée du Montana. Une région, loin de la modernité galopante du XXème siècle, où les hommes assument toujours leur virilité et où l’on vénère la figure de Bronco Henry, le plus grand cow-boy que Phil ait jamais rencontré. Lorsque George épouse en secret Rose, une jeune veuve, Phil, ivre de colère, se met en tête d’anéantir celle-ci. Il cherche alors à atteindre Rose en se servant de son fils Peter, garçon sensible et efféminé, comme d’un pion dans sa stratégie sadique et sans merci…

The power of the dog : Qui est au casting ? 

Pour son film The Power of the Dog, la réalisatrice Jane Campion s’entoure de Benedict Cumberbatch, qui incarne le personnage principal : Phil Burbank, un cowboy. Phil est à la tête du ranch familial accompagné de son frère George interprété par Jesse Plemons, tous deux forment le “duo infarnal”.

Le personnage de  Phil est dur et même cruel ! Tout le contraire de son frère George, un homme doux et discret. D’ailleurs, George n’est pas considéré par les autres cowboys, car pour eux, seul Phil est le leader.

L’actrice Kirsten Dunst entre dans la peau de Rose, une jeune veuve à la tête d’un restaurant et mère de Peter, joué par Kodi Smit-McPhee.

Rose et Peter reflètent parfaitement ce que Phil n’aime pas  : Rose, la veuve joyeuse qui lui vole son frère, et Peter, ce jeune homme d’apparence fragile et aux antipodes de l’idéal masculin de Phil.

The power of the dog : On regarde ou on zappe ? 

Qui s’attendait à voir Jane Campion avec un film western. Et à notre grande surprise, Jane Campion parvient à tourner le western vers la sensualité. 

Le film The power of the dog se déroule principalement en non-dits. En effet, tout se devine au fil du film. Peter et Phil sont dans la confrontation silencieuse tout au long de ce film, ce qui fait tenir en haleine les téléspectateurs. Le suspens se poursuit jusqu’à la scène finale, qui prend une tournure inattendue. Et là, l’émotion et la stupéfaction explosent….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -