Le système fiscal en France tous savoir !

Publié par Jerome le novembre 4, 2018 | Maj le novembre 4, 2018

Si vous voulez vous installer en France, nous devons garder à l’esprit que le système fiscal français diffère à certains égards de celui de l’Espagne et il est donc important de lire attentivement l’article suivant.

Le système fiscal français se caractérise par son caractère territorial, de sorte que tant les revenus des résidents que ceux des non-résidents sont imposés. Il en va de même pour les bénéfices des entreprises françaises. Toutefois, les revenus générés sur le territoire non français ne sont pas imposables.

Le système fiscal en France

Nous allons commencer par l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, il est progressif, ce qui signifie que le montant retenu est directement proportionnel à notre niveau de revenu annuel. En d’autres termes, plus le salaire est élevé, plus la retenue est élevée. Les pourcentages sont indiqués ci-dessous :

  • Pour un salaire de 9.700,00 €, le taux est de 0%, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de retenue.
  • Entre 9.700,00 et 26.791,00 € il y a un taux de retenue de 14%.
  • Entre 26.791,00 – 71.826,00€ le tarif est de 30%.
  • Entre 71.826,00 – 152.108,00€ soit un taux de 41%.
  • Au-delà de 152.108,00 €, le taux est de 45%.

Si vous êtes étranger, la France cherche à attirer les investissements étrangers, il y a donc plusieurs avantages en termes de cotisations santé et de cotisations retraite.

Impôt sur la fortune

Les revenus générés par la vente de biens immobiliers sont également assujettis à une retenue à la source. Dans le cas où le prix du vnta est inférieur à 15.000€, ils seront exonérés. En cas de vente d’une valeur supérieure, ils seront alors taxés au taux de 19%, ainsi qu’une surtaxe de sécurité sociale pour les résidents français jusqu’à 15,5%.

Les revenus ordinaires sont considérés comme des revenus provenant de la vente d’objets non commerciaux ou de biens mobiliers et les revenus d’entreprise sont considérés comme des revenus provenant de la vente d’une entreprise.

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Dans le cas de la TVA en France, le taux normal s’élève au total à 20%.

Nous pouvons maintenant trouver le taux réduit dans les cas suivants :

  • Taux réduit de 10% pour les plats à emporter, le transport de passagers, certains produits pharmaceutiques, agricoles, etc.
  • Taux réduit de 5,5% pour l’énergie, l’électricité et le gaz. En plus des événements culturels comme le cinéma, le théâtre et les concerts, le matériel ou le logement pour les personnes handicapées.
  • Taux réduit de 2,1% pour les médicaments remboursés par la sécurité sociale.

Cependant, il y a aussi des exemptions fiscales parmi lesquelles on retrouve :

  • Exportations vers des pays tiers.
  • Fourniture de médicaments.
  • L’éducation et la formation.
  • Services financiers et d’assurance.

Déclaration d’impôt sur le revenu en France

Toutefois, toute personne âgée de plus de 18 ans et se trouvant dans l’une de ces situations a l’obligation de faire la déclaration.

Vous êtes résident permanent en France, ou vous y résidez plus de 6 mois par an.
Vous avez une activité professionnelle principale dans le pays.
Le siège de votre entreprise est situé en France.
Il est nécessaire de garder à l’esprit que tous ceux dont les revenus ne dépassent pas le minimum requis pour payer l’impôt, sont également tenus de faire la déclaration de revenus. C’est ce qu’on appelle des “non impossibles”.

Normalement, une seule déclaration d’impôt est faite par ménage, même les enfants indépendants peuvent avoir des revenus communs avec leurs parents.

Il est nécessaire de faire une déclaration par personne dans le cas d’une personne mariée avec séparation de biens et qui ne partage pas actuellement de logement, de personnes séparées ou de personnes vivant en union de fait.

Si vous produisez votre déclaration de revenus pour la première fois, vous devriez vous rendre au centre fiscal le plus près de chez vous et demander le formulaire à remplir. Normalement, la déclaration de revenus est faite au cours du mois de mai de chaque année.

Quels sont les revenus déclarés ?

Le revenu déclaré est divisé en :

  • Salaires, pensions de retraite et allocations de chômage.
  • Produits des placements financiers Recettes diverses.
  • Retombées industrielles et commerciales.
  • Avantages non commerciaux des professions libérales et assimilées et de l’agriculture.
  • Revenu de la propriété
  • Quels revenus ne sont pas déclarés ?
  • Aide juridique à la famille
  • Assistance à la famille par l’embauche d’une assistante maternelle officielle et l’aide de la garde d’enfant à domicile.
  • Aides de la RSA, à l’exception du complément d’activité de la RSA à déclarer.
  • Intérêts générés par les livrets d’épargne, les livrets des jeunes, etc.

L'actualité des Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *